español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Au-delà des haies

Visite aux paysans de l’Ouest : modernisation agricole et bouleversements sociaux en Loire-Atlantique

Bertrand HERVIEU, Pierre Yves GUIHENEUF

04 / 1996

Ce livre devait, comme la plupart des titres de la série, retracer l’itinéraire d’un individu : celui de Médard Lebot, né en 1930, l’un des pionniers, dans les années d’après-guerre et tout au long de sa vie, de la transformation du monde agricole.

Mais de discussion en débat, Médard a convaincu ses interlocuteurs de l’intérêt qu’il y aurait à considérer, au-delà de son cas propre, celui de la génération de fils de paysans dont lui-même était issu. L’intuition était juste. Dans la floraison d’ouvrages sur la révolution, pas toujours silencieuse, opéré par le monde agricole français, bien peu sont consacrés à la présentation de groupes, d’équipes ou de réseaux.

Au delà des haies éclaire ce grand "chambardement de la France paysanne "(selon une formule de Fernand Braudel)qui continue de marquer si profondément la vie politique, économique, culturelle et symbolique nationale, à travers des pages importantes et émouvantes. En fixant le projecteur sur le très catholique département de la Loire Atlantique, Anne Tristan (écrivain bien connu qui a accompagné Médard Lebot dans l’évocation de cette période)et Médard montrent bien comment, au coeur même de l’église de l’Ouest, se joua la lutte entre l’ordre et le mouvement.

Car c’est grâce à un mouvement de jeunesse créé par l’Eglise (la JAC : Jeunesse agricole catholique)que de jeunes paysans s’organisent en groupes pour réfléchir sur leur avenir, prennent leurs bicyclettes pour se rendre mutuellement visite et jettent les bases d’une organisation professionnelle qui formulera un projet ambitieux : faire accéder la paysannerie française à la modernité technique, inventer de nouvelles organisations sociales et familiales autour de la terre, participer à un grand dessein national, celui qui consiste à nourrir les hommes. C’est grâce aux prêtres que ces futurs dirigeants se forment à une pédagogie du pragmatisme : voir-juger-agir.

Mais faire la révolution, cela ne va pas sans fractures. Le projet modernisateur créa des clivages au sein de l’Eglise, entre les gardiens de l’ordre établi et les rénovateurs ; au sein du monde agricole lui-même, entre les partisans de l’unité paysanne et les partisans d’une reconnaissance des clivages existants ou encore entre les producteurs des régions les plus riches et les petits éleveurs ; au sein des forces politiques, entre les gaullistes et les socialistes ; au sein de la société locale, entre les jeunes qui brûlent de changer de condition et les notables conservateurs, etc... Les paysans qui s’organisent, qui prennent la parole, qui font bouger l’économie du département, cela peut déranger. Ils devront donc se serrer les coudes pour, au-delà des divergences, faire leur place dans la société locale et nationale. Bernard Thareau, agriculteur et député socialiste, ou Bernard Lambert, syndicaliste intransigeant, illustrent bien leur force de conviction et le chemin parcouru en une génération. Ils mettront sur pied de nombreuses coopératives, dont la Cana, l’une des plus importantes de l’Ouest. Ce sont encore les agriculteurs de Loire-Atlantique qui, à la fin des années quatre-vingt, seront à l’origine de la création de la Confédération paysanne, le principal syndicat qui fera front à la toute-puissante Fnsea.

Faire son histoire et faire l’Histoire : telle a bien été, passionnément, l’ambition de cette génération. Nombre d’entre eux regardent aujourd’hui par dessus d’autres haies, d’autres frontières. A l’image de Médard Lebot, qui préside aujourd’hui le réseau Gao et accompagne des groupes des mouvements de producteurs d’Afrique de l’Ouest, ils continuent d’avoir les pieds sur terre et la tête dans les nuages. "La quête, le mouvement, la solidarité sont, aux yeux des entêtés des bords de Loire, les uniques ferments de la vie. L’horizon existe quelque part : il suffit de le chercher".

Mots-clés

agriculture, agriculture familiale, agriculture paysanne, politique agricole, développement rural, organisation paysanne, organisation syndicale, histoire, Etat et société civile, leader, changement social, agriculteur, religion et société


, France, Loire Atlantique

Source

Livre

LEBOT,Médard, TRISTAN, Anne, Au-delà des haies. Visite aux paysans de l'Ouest, Descartes et Cie, 1995 (France)

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales