español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une banque de données PRELUDE sur la Médecine Vétérinaire traditionnelle

Mise à l’épreuve par recherche de cohérences

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

03 / 1996

Issue des recommandations du séminaire de Ouagadougou (1993)sur l’ethnopharmacopée vétérinaire organisé à l’initiative du sous-réseau PRELUDE "Santé, Productions animales et Environnement", la banque de données a deux gardiens attentifs: M. Baerts et J. Lehmann de l’Université Catholique de Louvain.

A partir des contributions conjointes des participants au Colloque de Ouaga, elle s’est développée par la compilation de la littérature existante et par de nouveaux apports basés sur le principe du Kagala, c’est-à-dire de l’échange ou de la dialectique du donner et du recevoir.

La banque est divisée en trois fascicules: Afrique de l’Est et du Sud, Afrique de l’Ouest, Région interlacustre des Grands Lacs africains. Elle regroupait en janvier 96 quelque 5245 recettes (2100)fiches concernant 975 espèces botaniques réparties dans 139 familles. Le fichier informatisé est géré par un programme File-Maker Pro2-0 (Macintosh). Une particularité est sans doute l’existence de sigles et d’indices renvoyant à des espèces animales, des symptômes, des fréquences de citations. Une bibliographie (par ex. 23 titres pour la région des Grands Lacs), un classement des symptômes par ordre alphabétique et une table de synonymie botanique introduisent à la banque elle-même.

Que fait une banque de votre argent, ou mieux dans un système non monétaire, de vos savoirs, savoir-faire? Sans doute convient-il d’apprécier (question de prix encore)votre apport ou de le vérifier (mais au nom de quelle vérité), ou, mieux, de le mettre à l’épreuve. Comment? Notamment par la recherche de cohérences internes et externes. Cohérences internes? J. Lehmann et M. Baerts ont mis au point une méthode statistique basée sur la fréquence de citation d’une plante par des guérisseurs différents pour soigner un même mal. On observe ainsi des diagrammes différents (en ce qui concerne la médecine traditionnelle humaine du Burundi)pour les maladies nerveuses et pour les verminoses. Absence de corrélations entre les recettes des guérisseurs dans le 1er cas (93% des plantes récoltées), corrélations dans le 2ème cas s’agissant de plantes (7%)qui constituent ce qu’on pourrait appeler le "fonds de commerce" de la pharmacopée populaire courante au Burundi. Cohérences externes? Il s’agit, par exemple, de comparer les recettes utilisées en médecine humaine (Banque Pharmel)et en médecine vétérinaire (Banque PRELUDE-SPAE)pour soigner ou traiter des affections similaires: verminoses gastro-intestinales, agalacties par exemple.

Mots-clés

banque de données, plante médicinale, élevage, médicament


, Afrique

Notes

Ces fascicules et/ou les disquettes peuvent être commandés à PRELUDE-SPAE ou chez les auteurs Institut Carnoy, Place Croix du Sud, B 1348 Louvain-la-neuve.

SPAE: sous-réseau PRELUDE "Santé, Productions Animales, Environnement"

Source

BAERTS, Martine, LEHMANN, Jean, PRELUDE-SPAE

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Belgique

contact plan du site mentions légales