español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Historique et évolution d’Enfants réfugiés du Monde

Sophie ZACCHARIA DUVILLIER

09 / 1997

Dans le cadre d’un DESS de Pratiques Sociales du Développement (1), j’ai choisi l’association Enfants réfugiés du monde comme objet d’étude. Au travers de cette étude, j’ai retracé l’historique de l’association.

L’association Enfants Réfugiés du Monde défend un projet original et précurseur dont l’identité s’est renforcée au cours des années. ERM a pour objet d’apporter une réponse globale aux problèmes spécifiques de développemnt physique et psychologique d’enfants réfugiés ayant un passé de violence ou d’exil, la seule assistance nutritionnelle et médicale étant jugée insuffisante. Des équipes pluridisciplianires de volontaires sont envoyés sur le terrain pour mettre en place à moyen et long terme des actions alliant santé, nutrition et éducation en partenariat avec des associations locales et internationales.

L’histoire de l’enrichissement des objectifs et des méthodes d’ERM peut être analysée par périodes.

81-84 : Recherche d’identité et définition des objectifs.

Fruit d’une rencontre entre médecins de retour de camps de réfugiés et de pédagogues, l’association a été créée en 1981. La deuxième mission après celle du Honduras a lieu au Liban. Elle est d’abord médicale et sanitaire. Elle est suivie d’une autre mission au Liban privilégiant l’approche pédagogique et psychosociale. Parallèlement une intervention regroupant des programmes éducatifs et médicaux se met en place au Mexique.

85-90 : Croissance et structuration du programme

A partir de 1985, ERM s’affirme clairement comme une association de développement, en plaçant la formation dans ses objectifs. Elle insiste sur le partenariat local. Son travail commence à être reconnu au niveau national et international, notamment au Guatemala. Par ailleurs, les missions se multiplient et le premier employé salarié est embauché en 1985.

A partir de 1991 : Prise de conscience du besoin du professionnalisme.

Un responsable des programmes est embauché, ainsi que du personnel technique. Cela marque l’arrivée d’un nouveau type de personnel non militant, tendance renforcée par l’arrivée d’une comptable recrutée sur ses compétences et non pas sur son militantisme. Parallèlement à la création d’un comité de parrainage, puis d’un conseil d’administration, les membres d’ERM prennent conscience de la nécessité de faire connaître l’association en dehors d’un cercle d’initiés, ainsi que de rechercher des fonds activement.

1997: Continuer et capitaliser

A présent, ERM doit créer les conditions de sa professionalisation en termes financiers et d’expertise et donc envisager des changements dans son fonctionnement (processus déjà enclenché).

D’autre part la capitalisation d’expériences est une démarche esssentielle à réaliser pour les membres d’ERM. ERM est à la recherche d’un modèle de travail et aussi s’interroge pour savoir si un modèle d’intervention peut exister au-delà des spécificités de chaque mission.

Mots-clés

ONG, enfant, réfugié, santé, nutrition


, France

Notes

(1)Mémoire de stage du DESS "Pratiques sociales et professionnelles du développement", IEDES, Université Paris I Panthéon Sorbonne, octobre 1995.

L’auteur de la fiche est responsable de programme à ERM.

Source

Thèse et mémoire

ZACCHARIA DUVILLIER, Sophie

ERM (Enfants Réfugiés du Monde) - 34 rue Gaston Lauriau, 93512 Montreuil cedex, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 48 59 60 29 - France - erm (@) erm.asso.fr

contact plan du site mentions légales