español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Savoir-faire culinaire en Afrique : technicité des gestes et poésie des mots autour d’un plat de taro

KOUAM TAWA

11 / 1996

Le repas nuptial (1)

Matange ! fille dont le sourire enivre tous les coeurs. Voici venu le jour des épousailles. Dans l’habitable tutélaire ce soir, tu convoleras en justes noces. Ignores-tu, ô ma fille, qu’en cette heureuse circonstance tu serviras à ta belle famille ton premier repas ?

Matange ! fille aux mains douces et laborieuses. Les oiseaux devisent gaiement au faîte des arbres. Lève-toi ma fille, lève-toi ; prends ta corbeille et va au champ. Au prélude des pluies, nous avons houé nos terres et enfoui dans leur sein des taros* de semences. Durant des lunes, nous avons sarclé et butté les tubercules, nous avons lutté contre chenilles et pucerons. Les pluies s’évanouissent, les fanes se déssèchent : c’est le moment des récoltes. Déterre les taros ma fille, charges-en ta corbeille et étale le reste sur le sol de la grange aride.

Matange ! cordon bleu des montagnes fécondes. Le soleil est déjà haut dans le ciel. Pose sur le feu la marmite d’argile verte, bonde-la d’eau et de taros ! Apprête le pilon en bambou et le mortier en bois. Quand seront cuits les tubercules, épluche-les, pile-les avec dextérité. Remplis une écuelle neuve de la pâte blanche, couvre-la avec soin. Dans un canari sans défaut, mélange l’eau chaude, l’huile de palme et le vinaigre de cendre. Ajoutes-y du sel, du piment et des assaisonnement du terroir. Pense à y glisser, ma fille, les pièces rissolées de la chèvre apportée par mon beau-fils ; cette sauce jaune et bien épicée accompagnera le taro par tes mains châtié.

Matange ! fiancée des sylves giboyeuses. Quand viendra la brume, tes proches se retrouveront dans la demeure paternelle pour donner la main àDassi à qui tu as ouvert grandement les portes de ton coeur. Sous le regard envieux de la noce, vous craquerez le même quartier de kola et boirez la même corne de vin de raphia. Après ce pacte de bonheur, tu poseras ô princesse, le repas nuptial sur la table. Ce taro est de nos mets le plus noble et le plus plantureux ; il conjugue les coeurs qui s’accordent, ranime les souvenirs des anciens et constelle les rêves des enfants. Quand le festin sera à terme, de riants épithélames te conduiront à la maison de tes rêves cependant que les jeunes, grands virtuoses du belo, chanteront et danseront tout au long de la nuit pour célébrer ta béatitude en saluant les bienfaits du repas des grands jours.

Mots-clés

alimentation, coutume alimentaire, identité collective, valorisation de la culture d’origine, agriculture vivrière, technique traditionnelle, savoir faire, famille


, Afrique, Cameroun

Commentaire

Un grain de mil, un foufou, la musique du pilon : la nourriture ce sont des produits, des plats, des outils mais aussi des valeurs, une culture, une mémoire. C’est une enfance qui revient dans un arôme, dans les bruits des calebasses, dans la convivialité d’un repas. Nourriture qui réunit, qui rassemble les amis, qui lie le village à la ville, qui voyage entre les peuples, circule entre les langues. A l’heure où les luttes fratricides véhiculent leurs messages de haine, où les injustices sociales et l’exclusion s’accentuent sous toutes les latitudes, laissons la poésie dire le goût de ces aliments fraternels, raconter la solidarité, chanter le partage autour du plat commun, dépeindre l’Afrique de l’espoir.

Notes

* Le taro (Colocasia antiquorum et Xanthosoma sagitifolium)est cultivé pour ses tubercules qui s’utilisent de la même façon que la pomme de terre. On les consommes cuits, bouillis ou frits.

(1)Le poème, dont l’auteur est camerounais, a été écrit dans le cadre du concours de poésie "Culture et nourriture en Afrique", réalisé avec la participation de Syfia/Periscoop, d’Altersyal, du CIRAD, d’Agropolis-Museum, de l’Enda, à l’occasion du Sommet Mondial de l’Alimentation organisé par la FAO en novembre 1996. Il a été reproduit avec l’accord des organisateurs du concours.

Contacts :

1. MALASSIS, Louis, Président de AGROPOLIS MUSEUM, 951 avenue Agropolis, 34394 Montpellier cedex 5, FRANCE. Tel (33)4 67 04 75 04 Fax (33)4 67 13 69

2. LEPLAIDEUR, Marie Agnès, SYFIA/PERISCOOPAgropolis International, 34394 Montpellier cedex 5, FRANCE.Tel (33)4 67 04 75 94; Fax (33)4 67 04 75 85

3. MUCHNIK, José, ALTERSYAL et CIRAD-SAR= Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement-département Systèmes Agroalimentaires et Ruraux). Adresse : cf. ALTERSYAL

Source

Texte original

KOUAM TAWA; Concours de poésie : <culture et nourriture en Afrique>: "le grain, le coeur et le mot", Le repas nuptial, 1996

ALTERSYAL (Alternatives Technologiques et Recherche en Systèmes Alimentaires) - Coronado, San José, COSTA RICA c/o CIRAD-SAR, 73 rue J.F.Breton - BP 5035- 34032 Montpellier cedex 1. FRANCE - Tél. 04 67 61 57 01 - Fax 04 67 61 12 23

contact plan du site mentions légales