español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Coopérants, volontaires, et avatars du modèle missionaire

Débat sur la coopération internationale pour le développement

Pierre Yves GUIHENEUF

07 / 1995

Suite au Dossier pour un débat n°4, une rencontre a été organisée le 19 juin 1991, dont ce document relate les principaux apports.

Pierre-Yves Guihéneuf reprend les principaux enseignements de son expérience latino-américaine : les protagonistes du développement rural sont prisonniers d’un double carcan. D’une part, celui que constitue l’ensemble de leurs représentations mentales concernant leurs rôles respectifs, la validité des savoirs, les hiérarchies sociales, l’opposition entre tradition et modernité, etc. D’autre part, les rapports institutionnels dans lesquels ils sont placés : rapports de pouvoirs de financeur à bénéficiaire, obligations de résultat, etc. Il faut jouer à la fois sur les systèmes de représentation et sur les cadres institutionnels pour changer durablement les rapports de coopération.

Marie-Rose Mercoiret relate les conditions de création et le fonctionnement du projet CADEF au Sénégal. Son histoire montre qu’un véritable partenariat est possible, qui suppose un pouvoir partagé de proposition, de réflexion et d’investissement. Le respect des rythmes paysans du développement - parfois lents, parfois rapides - doit être respecté, ce qui suppose pour le projet un ajustement permanent face aux règles du jeu et aux objectifs établis. L’essentiel est de ne pas se trouver enfermés dans des systèmes de fonctionnement rigides.

Le débat qui a suivi a mis l’accent sur les coopérants. MM Ba et Sy montrent comment, au Sénégal, des coopérants étrangers parfois mal intégrés peuvent être remplacés avec profit par des animateurs locaux. Si les coopérants peuvent être utiles, c’est pour des tâches bien précises qui doivent être déterminées par la population locale. En outre, leur présence doit être provisoire, ce qui suppose pour eux de former leurs remplaçants.

François Greslou, qui a longtemps milité au Pérou pour la reconnaissance des savoirs paysans, regrette le manque d’intérêt, au Nord, pour les acquis des pays du Sud.

Michel et Nicole Faucon, Michel Lagoutte, Bernard Husson, Tomas Bolanos, Tania Roelens, l’IRAM et Claire Ruault proposent en annexe de ce document quelques contributions écrites sur l’insertion du coopérant, le dialogue inter-culturel, les relations techniciens-paysans et le partenariat.

Mots-clés

coopération, culture dominante, échange de savoirs, technicien et paysan


, Mexique, Sénégal, France

Source

Livre

FPH=Fondation Charles Leopold Mayer pour le progrès de l'homme, Coopérants, volontaires et avatars du modèle missionnaire (suite), FPH, 1991/06/19 (France), n°13

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales