español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le groupement de promotion féminine : CA KANAM de Guediawaye

Alexandre NDIONE

02 / 1998

Le groupement féminin "Ca Kanam" qui signifie "En Avant" en langue wolof, est créé en 1991 dans le quartier dénommé Médina Gounass à Guédiawaye dans la région de Dakar au Sénégal.

Il s’agit d’un groupement de promotion féminine (GPF)composée de 45 membres.

L’idée de création du groupement est parti du constat d’un désoeuvrement total des femmes du quartier qui n’entretenaient aucune relation entre elles.

Cette absence de communication a fait naître une sorte d’animosité permanente entre les femmes qui se manifestait par des disputes fréquentes ou des bagarres à la borne fontaine du quartier.

L’Association Sportive et Culturelle (ASC)du quartier dénommée Walli Daan qui regroupe l’ensemble des jeunes du quartier Médina Gounass a pris l’initiative de créer "Ca Kanaam".

Ainsi, pendant 2 années, l’ASC a apporté son soutien pour l’organisation et le fonctionnement du GPF. La mise à la disposition du groupement d’une ligne de crédit lui a permis d’asseoir son autonomie financière grâce aux revenus tirés du petit commerce.

Par la suite, le groupement a lancé des opérations Korité ou Tabaski pour aider les familles à faire face aux nombreuses dépenses à l’occasion des fêtes religieuses musulmanes en leur fournissant à crédit des denrées, de la viande ou des moutons payables en plusieurs mensualités selon le pouvoir d’achat des bénéficiaires.

Dans le même esprit, le groupement assure le ravitaillement mensuel des familles en denrées de première nécessité (riz, huile, sucre, savon, lait etc.)luttant ainsi contre les hausses illicites sur les denrées de grande consommation et les pénuries artificielles pour gonfler les prix.

Le groupement tient des réunions d’information et de sensibilisation dans le domaine de la santé communautaire, la planification familiale, la lutte contre la prostitution etc.

D’autre part, le groupe s’implique dans les travaux d’intérêt public notamment le nettoyage des rues et des lieux de culte.

Pour lutter contre le chômage des jeunes, il a aidé à la création de 2 groupements d’intérêt économique (GIE)qui développement des activités de teinture, tissage, couture, photographie, gérance de cabines téléphoniques, agent de santé communautaire etc.

Avec son fonds de roulement, il accorde de petits prêts de 10 à 15. 000 FCFA à ses membres.

Ces prêts sont remboursables en deux mensualités avec un taux d’intérêt de 5 %.

Mots-clés

promotion des femmes, organisation de femmes, solidarité, santé communautaire, formation professionnelle, quartier urbain, développement urbain, mobilisation des habitants


, Sénégal, Guediawaye

Commentaire

La difficulté de mobiliser un financement important pour satisfaire les attentes de ses membres constitue la contrainte majeure du GPF pour une meilleure amélioration des conditions de vie des populations du quartier.

Néanmoins, grâce à son action, le GPF a permis un climat de paix sociale dans le quartier, de développer l’esprit d’initiative auprès des femmes et des jeunes et de lutter efficacement contre les fléaux que constituent la délinquance juvénile, la prostitution, les grossesses précoces, l’oisiveté etc.

En terme de perspectives, le GPF ambitionne de se doter d’un Centre de Formation avec l’appui de la Municipalité de Guédiawaye qui a affecté à l’ASC Walli Daan un terrain pour abriter le Centre de Formation et une bibliothèque de quartier.

Notes

Cette fiche a été réalisée au cours de la rencontre à Dakar qui a réuni en février 1998 des habitants, des élus, des techniciens des villes de onze pays d’Afrique (Ouest et Cameroun).

Entretien avec FALL, Marième

Source

Entretien

Groupement Thialy 2000 - BP 3322. Thiès. SENEGAL. Tel. 221 851 32 34

contact plan du site mentions légales