español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Plantes médicinales à usage vétérinaire dans la région du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et de Kibali-Ituri au Zaïre

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

02 / 1996

Le coût de plus en plus inaccessible du médicament vétérinaire occidental fait que les paysans éleveurs de la région africaine des Grands Lacs ont, comme solution alternative, l’utilisation de drogues végétales dont l’inocuité et l’efficacité sont à confirmer par des méthodes appropriées. Dès que les propriétés curatives de ces drogues, identifiées grâce au savoir des tradipraticiens et des éleveurs, sont reconnues cliniquement et pharmacologiquement, il est nécessaire de traiter ces données, de les vulgariser pour aboutir à la production locale de médicaments.

Des enquêtes ethnobotaniques et ethnopharmacologiques ont été conduites sur le terrain par des vétérinaires et des agents de l’élevage regroupés au sein du sous-réseau "Santé, Productions animales et Environnement" de PRELUDE au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et au Kibali-Ituri. Ceci a permis d’identifier plusieurs plantes utilisées traditionnellement pour soigner les animaux.

Il s’agit aujourd’hui non seulement de continuer ces enquêtes mais aussi de commencer à vérifier les propriétés pharmacologiques et toxicologiques de ces plantes, ce qui nécessite une collaboration avec les laboratoires les mieux équipés du Nord et du Sud au niveau universitaire. Il s’agit aussi de procéder à des essais cliniques, à une standardisation du médicament traditionnel et à une vulgarisation et diffusion de l’information au niveau du paysan-éleveur.

La mise au point d’une législation nationale (et pourquoi pas continentale)en la matière semble également urgente, ne serait-ce que pour protéger et encourager les tradipraticiens à divulguer leur savoir avant qu’il ne les accompagne dans l’oubli de la mort.

Mots-clés

valorisation des savoirs traditionnels, phytothérapie, plante médicinale, élevage, banque de données, échange de savoirs, biodiversité, étude comparative


, Zaire, Région des Grands Lacs, Kivu

Commentaire

Les cellules locales d’ethnopharmacopée vétérinaire fonctionnent à Goma(Nord-Kivu), à Bukavu (Sud-Kivu), à Lubumbashi (Shaba)et ont comme référence scientifique l’Université du Graben à Butembo, l’Institut supérieur de Développement (ISDR)à Bukavu, l’Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine vétérinaire.

Notes

Dr KASONIA Kakule, Faculté de Médecine vétérinaire, Université de Lubumbashi, Zaïre.

SPAE: sous-réseau PRELUDE "Santé, Productions Animales, Environnement".

Source

Littérature grise

KASONIA, Kakule, PRELUDE-SPAE

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales