español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Tradition et modernité

Film sur la pharmacopée

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

06 / 1995

Le réseau international PRELUDE, dont la coordination scientifique est située aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur, a entamé depuis 1989 une réflexion-action-recherche sur des thèmes transversaux, de la pharmacopée (Butare, 1989), de l’ethnomédecine vétérinaire (Ouagadougou, 1994), des plantes médicinales et de leur valorisation (Ouidah, 1995). Riche de cette expérience, le réseau vient d’élaborer un petit projet de film sur la question de la pharmacopée traditionnelle et de sa valorisation culturelle.

Le centre audio-visuel des Facultés de Namur, en les personnes de Baudouin Lotin, réalisateur, de Bernadette Charlier, designer pédagogique, et de Georges Thill, Mike Singleton et moi-même, a élaboré la méthodologie pour réaliser un vidéogramme documentaire de 20 minutes sur la médecine traditionnelle africaine. PRELUDE souhaite porter un regard différent sur ce thème. En effet, les thérapeutes et médicaments africains ont fait leurs preuves et méritent d’être mieux connus. Cependant, l’intérêt porté par les Occidentaux à la médecine africaine se résume souvent un intérêt scientifique et/ou commercial, qui bien qu’ayant toute sa valeur, masque la complexité culturelle, économique, historique que cette médecine traditionnelle présente. L’objectif de PRELUDE est de donner aux spectateurs l’occasion d’approcher cette complexité en leur permettant de rencontrer les principaux acteurs de cette médecine: tradithérapeutes et patients; leur histoire, leurs projets.

L’objectif universitaire est d’instaurer un système de communication alternative et de permettre à l’enseignant de faire connaître la médecine traditionnelle africaine; de valoriser cette médecine par ses caractéristiques propres: usage des ressources locales, tradition orale, mise en oeuvre de savoir-faire locaux; analyser des usages en lien avec la conception africaine du "bien être".

Ainsi, les résultats attendus pour les étudiants en médecine, par exemple, seront de: relativiser leurs propres représentations de leur profession de médecin; situer l’exercice de la médecine dans son contexte socio-culturel; prendre conscience de l’existence d’autres cultures et de leurs valeurs; mieux comprendre les impacts économiques et éthiques d’une approche occidentale de la médecine.

Pour les étudiants des universités africaines, ce film servira à: les aider à prendre du recul par rapport aux pratiques traditionnelles; les aider à valoriser leur propre expertise; les aider à combiner cette expertise avec l’expertise occidentale; ouvrir un débat Nord-Sud; tenir un réseau d’échanges entre chercheurs occidentaux et africains.

Son contenu portera sur trois aspects: l’approche des sciences modernes, par des interviews de scientifiques, l’avis d’ethnobotanistes, de socio-anthropologues; le point de vue de scientifiques africains sur le thème d’une identité plus authentique, sur la déontologie, la rentabilité et la raison d’être de la pharmacopée traditionnelle; les tradipraticiens et leur médecine traditionnelle: contraste entre modernité et tradition.

Mots-clés

audiovisuel, télévision, valorisation des savoirs traditionnels, tradition et modernité, médicament


, Belgique, Afrique

Commentaire

Les moyens mis en oeuvre pour ce petit projet sont des moyens humains que le réseau PRELUDE a mobilisés. Ainsi peut être valorisé le capital-connaissance et mis à la portée d’autres associations le capital-expérience et vécu. Les moyens financiers qui permettent cette action proviennent du service audio-visuel, par le biais d’un membre du réseau, et un cofinancement est recherché auprès de la Communauté Européenne. Le meilleur commentaire pourrait être celui des réactions des membres DPH à qui nous adresserons la cassette du film comme une fiche en images.

Source

Littérature grise

ALVAREZ, Marcia, PRELUDE

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales