español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

De petits éoliennes pour pomper l’eau

Mohamed Larbi BOUGUERRA

05 / 1996

De nombreux pays en voie de développement jouissent des conditions climatiues favorables à l’installation d’éoliennes pour tirer l’eau des puits. Les dispositifs disponibles ne conviennent cependant pas à un usage durable surtout à petite échelle. Une firme anglaise s’est associé à quelques partenaires dans le Sud pour mettre au point de meilleurs dispositifs notamment pour une ferme ou un établissement aux dimensions modestes. Un prototype a été mis au point et testé sur le campus de l’Université Cranfield en Grande Bretagne. A présent, des fabricants de Mongolie, d’Inde, du Botswana, d’Indonésie et du Zimbabwé ont manifesté leur intérêt. La seconde phase a démarré en Mai 1995 et doit durer trois ans au terme desquels le transfert de technologie se sera fait vers les fabricants dans les pays du Sud. La caractéristique fondamentale de la nouvelle éolienne est une forme de transmission différente de la technologie actuellement en usage et qui évite les inconvénients des carters d’engrenage et des boîtes de transmission. Tout découle, en fait, de l’option pour un petit diamètre du rotor (3 mètres), ce qui a pour résultat des vitesses de rotation plus rapides. La transmission cependant permet à la pompe de travailler plus lentement; l’usure est ainsi bien évidemment retardée et les problèmes d’entretien et de maintenance simplifiés.A noter enfin que la pompe est d’un modèle archi-classique, à un seul piston de travail donc d’entretien aisé.

Mots-clés

énergie éolienne, transfert technologique


, Inde, Zimbabwe, Mongolie, Botswana, Indonésie

Commentaire

L’énergie éolienne présente de grandes potentialités dans de nombreux pays. Les difficultés techniques en ont toujours empêché le développement au delà de quelques projets de démonstration. Les structures sont généralement lourdes donc difficiles à ériger et à maintenir si on n’a pas de bonnes connaissances techniques. Le bruit, les vibrations, l’usure et la corrosion étaient les grands ennemis des installations et décourageaient les investisseurs. De plus, aucune technologie ne ciblait les petites communautés et le transfert de technologie était difficilement réalisable, les pièces étant généralement spécialement moulées. La nouvelle éolienne peut fournir de l’eau à une communauté isolée de manière fiable permettant d’utiliser plus utilement le temps mis auparavant à aller s’approvisionner à la rivière ou au marigot. Le prix du nouveau dispositif paraît abordable.

Source

Articles et dossiers

BARLOW, Roy; CRICK, Frances, Technology transfer: small-scale windpump, TECHNOLOGY PARTNERSHIP INITIATIVE SECRETARIAT in. TP NEWS, 1996/03 (ROYAUME UNI), 9

contact plan du site mentions légales