español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La sécurité alimentaire et l’Afrique, 2

La déclaration de Bamako : propositions

Pierre Yves GUIHENEUF

04 / 1997

Des propositions

1 - La production

¨augmenter les volumes produits par l’agriculture paysanne pour accroître la disponibilité en produits alimentaires ;

¨améliorer la qualité des produits alimentaires bruts et transformés ;

¨produire sans détruire, c’est-à-dire prendre en compte l’environnement [...].

Pour atteindre ces objectifs, quatre types de mesures sont nécessaires : l’amélioration de l’accès des producteurs aux moyens de production, l’organisation des filières, la mise en place de dispositifs d’appui/conseil aux producteurs, la promotion de systèmes de production durables.

2 - L’organisation des marchés

[...]Organiser l’offre des paysans en produits alimentaires. Le système des banques de céréales (qui peut être étendu à d’autres produits)peut servir de référence.

La commercialisation des excédents exige des conditions qui ne peuvent être réunies par les seuls producteurs : accès à l’information commerciale, formation à la gestion coopérative, organisation de lieux de rencontre entre l’offre et la demande. [...]

L’État doit :

- garantir la liberté de circulation des biens et des personnes en veillant en particulier à lever des entraves de nature bureaucratique ;

- améliorer les voies de circulation ;

- sécuriser les marchés nationaux en contrôlant les flux d’importation et d’exportation.

- créer une capacité d’intervention dans la régulation des marchés pour garantir une certaine stabilité des prix et lutter contre la spéculation.

- constituer et gérer les stocks de sécurité [...].

3 - Les dimensions internationales

Des principes et des règles doivent être élaborés dans le cadre d’une convention internationale. Un tel acte doit s’accompagner de la mise en place de structures susceptibles de faire respecter les décisions (une organisation internationale de la sécurité alimentaire).

Il est indispensable de reconsidérer les politiques d’ajustement structurel qui aggravent l’insécurité alimentaire de très larges parties de la population.

Dans les accords commerciaux, il est essentiel que les produits alimentaires vitaux fassent l’objet d’une réglementation spécifique.

4 - Le rôle de l’État

Il revient à l’État de définir des politiques agricoles qui favorisent l’investissement dans l’agriculture paysanne ;

créer des conditions nécessaires à la consolidation de la société civile; stabiliser et réguler le marché interne ; s’acheminer résolument vers l’intégration régionale.

Ces fonctions ne peuvent être remplies que par des États réconciliés avec leurs peuples parce que légitimes et capables de défendre les intérêts nationaux, régionaux et continentaux sur l’arène internationale.

Mots-clés

agriculture et alimentation, agriculture, agriculture paysanne, alimentation, souveraineté alimentaire, stratégie alimentaire, autosuffisance alimentaire


, Afrique

Notes

Ce texte fait partie d’une série de cas portant sur la question de la sécurité alimentaire, recueillis parmi les membres du réseau Agriculture paysanne et modernisation (APM)lors de la rencontre de Yaoundé, en septembre 1996.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

RESEAU APM AFRIQUE

GEYSER (Groupe d’Etudes et de Services pour l’Economie des Ressources) - Rue Grande, 04870 Saint Michel l’Observatoire, FRANCE - France - www.geyser.asso.fr - geyser (@) geyser.asso.fr

contact plan du site mentions légales