español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La garantie bancaire pour favoriser l’accès direct d’une organisation du Sud au crédit d’une banque européenne

Mia ADAMS BORMANS, Christian KASHEMWA

01 / 1997

MCCH (Maquita Cushunchic Comercializando como Hermanos - « Commercialiser en frères »), est une organisation spécialisée dans l’organisation de la commercialisation de produits locaux.

Elle a été créée en Equateur, en réponse à une situation économique critique (rareté des denrées alimentaires de base et inflation des prix; appauvrissement de la population). MCCH regroupe 400 structures de base. Au travers de ces organisations diverses ce sont près de 300.000 personnes qui sont concernées; des paysans producteurs, consommateurs ou femmes artisanes appartenant à une classe sociale pauvre (revenus inférieurs à 40 US$). Le réseau est doté de diverses formes de distributions, de boutiquesou magasins communautaires populaires.

L’originalité de MCCH est de servir un réseau d’organisations de base, tantôt vendeur, tantôt acheteur, et de devoir ainsi préserver les intérêts, chacun pour une politique des prix adaptés. Ainsi MCCH recherche un prix rémunérateur pour l’organisation des producteurs (cacao, café, céréales, artisanat), c’est-à-dire supérieur à celui de l’intermédiaire acheteur; un prix favorable pour l’organisation des acheteurs (groupements de consommateurs de denrées de base), c’est-à-dire inférieur à celui de l’intermédiaire vendeur; et enfin une marge suffisante pour assurer le fonctionnement de MCCH (transport, frais administratifs, etc.)

Le contexte économique national, dans lequel se trouve MCCH, présente un véritable frein à ses activités. La pénurie des capitaux, les taux d’inflation et les taux d’intérêt élevés, excluent les associations de base à l’accès au crédit bancaire, les condamnent à une spirale sans fin de crédits/remboursements.

Par contre, sur le marché international des capitaux, les fonds privés disponibles sont en constante augmentation, les taux d’intérêt restent faibles (l’écart des taux en US$ par rapport à certains pays d’Amérique latine, est de 10 à 12%). Pourquoi ne pas profiter de cette situation? Un crédit direct en US$, délivré par une banque européenne, présente dans le cas dune organisation solide telle que MCCH, capable de rembourser en devises, une solution abordable.

Un fonds de garantie bancaire de ADA - Appui au Développement Autonome mis en place à Luxembourg a permis la négociation, auprès de la Triodos Bank/Alterfin, d’un crédit direct en US$ en faveur de MCCH, pour un volume deux fois supérieur à la garantie, àun taux de 8,5% par an. Les avantages pour MCCH sont multiples: une réponse aux besoins de financement par l’expansion de ses activités; le renforcement de ses capacités d’autofinancement par la mise en réserve d’une marge sur le différentiel des taux d’intérêt et un meilleur prix aux producteurs, membres de MCCH.

Mots-clés

accès au crédit, commercialisation, garantie bancaire


, Équateur, Luxembourg, Rameldange

Commentaire

Le projet de garantie bancaire ADA en faveur de MCCH entre dans le cadre global d’une recherche-action sur les fonds de garantie à Luxembourg. Il s’agit d’étudier cet outil avec 4 partenaires dans 4 contextes différents.

La particularité de notre partenaire MCCH est qu’il peut accéder directement au marché international des capitaux. L’expérience nous démontrera si le montage financier est efficace.

Notes

Pour plus d’informations, contactez-nous.

Source

Document interne ; Récit d’expérience

ADA=Appui au Développement Autonome, Renforcement des activités de commercialisation de MCCH en Equateur, par la mise en place d’une garantie bancaire, 1995

ADA (Appui au Développement Autonome) - 21-25 allée Scheffer, L-2520 LUXEMBOURG - Tél : **352 456868-1 - Fax : +352 45 68 68 68 - Luxembourg - www.microfinance.lu - adainfo (@) microfinance.lu

contact plan du site mentions légales