español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

PRIES - Uruguay comenta programa DPH

(Le point de vue du PRIES Uruguay sur DPH)

Cristiana TRAMONTE

05 / 1994

Gustavo Arce travaille en tant qu’economiste au PRIES (Programme Régional d’investigations Economiques et Sociales du Cône Sud), surtout sur les problèmes d’ íntégration régionale et d’écosystèmes

C - Pourquoi DPH?

Parce que DPH peut aider dans la recherche d’une information démocratique, solidaire, qui tiennecompte de la diversité culturelle et écologique. Face à l’énorme concentration et polarisation interne d’un certain nombre d’agences d’information actuelles, il est important d’avoir comme objectif la création d’un reseau qui permette à un certain nombre de secteurs sociaux de pouvoir s’exprimer

L’information est nécessaire à l’action transformatrice de la planète. Elle doit être orientée par les principes de la démocratie, dans son sens le plus large, de la solidarité, du droit à la différence.

C - Toi-même, comment te vois tu en tant que partenaire de ce reseau?

Je ne sais pas si ma contribution est bien grande. Un aspect, c’est l’engagement social, notre lutte de tous les jours pour metre ces principes en pratique. Ce que nous voulons, c’est faire circuler l’information afin de construire et diffuser ces valeurs, en contactant des personnes qui travaillent dans le même sens, même sans le savoir. Nous voulons encourager ces personnes et les rapprocher du réseau, produire des fiches, etc.

C - Aurais-tu des propositions à faire dans ce sens?

Je pense qu’íl n’y a pas une communication suffisante avec les autres participants. Or cette comunication est fondamentale. Nous avons besoinde créer des moyens pour promovoir le dialogue à l’interieur du réseau avec tousceux qui sont dejà producteurs. Cela constitue un premier pas important. J’ai l’impression que la plupart des personnes qui participent à cette aventure partagent sincèrement l’idéak de la participation sociale. Tout se trasnforme: les relations peuples/peuples, peuples/sociétés, sociétés/Etat. Il est urgent d’intervenir dans cette transformation. C’est pourquoi si, au début, DPH n’était qu’une proposition de la FPH, aujourd’hui il peut devenir un chemin concret pour atteindre les objectifs dont nous avons parlé en commençant cet entretien.

Mots-clés

Uruguay

Notes

Periodista: Cristiana Tramonte

Source

Entretien

TRAMONTE, Cristiana, DIALOGO CULTURA E COMUNICACAO, CEDAL FRANCE in. LA LETTRE DPH, 1994/03/ (FRANCA), N°6

Dialogo Cultura e Comunicacao - Rua Dep. Antonio Edu Vieira, nr.65, apt. 204/D, Bairro Pantanal, Florianópolis-SC, BRASIL - Brésil - mvsouza (@) univali.br

contact plan du site mentions légales