español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La naissance d’un programme d’Enfants Réfugiés du Monde à Tuzla

Sophie ZACCHARIA DUVILLIER

09 / 1997

Suite à une mission exploratoire en novembre 1995, ERM a mis en place en avril 1996 un programme éducatif et psychosocial en faveur des enfants bosniaques et leurs familles déplacés à Tuzla (Bosnie-Herzégovine)en collaboration avec l’association locale BOSFAM (Bosniak Family).

Lors de la mission exploratoire nous constatons qu’il existe à Tuzla et dans sa région de nombreuses initiatives en faveur des enfants. Mais nous constatons aussi que les personnes ressources (enseignants, bénévoles de formation diverses, psychologues)commencent à s’épuiser :

- soit parce qu’elles sont elles-mêmes déplacées

- soit parce qu’elles ne sont pas des professionnels, et il leur est donc difficile de prendre du recul par rapport à leur pratique.

- soit parce que ces personnes travaillent sur la base du bénévolat et compte tenu de la dégradation de la situation économique ne peuvent plus subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Il est évident que ces différentes raisons peuvent être combinées.

Par ailleurs les professionnels locaux font face à des situations nouvelles pour lesquelles, pour la plupart, ils n’ont pas été préparés. Les enfants peuvent être hyperactifs ou bien encore à l’inverse calmes voire prostrés. Les réactions des enfants aux traumatismes sont souvent inconnues par les professionnels et donc il est difficile pour eux de les analyser et d’adapter leur pratique à des cas particuliers.

Les activités organisées sont nombreuses mais leurs objectifs dans le cadre d’une prise en charge psychosociale des enfants réfugiés (en d’autres termes les activités qui favorisent d’une part la récupération après les traumatismes ou tout au moins leur expression et d’autre part un développement harmonieux des enfants), ne sont pas suffisamment clarifiés et supportés par des professionnels (psychologue, pédagogue, etc.).

Du fait de ce constat, nous avons proposé d’améliorer la qualité des interventions dans les centres en aidant les professionnels locaux.

Enfants réfugiés du monde dans le cadre d’un partenariat offre à des associations locales :

- d’assurer le salaire des personnes travaillant auprès des enfants dans les centres

- d’améliorer la formation de ces personnes en favorisant l’intervention de spécialistes lors de sessions de formations

- de diversifier les activités pour les enfants en engageant des intervenants extérieurs

-- d’améliorer les conditions de travail.

Enfants réfugiés du monde a identifié l’association BOSFAM parmi 5 partenaires potentiels. Nous avons, afin de sélectionner l’association locale, effectué des rencontres avec les membres des différentes associations, des visites de leurs programmes et établi une grille de sélection du partenaire.

La collaboration avec BOSFAM concerne à présent 2 centres d’activités accueillant une centaine d’enfants chacun pris en charge par une dizaine d’animateurs et intervenants.

Plusieurs types d’activités sont proposés aux enfants. Ces activités permettent de leur offrir, dans un temps et un espace protégés, les moyens de retrouver une vie d’enfant, de surmonter les difficultés de la guerre et de l’exil et de stimuler leur désir d’apprendre. Parallèlement aux activités, un soutien psychologique s’appuyant principalement sur les activités collectives est apporté aux enfants. Un temps d’accueil spécifique est prévu pour les parents. D’autre part afin de soutenir les animateurs dans leur pratique, des sessions de supervision par un psychologue-psychiatre local sont organisées.

Le dernier volet de la collaboration concerne la formation qui porte sur le développement de l’enfant, la psychopédagogie et l’approche des conséquences de la guerre et de l’exil.

Dans un futur proche nous souhaitons étendre cette collaboration à d’autres centres et d’autres associations.

Mots-clés

enfant, traumatisme psychique, victime de guerre, formation professionnelle, aide psychologique


, Bosnie-Herzégovine, Tuzla

Notes

L’auteur de la fiche est responsable de programme à ERM.

Source

Rapport ; Littérature grise

ERM=ENFANTS REFUGIES DU MONDE, Programme éducatif et psychosocial pour enfants bosniaques et leurs familles déplacés à Tuzla (Bosnie-Herzégovine), 1996

ERM (Enfants Réfugiés du Monde) - 34 rue Gaston Lauriau, 93512 Montreuil cedex, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 48 59 60 29 - France - erm (@) erm.asso.fr

contact plan du site mentions légales