español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Soutien des efforts de promotion humaine et sprituelle de l’Eglise de Cotonou par la mise en route d’un centre d’accompagnement spirituel et de thérapeutique traditionnelle sur un quartier périphérique de la ville

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

04 / 1995

L’expérience du Centre de l’Archevêché de Cotonou dans un quartier périphérique de la ville est instructive en ce que religion, culture et santé s’y rencontrent dans une société encore fortement marquée par l’animisme.

De janvier à juin 1994, 169 patients ont reçu un traitement médical. En plus de ces personnes, dans la même période, 66 personnes sont venues pour lutter contre des envoûtements. Elles ont été entourées de prières collectives renouvelées.

Actuellement ce "service" aux malades s’autofinance.

Tout comme pour l’ensemble des activités menées au service des populations, des associations de quartiers, les chrétiens donnent ici bénévolement de leur temps et de leurs forces pour les travaux non qualifiés.

Il s’agit d’abord de l’instauration d’un Foyer-Centre de pharmacopée: pour cette action il a été prévu un foyer d’accueil, une petite structure comprenant les lieux d’accueil (chambre, salle commune, salle de prière, sanitaires), les lieux de soins (pièces pour la consultation), le logement du couple animateur du foyer (avec oratoire ouvert aux malades), le laboratoire pour les plantes (petit espace de culture, terrasse de séchage, entrepôt, petit laboratoire de préparation.

Après les constructions il faut des infrastructures nécessaires. En avril 1995 manquent encore: l’équipement hôtelier (lits, chaises, bancs), l’équipement du laboratoire (broyeur, séchoir, stérilisateur, distillateur, balance de précision, matériel de conditionnement), une voiture pour les recherches de plantes, le déplacement des personnes et du matériel.

Par la suite doit être envisagé l’achat d’un terrain pour l’implantation d’un jardin botanique mais ces recherches peuvent dépendre d’autres producteurs.

Le soutien de la recherche en pharmacopée: des réunions périodiques seront organisées avec les anciens pour faire les mises au point et recueillir leur savoir faire et avec les centres analogues des pays voisins.

Les brochures et publications sur le sujet sont envisagées. Mais avant tout ce centre doit être soutenu par une communauté fraternelle de prière. Le traitement requiert la présence constante d’un couple ou de personnes proches des malades aptes à les accompagner dans leur traitement.

Mots-clés

médecine traditionnelle, santé, savoir populaire, religion, développement culturel, religion et société


, Bénin, Banlieue de Cotonou

Commentaire

Le Bénin, à ce jour, se trouve à la croisée des chemins. La fièvre du profit dans un secteur informel omniprésent, la libéralisation économique, font de ce pays l’un des préférés du Fonds Monétaire International. Le Président Nicéphore Soglo, ancien fonctionnaire de la Banque Mondiale, dirige le pays vers un vrai libéralisme où le citoyen de la rue n’espérait pas pouvoir entrer. Dans ce contexte, il semble que des projets d’autorevalorisation d’un savoir faire fonctionnant dans un respect culturel sont riches de promesses. L’Eglise catholique au Bénin mérite à cet égard de l’estime.

Notes

Archevêché de Cotonou, B.P. 491, Cotonou, Bénin. Tél: 321446. Fax: 320707.

Source

Littérature grise

ARCHEVECHE DE COTONOU, PRELUDE

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales