español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Naissance d’un sous-réseau PRELUDE à l’occasion du colloque ’Pesticides et médicaments en santé animale’, Bruxelles-Liège 1989

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

02 / 1996

L’objectif de codéveloppement durable et la démarche de PRELUDE déjà éprouvées dans l’évaluation d’études de cas à l’occasion de réunions précédentes à Dakar, à Abidjan et à Butare peuvent-elles vraiment trouver une dynamique dans un domaine aussi concret que celui des pesticides et des médicaments vétérinaires? Ce fut le thème d’un colloque réunissant quelque 200 personnes à Bruxelles, au bâtiment Borschette de la Commission européenne et à l’Université de Liège, dans les nouveaux bâtiments de la Faculté de Médecine vétérinaire.

Philosophes, historiens, politiques, sociologues, anthropologues ont-ils leur mot à dire dans un domaine où les techniciens, en l’occurrence les zootechniciens, vétérinaires et pharmacologues, se trouvent essentiellement confrontés et aux prises avec des pratiques de recherche et de développement technologiques et économiques?

Les organisateurs, le réseau international PRELUDE avec l’Université de Liège, et en particulier sa Faculté de Médecine vétérinaire, et en lien avec l’Ecole Inter-Etats de Sciences et de Médecine vétérinaires de Dakar, ainsi qu’ENDA TM, Dakar, avaient aussi choisi de confronter les technologies traditionnelles et les technologies modernes s’agissant du développement du Nord et du Sud. Dans une volonté d’efficience et de réalisme (comment passer des choses dues aux choses faites), qui fut à la base d’un double regard: les technologies du Nord en matière de santé animale qui n’entrent pas en dialogue avec le savoir des gens du Sud: toxicité pour les bêtes et les hommes; problèmes environnementaux; fraudes; prix; politiques d’éradications contestées; apparitions de résistances (M. Bouguerra, A. Thiam,...); le savoir africain en matière de médecine traditionnelle, des chercheurs paysans pleins de ressources (A.S. Ba, J. Bugnicourt...). Il existe des inventaires phytogénétiques (L. Molle, L. Van Puyvelde, L. Angenot...)fondés sur une considérable biodiversité qui méritent d’être considérés par cette volonté et ce regard qui permettent à des scientifiques de maintes disciplines de rencontrer des acteurs de terrain responsables.

Le défi est de taille: économique, scientifique, social, culturel. Comment par le dialogue mettre en relief la globalité et la complexité des réalités où l’homme et l’environnement sont en interaction depuis le médicament occidental "essentiel, nécessaire et économe" (ou "éthique")jusqu’à une recherche "à l’occidentale", menée par les centres de médecine traditionnelle de Ouagadougou et de Butare, par des savants qui savent "articuler savoir et sagesse" (P. Kemp), produisant des médicaments mais non pas "par photocopie de l’expérience du Nord", mais en intégrant des paysans dans leurs équipes de recherche (J. Ki-Zerbo).

L’enjeu de la rencontre a fait naître sur place un sous-réseau thématique PRELUDE "Santé, Productions animales et Environnement". Parmis les objectifs: collaborer à améliorer la santé, les productions animales en rapport à l’environnement et notamment en recourant autant que faire se peut aux techniques traditionnelles, d’établissement d’une liste de médicaments essentiels adaptée à chaque pays, de conservation de la diversité génétique végétale et animale, de mise en oeuvre d’actions de comparaison et de circulation Sud-Sud, Sud-Nord, Nord-Sud, Nord-Nord des résultats obtenus.

Les actes du Colloque (quelque 65 titres; 500 pages)ont été publiés sous la direction de M. Ansay et G. Thill aux Presses Universitaires de Namur et préfacés par Raymond Chasles, alors embassedeur de l’Ile Maurice, doyen du groupe des ambassadeurs (ACP et secrétaire général de la Fondation culturelle ACP/CE).

Mots-clés

environnement, traitement phytosanitaire, valorisation des savoirs traditionnels, médicament, agriculture et santé, agriculture et élevage, santé et environnement, recherche interdisciplinaire, biodiversité


, Belgique, Afrique

Commentaire

Dans une optique de codéveloppement durable, s’articulant en particulier sur une gestion économe du médicament et du pesticide vétérinaires, une revalorisation de la médecine et de la pharmacopée traditionnelles et un développement de la production animale respectueuse de la qualité de l’environnement, un travail en réseau associatif humain, interdisciplinaire et en partenariat avec des tradithérapeutes et des paysans est un atout considérable de capitalisation et d’achange de savoirs entre Sud et Nord, dans un dialogue interculturel entre savoirs, savoir faire, sensibilités, logiques et pratiques du Sud et du Nord et une revitalisation de connaissances qui ont résisté à l’épreuve du temps.

Notes

En coédition avec les Presses Universitaires de Liège et ENDA T-M Dakar.

Le livre est disponible à PRELUDE International, FUNDP, rue de Bruxelles, 61 B 5000 Namur.

SPAE: "Santé, Productions Animales et Environnement".

Source

Livre

ANSAY, Michel; THILL, Georges, PRELUDE-SPAE, Presses Universitaires de Namur, 1990 (Belgique)

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales