español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une initiative de citoyens introduit l’énergie éolienne dans une région de petite montagne

Ina RANSON

08 / 1995

Deister Windkraft GbR est un exemple typique pour l’introduction de l’énergie éolienne par une initiative de citoyens. Le Deister est une région de petite montagne, dans les environs de Hanovre. Une association, le "centre de l’énergie et de l’environnement du Deister" y organise régulièrement des séminaires écologiques, concernant entre autres les démarches à entreprendre pour fonder une société d’exploitation d’énergie renouvelable. Le projet à visiter sur place, une belle éolienne, a été réalisé selon une idée originale : on propose aux ménages d’acheter une participation si élevée qu’ils puissent se dire en bonne conscience : "notre courant n’est pas produit dans une centrale nucléaire, mais par une éolienne au bord du Deister". L’éolienne est connectée au réseau public ; la compagnie d’électricité responsable de la région est obligée de rémunérer les propriétaires au prix défini par la loi.

Le contrat de la "société enregistrée à responsabilité limitée" (GbR mbH)est particulièrement soucieux de l’approche démocratique de base : les parts de société sont comprises entre 3000 et 10 000 DM. Interdiction d’investir plus ! Le droit de vote pour les questions vitales de gestion est indépendant du volume des contributions. Les initiateurs qui s’occupent actuellement de la gestion peuvent être remplacés à tout moment par des élections nouvelles.

Après avoir recueilli 180 000 DM pour l’installation d’un premier aérogénérateur, la petite société planifie aujourd’hui la construction d’une deuxième machine. L’appel à la souscription lancé par l’entreprise est dénué de promesses alléchantes. "Votre rente ne sera pas tout à fait mauvaise. Mais vous gagneriez plus en investissant dans le commerce des armes auprès de la Deutsche Bank." Et d’avertir que le pire scénario n’est pas tout à fait exclu : profit nul sur une période de 15 ans. Cependant, si tout va bien il y aura 5% de gain sur une période de 20 ans. Les parts acquises ne peuvent être vendues que si de nouveaux acquéreurs se présentent.

Qui répond à une telle invitation ? Il n’y a pas eu de problème ! L’argent nécessaire, 300 000 DM, a été réuni assez vite : 210 000 DM par de petits investisseurs, le reste comme subvention par le land.

Mots-clés

production d’énergie, financement des énergies renouvelables, financement alternatif, énergie éolienne


, Allemagne

Commentaire

C’est grâce à de telles initiatives que les choses ont bougé dans certains pays en Europe : au Danemark, aux Pays Bas, en Allemagne. Les initatives qui ont l’ambition de "faire venir l’énergie de la base" ont joué un rôle très important dans les débats publics sur les énergies renouvelables. Elles ont contribué à faire avancer la législation, beaucoup plus favorable aujourd’hui aux petites centrales indépendantes. Pourtant avant qu’ils n’existent des conditions économiques vraiment favorables aux différentes formes d’énergie solaire, des initiatives associatives telles que celle du Deister ont encore un bel avenir

Source

Luc Bobikiewicz : Private Geldanlage in Sonne, Wind- und Wasserkraft, Ausgabe 93/94, Freiburg. (Büro der ökologischen Projektfinanzierung, Kandelstr. 1, 79106 Freiburg Tel 761/27 31 53, Fax : 27 30 22)

contact plan du site mentions légales