español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le rôle de l’Etat de nouveau à la mode en 1997

La Banque Mondiale estime que le débat autour d’Etat et Marché est terminé

Pierre JUDET

09 / 1996

La revitalisation du rôle de l’Etat dans le développement à long terme est le thème principal du rapport de la Banque mondiale en 1997. Un premier projet de rapport indique un changement de la position de la Banque Mondiale à propos du rôle des gouvernements dans la réalisation de la politique économique.

Le document indique en effet qu’un "Etat plus efficace est nécessaire pour créer l’infrastructure institutionnelle permettant aux marchés de s’épanouir". La Banque Mondiale estime que le "grand (et faux)débat autour d’Etat et Marché est terminé. Les limites du rôle de l’Etat sont claires" mais "l’objectif est de montrer qu’Etat et Marché sont institutionnellement interdépendants sans que l’un doive dominer l’autre". Selon le projet de rapport les exemples du Chili, de la Corée, du Japon, de Taïwan et de Maurice montrent à quel point un gouvernement activiste peut ajouter de la valeur et avoir un rôle de catalyseur. Ce rapport admet que les marchés n’ont pas toujours des effets très désirables ; ils sont en particulier incapables de promouvoir une distribution équitable des revenus. Or, "trop d’inégalité menace une stratégie de développement fondée sur le marché".

Précisément les succès asiatiques sont dus aussi bien à une situation de départ relativement égalitaire qu’à une croissance réductrice d’inégalité. Au XXIe siècle l’Etat jouera un rôle significatif pour assurer un équilibre entre croissance et solutions apportées aux problèmes de l’environnement.

Le rapport souhaite la restauration de la capacité de l’Etat à représenter l’intérêt public. Il souhaite l’avènement d’un Etat plus "agile". Cela nécessitera des gouvernements plus disciplinés. Le rapport se propose de s’intéresser à la manière dont l’interréaction de l’Etat avec le marché et avec les citoyens puisse être améliorée afin de parvenir à un développement économique soutenable. Cela peut être réalisé grâce à une plus large décentralisation et participation susceptibles de rapprocher l’Etat de la population.

IREPD (Institut de Recherche Economique Production Développement) - UPMF BP 47, 39040 Grenoble Cedex. Tel 04 76 82 56 92. Fax 04 76 82 59 89 - France - web.upmf-grenoble.fr/lepii - lepii (@) upmf-grenoble.fr

contact plan du site mentions légales