español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Mouvement International ATD Quart-Monde

Odile ALBERT

09 / 1993

ATD Quart-Monde (Aide à Toute Détresse)est un mouvement d’aide aux familles qui se trouvent dans une situation d’extrême pauvreté et de grande précarité.

Créé en 1957 par le Père Joseph Wresinski en réponse à une situation d’extrême misère d’un bidonville de la région parisienne, ce Mouvement s’est vite développé en France, puis en EUROPE OCCIDENTALE et aux Etats-Unis. Il s’est également implanté dans de nombreux pays du Tiers-Monde.

Ce Mouvement est composé de trois catégories de partenaires : les familles elles-mêmes, les volontaires qui accompagnent les familles et les sympathisants ou supporters du Mouvement. Ces trois composantes sont indissociables. L’idée forte d’ATD est que la sortie de la pauvreté ne peut être l’oeuvre de quelques-uns mais un combat qui engage la société toute entière. "La misère n’est pas une fatalité. Elle est l’oeuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire".

L’action d’ATD se situe à deux niveaux. Sur le plan individuel, le Mouvement, au-delà de l’aide matérielle d’urgence, s’attache à mettre en place des structures pour permettre aux familles démunies d’acquérir un savoir et une possibilité d’expression. Sur le plan collectif, le mouvement vise à créer des liens de solidarité entre les familles et entre les familles et la société. Cet aspect du mouvement est important car il considère que la lutte contre la pauvreté est un combat de toute la société.

En plus de l’aide aux besoins matériels immédiats, ATD met toutjours l’accent sur la dimension culturelle. "Mettre le savoir dans la rue". Dans cette optique, il a créé deux types de structures :

- des unités mobiles qui se déplacent dans les quartiers pauvres. Ces unités contiennent du matériel éducatif et de loisir (livres, jeux et logiciels informatiques, musique, pinceaux, peintures, matériel sportif...).

- des Universités du quart-monde. A travers ces lieux de rencontre, les familles peuvent apprendre la vie associative, la solidarité, les droits, leurs droits et la démocratie. Ces Universités permettent aux familles très pauvres de prendre conscience de leur citoyenneté.

Ce Mouvement d’action a attaché également une très grande importance à informer un vaste public. C’est ainsi qu’il a créé une maison d’éditions, des journaux d’information dans les pays où il a entrepris des actions et un bulletin de liaison international. Il organise régulièrement des grandes manifestations sur le thème du refus de la misère.

ATD a également créé, en 1961, l’Institut de Recherche et de Formation aux Relations Humaines. Une des bases de travail de cet Institut est constituée par les notes quotidiennes, rédigées par les volontaires, qui racontent l’histoire des familles. Actuellement, l’ensemble de ces notes représentent l’expérience de vie de quelque 5 000 familles, souvent sur plusieurs générations. Cet Institut met en forme cette connaissance et veut interpeller le monde scientifique pour que celui-ci prennent en compte les familles les plus pauvres.

Comme le souhaitait son fondateur, ce Mouvement a obtenu un grand impact au niveau national et international. C’est ainsi que le Conseil Economique et Social a demandé un rapport au Père Wrésinski qui sera publié en 1987 sous le titre "Grande pauvreté et précarité économique et sociale". Ce rapport est reconnue comme une base de travail tant en France que par d’autres pays. Joseph Wrésinski fut également expert auprès de l’ONU comme représentant des familles les plus pauvres.

Mots-clés

exclusion sociale, éducation populaire, éducation et changement social, relations micro macro, pauvreté, besoins essentiels


, France,

Commentaire

Il existe de nombreux Mouvements de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Mais ATD Quart Monde a retenu notre attention pour ces quelques aspects spécifiques :

- il englobe la famille toute entière dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion et propose une aide de longue durée concernant tous les aspects de l’existence.

- il s’est toujours efforcé que la part de la population la plus pauvre soit représentée dans les instances nationales et internationales.

- il a constitué et conservé une mémoire collective de l’histoire de la pauvreté à travers les récits quotidiens des familles.

Notes

Cette fiche a été rédigée à partir des reseignements obtenus dans l’ouvrage : "Emerger de la grande pauvreté" de Jona M. Rosenfeld publié aux éditions Science et service. Quart-Monde, publié en 1989.

Source

Présentation d’organisme

CDTM (Centre de Documentation Tiers Monde de Paris) - 20 rue Rochechouart, 75009 Paris, FRANCE - Tel. 33/(0)1 42 82 07 51 - France - www.cdtm75.org - cdtmparis (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales