español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Principes et objectifs de l’Observatoire de l’Innovation

Entretien avec Caroline Dumas

Pierre Yves GUIHENEUF

06 / 1993

Caroline Dumas a été associée au démarrage de l’Observatoire de l’Innovation de 1989 à 1991. Elle a réalisé des enquêtes sur le terrain et a travaillé au secrétariat national (GRET).

Le principe de l’Observatoire de l’Innovation est assez simple : il s’agit de permettre une circulation d’informations sur les innovations mises en place par les agriculteurs. Des agriculteurs sont les producteurs de cette information (les innovateurs dont l’expérience est relatée dans les fiches), et d’autres en sont les récepteurs (les utilisateurs des fiches). Ce principe a souvent été mal compris. Il faut insister en particulier sur deux faits :

1. Il n’a jamais été question de diffuser des recettes techniques. Le but de l’Observatoire est de mettre les agriculteurs en position d’acteurs, de les faire avancer dans leur propre projet. On fait l’hypothèse que la confrontation avec d’autres démarches permet d’avancer dans ce sens. Dans les fiches, il n’y a pas de chiffres, de détails techniques. Il n’est pas indiqué comment faire. Ceux qui cherchent des recettes sont déçus.

2. La fiche n’est pas une fin en soi, c’est un simple instrument de repérage. L’objectif, c’est de permettre à un "innovateur en germe" d’enrichir ses idées. Pour faire mûrir un projet personnel, il faut en parler à des interlocuteurs : on fait ici l’hypothèse que le meilleur interlocuteur, c’est l’un de ses pairs, et non le technicien agricole. Au cours d’une rencontre avec l’innovateur, un agriculteur se rend vite compte des différences entre la situation de ce dernier et la sienne : il n’est pas tenté de "copier" mais il a des stimulations pour reconsidérer sa situation et ses objectifs. On peut aussi reprendre une idée et l’adapter. Parfois, on apprend beaucoup des échecs : certaines fiches en relatent, quand les innovateurs malheureux sont prêts à en parler.

Les démarches suivies par les innovateurs sont particulières, tout autant que le résultat auquel ils sont arrivés. Le nombre et la diversité des fiches oblige d’ailleurs le lecteur à se faire sa propre opinion. On ne recherche pas de modèles ni techniques ni méthodologiques. Mais on cherche par contre à montrer que l’innovation existe sur le terrain, que les agriculteurs sont souvent acteurs de leur propre développement, qu’il est possible d’inventer en dehors des modèles dominants diffusés par les canaux habituels de vulgarisation. D’ailleurs, à l’origine, l’idée de l’Observatoire est née de cette recherche du "Produire autrement". Les thèmes traités sont d’ailleurs parlants : diversification, vente directe, services, environnement...

Mots-clés

innovation technique, diffusion de l’innovation, accès à l’information, diffusion de l’information, vulgarisation agricole, agriculture


, France

Notes

Entretien avec DUMAS, Caroline

Source

Entretien

GUIHENEUF, Pierre Yves, GEYSER, 1993/02/10 (France)

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales