español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Lire au plaisir

Les jeunes du Quartier Nkoldirock à Yaoundé vont en guerre contre la délinquance juvénile avec les armes de la lecture

Joseph FUMTIM

02 / 1998

A Yaoundé, en général et au quartier NKolbikock en particulier, 45 % des jeunes ne vont pas à l’école, la délinquance juvénile s’est peu à peu démarginalisée pour devenir un phénomène normal, à l’exception d’un groupe de jeunes, de ce quartier, qui entrevoit en la lecture jeu et loisir, un début de solution.

C’est en 1995, sous la diligence du jeune poète et écrivain camerounais Jules Dumas Guebou que l’initiative voit le jour. En effet, il mettra à la disposition des jeunes du quartier sa modeste bibliothèque. Cependant, forte d’une centaine de livres, le principe est simple, on consulte sur place les romans, les bandes dessinées, les journaux... Peu à peu, d’autres jeunes du quartier et de la ville intègrent le projet et pourvoient la bibliothèque de leurs ouvrages personnels.

Les jeunes du primaire, du secondaire et du supérieur ainsi que toute la population juvénile non scolarisée sont les populations concernées par cette initiative.

L’Assoal est ouverte à tous les jeunes qui veulent non seulement se distraire, mais aussi s’informer et s’éduquer. Ses activités sont aussi diverses que son objet.

-Lecture et échange des livres,

-L’organisation des conférences débats et causeries sur des questions d’actualité,

-L’organisation des compétitions de détente tel le Scrabble, les mots croisés, le jeu de dame,

-L’organisation des cours de répétition et assistance générale aux jeunes.

Les activités de l’association n’ont jusqu’ici été financées par aucun organisme, par aucun mécène. L’Association fonctionne uniquement avec les cotisations de ses membres dont le nombre s’élève aujourd’hui à plus de 70 personnes.

Mots-clés

éducation à la non violence, alphabétisation, jeune, mobilisation des habitants, prévention de la délinquance


, Cameroun

Commentaire

Les activités de l’Association occupent peu à peu les jeunes du quartier NGolbikock, les empêchant par là de se livrer à des jeux brutaux et à des scènes de délinquance. Mais son coordonnateur Guebou Jules D. n’est pas flatté par ce premier pas:"nous aurions pu endiguer totalement la violence dans ce quartier si nous étions pourvus de moyens logistiques des livres adéquats".

Notes

Cette fiche a été réalisée au cours de la rencontre à Dakar qui a réuni en février 1998 des habitants, des élus, des techniciens des villes de onze pays d’Afrique (Ouest et Cameroun).

Source

Entretien

ASSOAL (Association des Amoureux du Livre) - B. P. 5268 Yaoundé, CAMEROUN - Tél: (237)220.10.12 / 994.79.53 / 986.3016 - Cameroun - www.assoal.org - assoal (@) netcourrier.com

contact plan du site mentions légales