español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Eviter l’exode rural par l’acquisition de nouvelles parcelles

Des villageois s’organisent à Thiès au Sénégal

Djibril GUEYE

02 / 1998

Le Groupe d’Intérêt Economique GIE Thaly 2000 a été créé en 1995. C’est une association qui est située dans la Commune de Thiès au Sénégal.

Son but principal est la viabilisation d’un périmètre agricole de 73 ha alloué par la communauté rurale de Fandene.

En fait, l’association gère plusieurs activités telle l’auto-lotissement, la mutuelle de santé.

Pour chaque activité, un comité de gestion et de suivi est crée. Concernant le lotissement, il porte sur une surface de 19 ha avec un dégagement de 430 parcelles et des équipements sociaux (marché, lieux de culte, centre social..).

Le financement de ce projet est issu des populations qui ont accepté de verser une contribution de 10. 000 F par bénéficiaire étant entendu que les gens qui exploitaient des champs sur cette zone ne versaient pas cette contribution.

Un partenariat avec le service des douanes et du cadastre a été noué.

Les études techniques ont été payées à partir des fonds collectés.

La main d’oeuvre est locale. Une quinzaine de femmes ont été recrutées.

Le premier problème rencontré était un problème de conflit de génération. Les anciens tenaient à leur organisation traditionnelle et voyaient dans le lotissement un risque de dislocation du tissu familial. L’ hypothèse avancée par les jeunes était que si on ne faisait rien, cette dislocation allait être inévitable parce que les jeunes seront obligés de quitter un jour le domicile familial pour fonder un foyer et que des problèmes risquent de se poser pour trouver un terrain au sein du village tout simplement parce que les gens commençaient à vendre les parcelles à des étrangers (non natifs du terroir).

Une fois ce problème résolu, le projet a été exécuté et un certain nombre de critères ont été définis pour l’attribution des parcelles :

-être natif (résident ou pas)

-être veuf (les femmes, les jeunes de moins de 18 ans ne sont pas bénéficiaires).

Mots-clés

exode rural, système coopératif, tradition et modernité, organisation communautaire, accès à la terre, autofinancement, participation des habitants


, Sénégal, Thies

Notes

Cette fiche a été réalisée au cours de la rencontre à Dakar qui a réuni en février 1998 des habitants, des élus, des techniciens des villes de onze pays d’Afrique (Ouest et Cameroun).

Entretien avec NDIONE, Alexandre

Source

Entretien

CADU (Centre Africain de Développement Urbain) - BP 15339 Dakar - Fann Sénégal, Boulevard du Sud, Villa n°9 Dakar - SENEGAL - Tel. : 221 824-61-82. - Sénégal

contact plan du site mentions légales