español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La naissance d’un programme d’Enfants réfugiés du monde à Tuzla

Réflexion sur le partenariat

Sophie ZACCHARIA DUVILLIER

09 / 1997

Suite à une mission exploratoire en novembre 1995, ERM a mis en place en avril 1996 un programme éducatif et psychosocial en faveur des enfants bosniaques et leurs familles déplacés à Tuzla (Bosnie-Herzégovine)en collaboration avec l’association locale BOSFAM (Bosniak Family)impulsée par l’association internationale OXFAM.

Une volontaire, responsable pédagogique du programme pendant une année à Tuzla , à présent de retour en France, s’interroge sur le bien fondé du choix du partenariat dans le cadre de la mise en place du programme ERM (extrait):

" Si au démarrage, je pensais que le choix d’Enfants réfugiés du monde d’appuyer une Organisation non gouvernementale (ONG)locale, je dois dire qu’aujourd’hui le doute m ’assaille. On note que 200 ONG bosniaques auraient été impulsées par des organisations internationales et que par ailleurs les ONG locales ont besoin de soutien. Il est important d’ajouter que la notion d’ONG est complètement nouvelle.

Parce que proche culturellemnt de ce pays qui est européen, je pense que nombreux sont ceux qui ont oublié que la Yougoslavie était une société socialiste, plus ouverte que les autres certes mais regie par un système d’économie politique qui était différent et qui supposait une approche différente de la notre en bien des domaines. les ONG internationales ont voulu en quatre années greffer un système qui a mis des décennies à mûrir en en EUROPE OCCIDENTALE oubliant que ce systéme était allogène. Dès lors, pourquoi s’étonner aujourd’hui des nombreux dérapages des ONG locales impulsées par les organisations internationales ?

Je ne doute pas que le programme que nous développons était et est nécessaire et complète les programmes de Bosfam. Il est vrai que si nous avions ouvert des centres d’activités " ERM " notre marge de manoeuvre aurait été infiniment plus grande, on aurait alors aidé les animateurs formés à créer une association locale, une de plus ...Cela nous aurait permis une plus grande autonomie et nous n’aurions pas eu à souffrir de la centralisation du pouvoir au sein de notre association partenaire. Néanmoins, je suis incapable de dire si cela aurait été la meilleure solution. En effet les associations qui ont choisi de créer des associations locales font face à l’heure de l’autonomie à de nombreux problèmes.

Je constate à ce jour que notre partenariat reste fragile : et je me pose la question de sa réelle existence; en effet notre partenaire ne nous invite pas à prendre part aux décisions importantes concernant la vie des centres d’activités (alors que c’est

Mots-clés

Bosnie-Herzégovine, Tuzla

Notes

L’auteur de la fiche est responsable de programme à ERM.

Source

Rapport ; Littérature grise

ERM=ENFANTS REFUGIES DU MONDE, Programme éducatif et psychosocial pour enfants bosniaques et leurs familles déplacés à Tuzla (Bosnie-Herzégovine), 1996

ERM (Enfants Réfugiés du Monde) - 34 rue Gaston Lauriau, 93512 Montreuil cedex, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 48 59 60 29 - France - erm (@) erm.asso.fr

contact plan du site mentions légales