español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Origine et fonctions des organisations professionnelles agricoles : le système français

Robert DOUILLET

10 / 1995

L’ouvrage a été réalisé à la demande du syndicat polonais Solidarité Rurale afin de disposer de points de repères sur la manière dont a été conduite la modernisation de l’agriculture française. Il présente

- d’une part les grandes étapes de la modernisation de l’agriculture française à partir de la fin de la seconde guerre mondiale,

- d’autre part, le rôle des organisations professionnelles agricoles dans cette modernisation.

En ce qui concerne les étapes de la modernisation agricole, l’ouvrage montre bien que l’un des points d’orgue fut la création du C.N.J.A. (Centre National des Jeunes Agriculteurs), autonome au sein de la F.N.S.E.A., et de son projet mobilisateur de fondre l’unité professionnelle sur la promotion d’entreprises agricoles à responsabilité personnelle à la fin des années 1950. Dés lors, les organisations agricoles participeront directement à la gestion des 3 grands volets de la politique agricole que sont la gestion des marchés, la politique des structures et la vulgarisation des techniques agricoles.

Dans les années 60 et 70, la modernisation se fit par la mécanisation et la spécialisation plus ou moins forte selon les régions, permit la croissance des rendements de 2 à 5 fois selon les espèces, permit la progression du revenu moyen mais entraina une très forte disparité entre agriculteurs.

Les années 1980 furent marquées par la baisse des prix et la nouvelle politique agricole de la C.E.E. pour limiter les stocks de plus en plus lourds et de plus en plus coûteux, mais aussi l’apparition de nouvelles techniques telles que l’électronique, l’informatique, la robotique et les biotechnologies.

On s’oriente vers l’an 2000 vers une agriculture duale, un groupe d’exploitation produisant toute l’alimentation de base (100 à 200 000 exploitations), l’autre groupe produisant des denrées de qualité et dont la fonction principale serait l’entretien du territoire et l’accueil des touristes urbains.

Chacune des organisations professionnelles fait l’objet en seconde partie d’un chapitre spécifique. On apprend :

- le rôle des coopératives dans l’approvisionnement, la commercialisation et la transformation des denrées et leur évolution spécifique par fusions ou unions,

- le poids du Credit agricole mutuel dans le financement des exploitations et le rôle des agriculteurs au sein de cette structure,

- les principes mutualistes des assurances, de la sécurité sociale agricole et de la retraite au travers des deux branches que sont les Assurances Mutuelles Agricoles (A.M.A.)et la Mutualité Sociale Agricole (M.S.A.),

- l’individualisation et la structure de l’enseignement agricole,

- le poids des syndicats, la place des chambres consulaires agricoles,

- et enfin le rôle et les outils de la politique agricole de la Communauté Européenne dans l’organisation des marchés.

Mots-clés

agriculture, organisation socioprofessionnelle, organisation syndicale, politique agricole, cogestion, modernisation des techniques, coopérative de services, système coopératif, crédit rural, vulgarisation agricole, mutuelle


, France

Commentaire

Cet ouvrage permet d’effectuer un tour complet et synthétique des outils mis en place en France pour réussir la modernisation des activités agricoles. La présentation est clair grâce au style simple, aux schémas récapitulatifs et aux exemples choisis concrets et pertinents.

On peut toutefois regretter l’absence de visions prospectives. Cet ouvrage va devenir rapidement un excellent ouvrage d’histoire, et uniquement cela, car certains outils ont subi depuis de profondes modifications (Politique agricole commune, syndicats, Crédit Agricole...).

Regrettons aussi l’absence d’analyses approfondies des effets positifs mais aussi pervers de quelques uns des outils, comme si l’exemple français était vraiment l’unique exemple dont il faille se nourrir pour réussir une "révolution" agricole.

Source

Livre

ROMAN, C., GRET, AFIP=Association de formation et d'information pour le développement d'initiatives rurales, Agriculture : le système français, Syros alternatives, 1990 (France)

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales