español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Gestion sociale de la Ville : programme d’échanges Sud Nord

Médiation, urbanisation et contrôle social

Françoise TOUTAIN

08 / 1994

Le programme "gestion sociale de la ville : programme d’échanges Sud Nord" mené en 1993 par les équipes enda Graf (Dakar)et enda délégation (Paris)est un programme d’échanges de pratiques, de réflexions, d’analyse de situation sur les problématiques urbaines. L’idée est d’apporter en France, pays du Nord, les savoir faire et compétences du Sud, en l’occurence le Sénégal, en termes de participation populaire, de médiation, de renforcement du lien social et d’amener en retour le regard de travailleurs sociaux et habitants de quartier habitués à réfléchir et à agir au coeur des banlieues françaises.

Jean DESIGNE de Juristes solidarité intervient dans un débat sur la médiation auxquels participent les principaux acteurs du programme sud/nord, dont 3 médiateurs populaires sénégalais. Il explique que les modèles de consensus, tels qu’ils apparaissent à travers la médiation sociale, ont aussi existé en France, par exemple au sein de la famille, du quartier, du village ou par le biais de l’instituteur. L’urbanisation les a fait éclater et les conflits sont devenus affaires de spécialistes. Mais il y a aujourd’hui un mouvement de réappropriation, par les gens, des moyens de régler leurs conflits. En même temps, il existe aussi une volonté de professionnalisation de la médiation (cf les médiateurs pénaux mandatés par le ministère de la justice)qui risque d’aboutir à un processus de confiscation.

La médiation est parfois critiquée comme étant un moyen de contrôle social, et ceci même en Afrique où le fonctionnement, très consensuel, est très contrôlé. Mais les choses sont contrôlées par les gens eux-mêmes et même s’il y a des lieux de pouvoir personnalisé, cela est préférable à une confiscation par les institutions. Les participants sénégalais notaient que, dans les quartiers urbains, la force des liens traditionnels s’appauvrit au profit quelquefois d’un développement du pouvoir religieux. Jean Designe termine en notant qu’au moment où le nord découvre qu’il y a une pluralité des sources du droit, il serait dommage que l’Afrique perde ses productions de droits coutumiers.

Mots-clés

ville, milieu urbain, médiation, relations sociales, cohésion sociale, conflit social, droit coutumier


, France, Sénégal

Commentaire

Ce débat met en lumière deux choses : 1)la médiation traditionnelle, "naturelle" en quelque sorte, qui a existé en France et qui existe toujours en Afrique au sein de la famille, du quartier, ... s’étiole avec l’urbanisation qui déchire le tissu social. Et le médiateur traditionnel disparait au profit d’un médiateur institutionnel, rôle joué par les juristes en France, et, apparemment, par les chefs religieux au Sénégal. 2)La médiation est une forme de contrôle social. Soit ce contôle est exercé par les gens eux-mêmes, avec peut-être des risques d’abus mais avec en tout cas une gestion des conflits qui reste à la dimension de la communauté. Soit ce contrôle échappe à la population, entre dans un engrenage judiciaire qui est au-dessus des gens et devient alors affaire de spécialistes.

Notes

Toutes les coordonnées des associations et autres structures étant intervenues dans ce programme sont disponibles à ENDA (adresse ci après).

Source

Rapport ; Autre

BICHE, Brigitte; DA COSTA, José, ENDA TIERS MONDE, Gestion sociale de la ville : villes et lutte contre les exclusions : l'urgence des solidarités sud/nord, nord/sud, 1994/01; En complément de ce rapport final, plusieurs documents internes ont été utilisés. Contacter ENDA.

ENDA TIERS MONDE. Délégation Europe - 5, rue des Immeubles industriels, 75011 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)l 44 93 87 40 - Fax 33 (0)1 44 93 87 50 - France - perso.wanadoo.fr/enda-delegation - enda-europe (@) wanadoo.fr

contact plan du site mentions légales