español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les plans de développement de quartiers pour Hickory, Etats Unis

Une planification considérant les gens et l’environnement dans lequel ils vivent

Laure HELAND

06 / 1998

Chaque quartier d’une ville est unique, avec ses propres caractéristiques, problèmes et priorités de développement. En reconnaissance de cela, le service de planification des quartiers de la ville d’Hickory a choisi de travailler directement à l’échelle des quartiers pour identifier et recenser leurs préoccupations. Le processus de planification de la ville de Hickory est donc une approche volontairement orientée - et basée sur- la participation des citoyens (résidents, chefs d’entreprises...), et se concrétise par l’établissement de plans de développement personnalisé de chaque quartier. Les plans de quartiers consistent en un ensemble de stratégies touchant à l’environnement, au développement économique et social, et visant à préserver ou améliorer des espaces spécifiques. Ces stratégies concernent le plus souvent des questions d’usage des sols, de zonage, de dynamisme économique local, de transport, de sécurité, et de délivrance de services. L’étendue du contenu des plans peut varier de la gestion de seulement quelques questions spécifiques, jusqu’à fournir une approche globale de toutes les questions et opportunités du quartier. Les plans de quartiers sont supposés remplir les conditions suivantes: -fournir un guide pour les développements futurs du quartier, -identifier les tâches à accomplir pour protéger ou améliorer le quartier, -fournir l’information et le support nécessaire pour défendre les changements proposés par le quartier, -justifier les requêtes envers les services ou les demandes de financements, -encourager l’implication des citoyens dans le développement ou la préservation de leur quartier. L’implication active des résidents des quartiers est le point critique/ la clé du succès des stratégies qui sont développées. C’est cette implication qui garantie l’adéquation aux désirs des résidents du quartier, et fournit les solutions appropriées aux problèmes identifiés.

Les étapes qui interviennent au long du processus de planification du quartier: après que le quartier ait formé son association, et dès qu’un groupe a décidé qu’il était prêt à dévouer son temps et son énergie au processus de planification, un formulaire de demande d’assistance à la réalisation d’un plan de quartier doit être soumis au "city Council" pour initier le processus de planification. Le développement et l’exécution des plans de quartiers nécessite plusieurs conditions/etapes:

ORGANISATION: un groupe de personnes consciencieuses et motivées, représentatives de la composition générale du quartier, est d’une importance critique pour donner une direction au projet (to give leadership to the project). Ils feront usage de comité de panification officiellement reconnu par la ville. Le quartier fait équipe avec le personnel de la ville et le service de planification pour acquérir les connaissances nécessaires à la production du plan.

COLLECTE DES INFORMATIONS: la majeure partie du processus de planification est consacré à la collecte d’informations sur le quartier. Quelques unes de ces données peuvent être déjà disponibles, et les planificateurs de quartiers peuvent travailler avec les résidents pour les mettre à jour et les assembler. D’autres informations peuvent avoir à être créées, souvent à travers des textes, de la cartographie, des interviews etc.

IDENTIFICATION DES QUESTIONS CLES: définition d’un ensemble de buts et d’objectifs, puis formulation de recommandations et des stratégies. Le processus de planification peut durer de quelques mois à une année. Durant certaines phases du processus, les rencontres du comité de planification du quartier peuvent être hebdomadaires, ce qui implique un engagement en temps et en énergie important de la part des membres du comité.

PRODUCTION DU DOCUMENT de planification, approbation et adoption du plan comme outil de politique publique, mise en ouvre des stratégies, suivi, évaluation et mise à jour du plan.

Ce processus nécessite des apports et des informations de toutes les organisations qui influences le quartier. L’association de quartier, la ville d’Hickory, le milieu des affaires, les agences à but non lucratif, etc. doivent travailler ensemble tout au long du processus. Une réalisation réussie de l’ensemble des stratégies préconisées dans le plan nécessite la participation et la collaboration de ces nombreuses entités.

Mots-clés

planification urbaine, organisation de quartier, participation des habitants, citoyenneté


, Etats-Unis, Hickory, Caroline du Nord

dossier

Expériences de démocratie participative

Commentaire

A ce jour plusieurs plans de développement sont en cours d’élaboration à Hickory. Le plan de " Kenworth Neighborhood ", donné en exemple lors de la conférence, a été achevé en 1997. C’est un document de travail concret, d’utilisation simple et claire, qui définit étape par étape la marche à suivre pour chaque type d’action à réaliser. Ce document pourrait s’apparenter à un précurseur des agenda 21, que ce soit par son processus d’élaboration, en lien très direct avec les populations concernées, que par les thèmes qui y sont traités.

Notes

En liaison avec la fiche :Un exemple reussi de développement local participatif en Caroline du Nord du même auteur.

Fiche réalisée à l’occasion de la 23° "rencontre nationale des quartiers" à Portland, USA, en mai 1998.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

contact plan du site mentions légales