español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Multimédia et communication à usage humain

Vers une maîtrise sociale des autoroutes de l’information

Pierre Yves GUIHENEUF

07 / 1996

Comment rouler futé sur les autoroutes virtuelles ? Peut-on éviter qu’un outil destiné à relier les hommes ne les sépare encore un peu plus ? Quels seront les effets de la communication électronique sur les relations sociales ? Ce ne sont là que quelques questions abordées par ce volumineux dossier qui présente les contributions d’une trentaine d’auteurs rassemblées par Alain His, professionnel des télécommunications et participant au programme "Maîtrise sociale des innovations technologiques" de la FPH.

Forum, accès aux bases de données, achats à distance, consultation de banques d’images et de sons... Les possibilités offertes par une connexion de votre ordinateur aux réseaux mondiaux sont innombrables. Le courrier électronique stimule déjà le télétravail et la délocalisation des activités. Dans sa préface, Jacques Poulet-Mathis rappelle que, pour la Fondation, il n’est pas acquis que le développement des nouvelles technologies contribue nécessairement au renforcement du lien social et à la réduction de l’exclusion. A l’échelle de la planète, 95 % des ordinateurs sont concentrés dans les pays du Nord et la moitié de la population mondiale n’a pas accès au téléphone. Dans ces conditions, la constitution de réseaux et l’échange d’information ne concerneront, au moins à court terme, que la minorité des privilégiés. Même au sein des pays riches, les risques de fracture ne sont pas négligeables. Quand le vice-président américain Al Gore déclare qu’il "revient à la libre entreprise d’assurer le développement de ce secteur essentiel pour l’avenir", on ne peut être mieux averti de la vision économiciste qui prévaut outre-Atlantique à propos de ces enjeux. Le poids des firmes s’annonce déjà comme déterminant dans la structuration des réseaux. Serge Proux et Michel Sénécal rappellent que chaque génération d’objets techniques a suscité de nouveaux espoirs en matière de démocratisation des moyens d’éducation ou de communication sociale. Leurs promoteurs eux-mêmes se sont fait les chantres de discours utopiques qui font de la technique le moteur du progrès. En ce qui concerne les autoroutes de l’information, la logique de la concentration et du contrôle de l’information s’oppose déjà à la diversité potentielle des dialogues offerts aux citoyens. Dans ce contexte, il est essentiel que la puissance publique, les usagers et le monde associatif contribuent à rééquilibrer les forces en présence. Alain His estime que deux voies peuvent être poursuivies simultanément. D’une part, la recherche de modes d’utilisation de ces outils qui fassent de l’usager un acteur et non pas un simple consommateur d’information. D’autre part, la constitution de forces capables d’infléchir les politiques publiques et de corriger les effets pervers des marchés.

La FPH et l’association Transversales Sciences/Culture appellent à une mobilisation citoyenne et une interpellation des politiques, afin que le développement des nouvelles technologies de l’information soit guidé par une réflexion déontologique. Ils rappellent quelques principes salutaires : la transparence des décisions en la matière, la prudence, le respect de la diversité, l’universalité d’accès... Pour qu’il n’y ait pas d’apartheid dans la société de l’information.

Mots-clés

système de communication, processus de démocratisation, technologie de l’information et de la communication, télécommunications, innovation technologique, système d’information, informatique, accès à l’information, multimédia, innovation technique


,

Source

Livre

HIS, Alain (coord.), Transversales Science Culture, Multimedia et communication à usage humain, FPH in. Dossier pour un débat, 1996/05 (France), n° 56

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales