español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Que l’information sur la prévention circule plus vite que le virus du SIDA !

Un réseau de centres de documentation sur le SIDA en Afrique

Daniel ENGER

12 / 1998

Lors de la Conférence Internationale sur le SIDA tenue à Kampala en Ouganda en décembre 1995, une rencontre entre les centres documentaires des organisations de lutte et de prévention contre le SIDA a eu lieu.

Les participants à cette réunion avaient constaté : l’insuffisance voire l’absence de circulation d’information entre les structures documentaires ; le manque de collaboration entre les centres de documentation ; la faiblesse de l’harmonisation dans le traitement et la diffusion de l’information documentaire.

Dans le souci de pallier à ces insuffisances le Réseau Africain de Documentation a été créé.

Cinq blocs régionaux ont été définis selon des critères géographiques :

Afrique Australe, Afrique Centrale, Afrique de l’Est, Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest.

Chaque pays avait été invité à constituer son réseau.

Le Réseau Sénégalais de Documentation sur le SIDA (RéSéDoc-SIDA)a été créé le 19 février 1996.

En conformité avec l’esprit de Kampala, le Réseau a pour mission la mise en commun et le partage des informations en vue d’actions efficientes et durables de lutte contre le SIDA au Sénégal. Les objectifs sont de : répondre aux besoins d’information des acteurs oeuvrant dans le domaine du SIDA (personnes affectées par le VIH/SIDA et leurs familles, personnel de santé, chercheurs, étudiants et élèves, assistants sociaux...); collecter et traiter l’information pour en assurer une meilleure diffusion ; harmoniser et uniformiser des méthodes de travail en élaborant des outils communs et cohérents de traitement et de diffusion de l’information pour une meilleure intégration et une utilisation judicieuse des ressources ; échanger des expériences et mettre en commun des ressources documentaires ; réaliser ensemble des produits documentaires, et aider à la conception de matériels éducatifs écrits ou audiovisuels ; contribuer à la formation permanente des agents des structures documentaires sur le SIDA au Sénégal ; mettre en oeuvre des actions pour promouvoir et développer la coopération documentaire régionale, continentale et internationale : organiser et participer à des réunions, publier et diffuser des produits documentaires.

Le Réseau, avec le soutien de l’ONUSIDA et du Comité National de Lutte contre le SIDA (CNLS, Sénégal), est en train de développer une vaste base de données informatisée sur les ressources disponibles au niveau des centres de documentation membres du Résédoc. Cette base de données facilitera, par exemple, la préparation d’un voyage d’études d’un chercheur basé en Europe ou aux Etats-Unis, qui avant son départ sera en mesure d’identifier en utilisant le courrier électronique les centres de documentation et même les titres spécifiques qui corréspondent le mieux aux spécificités de son enquête.

D’ici quelques temps, le Réseau sénégalais sera lié électroniquement avec les réseaux similaires d’autres pays africains. Il sera donc possible de mener des recherches sur des ressources disponibles à Dakar, Ouagadougou, et Kampala, à partir d’un ordinateur dans le Yukon.

Le Réseau est ouvert à toute institution détenant un fonds documentaire sur le SIDA.

Les membres fondateurs du réseau sont : Africa Consultants International (ACI), Bibliothèque Universitaire Section Médecine-Pharmacie (Université Cheikh Anta Diop), CNLS (Sénégal), Council for the Development of Economic and Social Research in Africa (CODESRIA), ENDA-Santé, ENDA (documentation centrale), Institut français de recherche scientifique pour le développement en coopération (ORSTOM), Réseau Africain de Recherche sur le SIDA (RARS). Toutes ces structures ont des bureaux à Dakar.

Mots-clés

banque de données, diffusion de l’information, documentation, réseau d’information, réseau d’échange d’expériences, informatique, santé, médecine préventive, santé publique, Sida, système d’information


, Afrique, Afrique de l’Ouest, Sénégal

Commentaire

Le Sahel est une région très riche quant aux idées innovatrices et efficaces dans la lutte contre le SIDA. Malheureusement, le plus souvent ces idées ne circulent pas de tout. Beaucoup de temps et de moyens sont gaspillés à cause du fait que des leçons apprises par une organisation donnée ne sont pas partagées avec d’autres. En génégal, les Sénégalais ne sont pas au courant des succès de leurs homologues au Mali, au Burkina Faso, en Gambie... Et il y a quelque chose de pire, notamment le fait que l’information concernant des approches prometteuses ne circule pas entre organisations basées dans le même pays -- et souvent entre celles basées dans la même ville.

Le Résédoc est bien placé pour améliorer d’une façon spectaculaire la circulation d’information dans la lutte contre le SIDA dans cette région.

Notes

Pour plus d’information, on peut contacter BOB, Ibrahimadirectement à ACI, B. P. 5270 Dakar-Fann, Sénégal. Tel (0221)824 83 38. Fax (0221)824 07 41. E-mail: aciannex@enda. sn. Ou, on peut contacter CISSE, Maïmounaà ENDA-Santé, 6, rue Calmette, B. P. 3370 Dakar, Sénégal. Tel (0221)822 96 95 ou 823 66 17. Fax (0221)823 66 15. E-mail: endaste@enda. sn

Entretien avec BOB, Ibrahima

Source

Entretien ; Personne ressource ; Présentation d’organisme

Résédoc, Plan biennal d'action du Résédoc-Sida, Résédoc, 1998 (Sénégal)

GDT (The Global Dialogues Trust) - B.P. 11589, Dakar, SENEGAL. Tél : (0221)824 97 65 Bureau du Burkina Faso: 06 B.P. 9342, Ouagadougou, BURKINA FASO Bureau du Royaume-Uni: c/o SJS, 7 Allison Court, Metro Centre, Gateshead NE11 9YS, UNITED KINGDOM - Sénégal - www.globaldialogues.org - gdt@enda.sn, info@globaldialogues.org

contact plan du site mentions légales