español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une foire à travers toute l’Allemagne pour sensibiliser à l’économie régionale

Exemples d’actions de communication pour soutenir l’économie régionale

Ina RANSON

05 / 1998

Le 2 mai 1998, plus de 13 organisations, réunissant des associations pour la protection de l’environnement, des paysans et des artisans, ont organisé, en Allemagne, une immense foire de 1 200 km de longueur.

L’objectif de la foire fut de sensibiliser de nombreuses personnes à l’importance des économies régionales. En Allemagne, la Commission d’enquête sur la protecticon du climat, mandatée par le Bundestag, estime que le pourcentage des marchandises commercialisées dans une région pourrait s’élever à plus de vingt cinq pour cent. Mais aujourd’hui, seulement cinq pour cent de ces produits sont achetés sur place.

Les marchés régionaux qui invitent à consommer les marchandises là où elles sont produites favorisent le développement durable : ils renforcent les petites et moyennes entreprises, garantes d’une économie de marché innovative et d’emplois stables ; ils contribuent à éviter des transports inutiles et offrent une transparence des processus de production. Les consommateurs avertis apprécient ces aspects, mais il importe d’abord de les convaincre.

La route de la foire qui traversa 32 communes, depuis Füssen dans les Alpes jusqu’à Bremerhafen au bord de la Mer Baltique présenta plus de 200 000 produits régionaux. La parcourir fut un plaisir. Tout au long on pouvait se régaler des repas régionaux typiques et accepter des invitations à des balades touristiques, à pied ou en vélo. Les chômeurs embauchés pour ces services expliquaient avec conviction que le renforcement des marchés régionaux constitue un contre-poids nécessaire à la globalisation.

L’organisation de cette foire avait été décidée lors d’une rencontre de 30 initiatives régionales, en juin 1997. Celles-ci prirent alors la décision de créer un réseau et de se soutenir mutuellement. La foire est la première action commune d’envergure. D’autres vont suivre, car parmi les partenaires, certains ont déjà fait preuve d’une créativité extraordinaire.

L’association « Pour une campagne riche en bioversité - pour une ville vivable » (Artenreiches Land und Lebenswerte Stadt) de Feuchtwangen (Franconie) est particulièrement célèbre pour son travail de communication imaginatif et original. En 1995, elle suggéra d’emballer tout un village pour signifier que les paysans sont obligés de plier bagages ; l’action fut un grand succès médiatique. En 1996, l’association fut à l’origine d’une mise en scène artistique très réussie des misères de la région : elle eut lieu un soir, sur le grand marché de Feuchtwangen, avec des paysans, artisans et patrons de grandes entreprises qui n’avaient pas le meilleur rôle. Une action plus efficace encore est la mise en valeur du « produit régional du mois » : il apparaît régulièrement dans de nombreuses vitrines, mêmes dans celles des pharmaciens, opticiens, bijoutiers… qui se mettent alors à participar à la vente de pommes de terre (cultivées selon des méthodes écologiques), de bouteilles de bière (réutilisables et avec un contenu évidemment brassé sur place, avec l’orge des alentours), du pain de blé, d’orge, d’épautre… et aussi un peu d’amaranthe (en provenance de l’Amérique Latine). Bien sûr, l’action du « produit du mois » est accompagnée d’un important travail de presse et de communication.

Aujourd’hui, l’association est devenue l’Agence Régionale de la Franconie Moyenne et fait en plus un travail de marketing professionnel et de mise au point de critères des produits et de labels.

Mots-clés

économie régionale, marché local, commerce régional, coût écologique, communication


, Allemagne

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Développement économique local

Commentaire

J’ai aussi aimé l’amaranthe du pain régional ! Il faudrait en plus réfléchir sur les ingrédients qui viennent de loin : comment sont-ils produits et acheminés, comment sont payés les producteurs, les grands et les petits commerçants ? Et si de telles initiatives régionales se souciaient aussi du critère du « Fair Trade »? La « longue voie vers les chemins courts » pourrait ainsi devenir un réseau de solidarité internationale.

Notes

Contact : Heiner Sindel, Spitalstr. 28, D-91555 Feuchtwangen, tel + 49 9852 2594, fax + 9852 3462

Source

Articles et dossiers

GREINER, Andreas, Gut Fuss - auf der grössten Regionalmesse, Raabe Fachverlag in. Umwelt kommunale ökologische Briefe, 1998/02/18 (Allemagne), Documentation et revue de presse réunie par : Artenreiches Land und Lebenswerte Stadt, Geschäftsstelle : Spitalstr.28, D-91555 Feuchtwangen, tel +49 9852 1381, fax + 49 9852 4895

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales