español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Gestion sociale de la ville : programme d’échanges Sud Nord

Le tandem Le Havre-la Médina, ses attentes et ses questionnements

Françoise TOUTAIN

08 / 1994

Le programme "gestion sociale de la ville : programme d’échanges Sud Nord" mené en 1993 par les équipes enda Graf (Dakar)et enda délégation (Paris)est un programme d’échanges de pratiques, de réflexions, d’analyse de situation sur les problématiques urbaines. L’idée est d’apporter en France, pays du Nord, les savoir faire et compétences du Sud, en l’occurence le Sénégal, en termes de participation populaire, de médiation, de renforcement du lien social et d’amener en retour le regard de travailleurs sociaux et habitants de quartier habitués à réfléchir et à agir au coeur des banlieues françaises.

Les deux représentants du dispositif de développement social urbain de la ville du Havre qui ont accueilli une médiatrice populaire et assistante sociale du quartier de la Médina, à Dakar, ont rappeleé, lors d’un premier séminaire de travail en mars 1993, qu’il existe au Havre un groupe important de familles d’origine sénégalaise, venues de différentes régions du Sénégal. Les modes de vie des familles sénégalaises se trouvent confrontées aux contraintes et réalités existantes actuellement. Par exemple, le système de logement n’est pas adapté au mode de vie des familles concernées : des familles très nombreuses vivent dans des appartements F5, F6 (c’est-à-dire de 5 ou de 6 pièces)et cela entraîne des problèmes avec leur environnement. Les travailleurs sociaux ont à prendre en charge tous ces problèmes : problèmes de logement et problèmes sociaux courants et pour qu’il y ait prise en charge réelle, ils veulent aller au-delà de la nécessaire compréhension. Ils précisent également que des femmes sénégalaises ont pris des initiatives pour se regrouper et agir sur les problèmes qui sont les leurs : problèmes économiques, de santé, de formation, ...

Les deux Sénégalaises ont expliqué à leur tour ce qu’elles font à la Medina de Dakar. L’une est Secrétaire générale du Groupement de promotion féminine de la Médina et auxiliaire de l’association sénégalaise pour le bien-être familial (qui s’occupe de planification familiale et de prévention des M.S.T.). Elle habite le quartier de la Médina. L’autre est assistante sociale, n’habite pas le quartier mais y est très investie, passant beaucoup de temps de sa vie privée à la Médina.

Ces tout premiers échanges entre les acteurs de la Médina et ceux du Havre leur permirent de lancer des pistes de travail. Il leur apparait qu’il y a similitude de situation entre le quartier de la Forêt (où va se situer l’essentiel de leur action au Havre)et le quartier de la Medina : un travail avec des regroupements de femmes. Les différences sont celles qui découlent, en France, d’une situation d’immigré et de la nécessité d’intégration dans une société différente. La question peut être ainsi formulée : comment préserver le lien social en milieu urbain, dans un contexte pas forcément adapté, quand on a travaillé à son émergence ? Sur quelles forces s’appuyer ? Que faut-il préserver pour permettre des liens avec la ville ? Les Havrais souhaitent, en accueillant les Sénégalaises être aidés à comprendre, mais aussi être aidés à agir.

Mots-clés

ville, milieu urbain, développement urbain, interdépendance culturelle, association d’habitants, femme, insertion sociale, relations sociales


, France, Sénégal, Le Havre

Commentaire

A leur arrivée au Havre, Mame et Ndèye avaient une idée précise du cadre dans lequel elles allaient évoluer pendant deux mois, tant du point de vue des caractéristiques de la population que du point de vue des attentes qui avaient été élaborées par l’équipe accueillante à leur égard. Elles avaient tout un tas de pistes à exploiter et pouvaient s’appuyer sur les travailleurs sociaux Havrais. Outre ce cadre professionnel "rassurant", elles ont travaillé avec une population qu’elles connaissaient bien, les femmes sénégalaises, ce qui n’a fait que rendre leur séjour plus fructueux encore.

Notes

Toutes les coordonnées des associations et autres structures étant intervenues dans ce programme sont disponibles à ENDA (adresse ci après).

Source

Rapport ; Autre

BICHE, Brigitte; DA COSTA, José, ENDA TIERS MONDE, Gestion sociale de la ville : villes et lutte contre les exclusions : l'urgence des solidarités sud/nord, nord/sud, 1994/01; En complément de ce rapport final, plusieurs documents internes ont été utilisés. Contacter ENDA.

ENDA TIERS MONDE. Délégation Europe - 5, rue des Immeubles industriels, 75011 Paris, FRANCE - Tél. : 33 (0)l 44 93 87 40 - Fax 33 (0)1 44 93 87 50 - France - perso.wanadoo.fr/enda-delegation - enda-europe (@) wanadoo.fr

contact plan du site mentions légales