español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Gestion sociale de la ville : programme d’échanges Sud Nord

Genèse et environnement du projet

Françoise TOUTAIN

08 / 1994

Le programme "gestion sociale de la ville : programme d’échanges Sud Nord" mené en 1993 par les équipes enda Graf (Dakar)et enda délégation (Paris)est un programme d’échanges de pratiques, de réflexions, d’analyse de situation sur les problématiques urbaines. L’idée est d’apporter en France, pays du Nord, les savoir faire et compétences du Sud, en l’occurence le Sénégal, en termes de participation populaire, de médiation, de renforcement du lien social et d’amener en retour le regard de travailleurs sociaux et habitants de quartier habitués à réfléchir et à agir au coeur des banlieues françaises.

Le programme d’échanges sud/nord est né de plusieurs constats tournant autour d’une même idée : les difficultés d’agir en milieu urbain. Les précurseurs du programme en situaient l’environnement ainsi :"aboutissement en Europe d’un long processus de migration et d’exode rural, la population urbaine est devenue lentement majoritaire. Conséquence d’un mouvement migratoire brusque de la campagne vers la ville, les pays du tiers monde sont confrontés depuis des années à une situation de crise sans précédent, porteuse de fractures mais aussi de dynamisme potentiel. ... le "genre urbain" devient une réalité incontournable pour toute politique de développement. ... Au sein des grandes métropoles, au Sud comme au Nord, les laissés pour compte ne cessent de manifester leur présence en revendiquant de différentes manières le droit de parler et d’être entendus. Les pays du Nord ne sont pas épargnés par le développement des situations de pauvreté, passant de situation individuelles à d’autres devenues collectives, de poches circonscrites à des espaces socio géographiques de plus en plus marginalisés". En outre, le premier rapport de synthèse de 1992 rendu au Conseil Economique et Social concernant l’évaluation des politiques de la ville souligne la nécessité de développer les pratiques de médiation et d’aide à l’expression des habitants dans des contextes où les rapports sociaux sont particulièrement tendus. Cependant, ce point constitue une boite noire face à laquelle les différentes instances administratives, politiques et techniques qui initient et participent à la mise en oeuvre des politiques publiques éprouvent des difficultés dans l’élaboration des méthodes d’intervention et de gestion des problèmes aigus que connaissent certains quartiers en France. Corrélativement, trois réunions de travail eurent lieu en octobre 1992, à l’initiative du Programme Solidarité Habitat, entre acteurs de la politique française de la ville et spécialistes des dynamiques urbaines en Afrique afin d’initier un processus d’identification d’espaces de travail susceptibles d’une coopération dans le champ du développement social urbain et social. L’une des sessions portait sur participation, citoyenneté et rôle de l’état et centrait ses réflexions sur les mécanismes de médiation et de négociation. Partant de ces différentes pistes, Enda tiers monde a proposé à la Délégation Interministérielle à la Ville et aux ministères de la Justice, de la Coopération et à la Fondation de France, l’hypothèse qu’une réponse à ces difficultés pourrait se trouver dans un processus expérimental d’échanges sud/nord d’agents sociaux engagés dans des contextes urbains fort différents mais confrontés à une problématique commune : le développement social et urbain. C’est dans ce cadre qu’a été initié l’échange entre des animateurs de trois villes françaises - le Havre, Longjumeau, Lunéville - et des animateurs de deux villes sénégalaises -Dakar (quartiers de la Médina et de Yoff)et Thiès. Le postulat à l’origine est qu’il n’y a de développement social que participatif.

Mots-clés

participation populaire, ville, milieu urbain, urbanisation, sociologie, développement urbain, participation des habitants


, France, Sénégal

Commentaire

Un tel programme s’éloigne quelque peu des projets de coopération "classiques". Ici, un savoir ne prime pas sur un autre et il ne s’agit pas d’exporter l’approche Développement social des quartiers (DSQ)ni d’importer un projet communautaire africain vers le nord. Il s’agit davantage de partager les interrogations de chacun, les richesses et les enseignements tirés d’expériences diverses et d’en exploiter les complémentarités. Le but est de modeler ensemble des pistes de travail thématiques et méthodologiques qui contribuent à faciliter la mise en oeuvre de projets de coopération allant dans le sens d’un véritable apport mutuel entre le Nord et le Sud à la recherche de nouvelles solidarités, qui contribuent à amener les habitants des quartiers urbains à participer à la gestion de leur environnement social, à affirmer leur citoyenneté.

Notes

Toutes les coordonnées des associations et autres structures étant intervenues dans ce programme sont disponibles à ENDA (adresse ci après).

Source

Rapport ; Autre

BICHE, Brigitte; DA COSTA, José, ENDA TIERS MONDE, Gestion sociale de la ville : villes et lutte contre les exclusions : l'urgence des solidarités sud/nord, nord/sud, 1994/01; En complément de ce rapport final, plusieurs documents internes ont été utilisés. Contacter ENDA.

ENDA TIERS MONDE. Délégation Europe - 5, rue des Immeubles industriels, 75011 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)l 44 93 87 40 - Fax 33 (0)1 44 93 87 50 - France - perso.wanadoo.fr/enda-delegation - enda-europe (@) wanadoo.fr

contact plan du site mentions légales