español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La famille et ses valeurs en péril en Asie du Sud Est

Pierre JUDET

09 / 1996

La croissance économique rapide a introduit des changements profonds dans la société Thaï ; elle a érodé les structures familiales qui jusqu’à maintenant pourvoyaient au bien être et au soutien économique.

Les réseaux familiaux traditionnels revendiqués par les gouvernements de la région comme le coeur des valeurs sociales locales s’effritent sous les coups de la croissance économique, des migrations qui en résultent ainsi que de l’évolution des modèles de comportement.

L’absence croissante de soutien familial aux malades et aux anciens crée une demande pour des services sociaux coûteux. "Les temps ont changé. Il y a dix ans les gens vivaient sous le même toit et travaillaient dans les champs voisins. Aujourd’hui, ils travaillent en ville ou en usine si bien qu’ils ne passent pas autant de temps à la maison".

La rupture des structures traditionnelles de la famille ont des conséquences importantes. Elle augmente le coût des services sociaux dont les pays du Sud-Est asiatique avaient jusqu’à maintenant pu se passer.

Cela est vrai de la Thaïlande mais aussi de la Malaisie où une enquête vient de révéler que parmi les jeunes de 13 à 21 ans 71% fumaient, 40% visionnaient des vidéos pornographiques, 28% s’adonnaient aux jeux d’argent et 14% aux drogues dures. Selon un médecin, il s’agit d’un véritable sida social.

Le divorce progresse rapidement en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande.

Le soutien familial aux personnes âgées est en danger, alors qu’en raison de la transition démographique, le nombre des gens âgés de plus de 60 ans est en croissance : plus de 10% de la population thaïlandaise en l’an 2000. Contrairement à la tradition, les maisons de retraite se multiplient. Les gens estiment qu’ils n’ont plus le temps ni l’énergie de s’occuper de leurs parents âgés après avoir dû affronter le trafic des rues de Bangkok.

Il a fallu (Singapour)que le gouvernement ait recours à la loi pour forcer les enfants à s’occuper de leurs parents âgés. Comme le cas de Singapour le montre, les dépenses sociales deviennent inévitables au fur et à mesure que les problèmes sociaux s’aiguisent et que la cellule familiale devient incapable de les résoudre.

IREPD (Institut de Recherche Economique Production Développement) - UPMF BP 47, 39040 Grenoble Cedex. Tel 04 76 82 56 92. Fax 04 76 82 59 89 - France - web.upmf-grenoble.fr/lepii - lepii (@) upmf-grenoble.fr

contact plan du site mentions légales