español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Entreprendre en milieu défavorisé

La Maison de l’Entrepreneur

Catherine CHAZE

04 / 1993

Le projet de Maison de l’Entrepreneur (ME)conduit par le CIDR (CentreInternational de Développement et de Recherche)a débuté en 1988 en Guinée Forestière. Une prospection menée en 1987 avait révélé que, malgré l’existence de marchés porteurs (menuiserie, habillement...), les freins au développement des petites entreprises étaient nombreux : niveau de formation technique très bas, difficulté d’approvisionnement, manque d’organisation entre professionnels... Des structures d’appui aux entreprises existaient mais ne proposaient pas d’appui accessible à des petits entrepreneurs ou à des artisans du milieu rural.

La Maison de l’Entrepreneur a pour objectif de promouvoir des activités économiques, en apportant un appui individualisé à ceux qui en sont les initiateurs. A terme, cette promotion économique doit avoir un impact régional.

Implantée en Guinée Forestière, elle a deux antennes (N’Zérékoré et Macenta)et devrait en créer une troisième dans les années à venir (Kissidougou). La clientèle actuelle de la Maison de l’Entrepreneur est composée :

- d’entrepreneurs individuels,

- de groupements,

- de comités ou "clubs" crédit.

A chaque type de clients sont proposés des prestations différentes.

1 - Les entrepreneurs individuels, essentiellement urbains se voient proposés, quelque soit la taille de leur activité (1 à 20 personnes), le parcours suivant :

* Accueil et autosélection (entretien et premier diagnostic d’activité ou du projet)

* Formation initiale "conaissance générale de l’entreprise"

* Autodiagnostic et repérage des besoins spécifiques, formulation du projet de création ou de développement

* formation complémentaire : thèmes spécifiques, montage de dossiers de financement

* accompagnement dans la recherche de financement : appui à l’élaboration de dossiers, mise en relation...

* suivi-conseil (durant le crédit et/ou après)

En outre, une activité de "bourse d’affaires" a été testée en 1992 à N’Zérékoré avec succès. Il s’agit pour la Maison de l’Entrepreneur de mettre en relation des donneurs d’ordre avec un ou plusieurs entrepreneurs pour la réalisation de grosses commandes. La Maison de l’Entrepreneur appuie les entrepreneurs pour les devis, négociations, approvisionnements, programmation des travaux... de façon à ce que les délais et qualités souhaitées par les donneurs d’ordre soient respectées au mieux.

2 - Les groupements appuyés par la Maison de l’Entrepreneur sont des groupements urbains (groupes de 5 à 15 artisans, hommes ou femmes)ou ruraux. Aux groupements urbains, la Maison de l’Entrepreneur propose le même parcours qu’aux entrepreneurs individuels. Les groupements ruraux (presse à huile, plantation/commercialisation du café, agriculture, maraîchage)reçoivent eux des appuis spécifiques : suivi de campagne, formation initiale à la gestion...

3 - Des comités ou clubs de crédits ont été mis en place en collaboration avec le Haut Commissariat aux Réfugiés pour des initiatives pouvant être appuyées par un simple "coup de pouce" financier. Ces comités regroupent 20 à 25 personnes, dont 2/3 de réfugiés et 1/3 de guinéens, organisés pour se sous-distribuer les crédits à tour de rôle, un crédit global étant octroyé au départ par le projet au groupe.

La Maison de l’Entrepreneur appuie les groupes dans leur structuration, dans la gestion de leurs fonds de crédit et dans le suivi des initiatives financées (jusqu’à ce que le groupe puisse s’autonomiser à partir du capital qu’il constitue progressivement avant de rembourser le fonds de démarrage octroyé par le projet).

Actuellement, la Maison de l’Entrepreneur :

- réalise annuellement la formation initiale de 60 artisans ou entrepreneurs,

- appuie annuellement 20 groupements ruraux ou urbains,

- suit 25 goupes de crédit.

Mots-clés

entreprise, entrepreneur, formation, création d’entreprise


, Guinée, Guinée forestière

Commentaire

Les prestations sont facturées à un coût accessible aux promoteurs d’activités économiques et contribuent à l’équilibre financier de la structure. L’ensemble de l’opération (Macenta et N’Zérékoré)s’autofinance aujourd’hui à 87 %. L’autonomisation complète et durable de la Maison de l’Entrepreneur devrait être atteinte dans les 3 ans grâce à un marché porteur, une équipe locale dynamique, la structuration des entrepreneurs et artisans en une association jouant un rôle d’orientation et de promotion viv-à-vis de la ME et une bonne articulation de cette dernière avec son environnement.

Source

Littérature grise

CIDR

CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) - 17 rue de l’Hermitage 60350 AUTRECHES - France - Tél. 33(0)3 44 42 71 40 - France - www.cidr.org - groupecidr (@) groupecidr.org

contact plan du site mentions légales