español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Recherches et réglementation en matière de médecines traditionnelles

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

04 / 1995

L’OMS, a expliqué la responsable du Service de Médecine traditionnelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)à Ouidah au symposium PRELUDE, mars 1995, a aidé le gouvernement d’Arabie Saoudite à organiser des ateliers sur l’utilisation des remèdes galéniques, puis a envoyé un conseiller pour revoir les réglementations du Ministère de la Santé sur l’enregistrement des préparations à base de plantes, des suppléments alimentaires, des cosmétiques et antiseptiques qui peuvent être utilisés en médecine.

Ces médicaments sont donnés à des patients dont le diagnostic a été établi par une équipe de médecins et de tradipraticiens.

Le volume 1 de Pharmacopée africaine qui traite exclusivement de plantes médicinales a été édité en 1985 par la Commission de recherche technique et scientifique de l’OUA. La 1ère édition comprend 95 monographies avec des formules et recettes pour la préparation de plantes médicinales africaines bien connues, utilisables par tous les Etats membres et partout dans le monde.

Pour permettre un usage efficace des remèdes, une série de guides techniques ont été préparés par l’OMS. La 6e Conférence internationale des autorités de réglementation pharmaceutique (ICDRA)a adopté, à Ottawa en 1991, les guides pour l’évaluation des remèdes galéniques, en vue d’une diffusion élargie. Ceux-ci ont été finalisés et approuvés par un comité d’experts de l’OMS en 1994. Un document sur les méthodes de contrôle de la qualité des plantes médicinales a aussi été approuvé par un comité d’experts et sera publié. Enfin, le Bureau régional du Pacifique Occidental de l’OMS a récemment produit des Directives pour l’évaluation de l’efficacité et de l’inocuité des remèdes galéniques.

L’OMS continuera la production de documents et guides techniques. Par exemple, à la 6e Conférence internationale des autorités de réglementation pharmaceutiques, il a été recommandé que l’OMS édite des monographies sur les remèdes galéniques. Un document intitulé "Exemples de modèles de monographies des plantes médicinales courantes contenant des informations sur la pharmacopée, les utilisations cliniques et pharmacologiques" et un document sur la "Législation des médecines alternatives et traditionnelles: une étude comparative", sont en préparation.

Mots-clés

phytothérapie, médecine traditionnelle, législation, réglementation, stratégie alimentaire, politique de santé


, Arabie Saoudite, Afrique,

Commentaire

On soulignera l’importance capitale d’articuler le partage des savoirs et la capitalisation des expériences les travaux locaux ou nationaux, en l’occurrence, en matière de traditions et de santé, par la médiation d’organismes internationaux officiels tels que l’OMS.

Notes

Dr Xiaorui Zhang, responsable médical, Médecine traditionnelle, Organisation Mondiale de la Santé, Genève.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

ZHANG, Xiaorui, PRELUDE

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales