español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’association Générons Ensemble des Acteurs pour de Nouveaux Territoires Solidaires

Une démarche de mise en réseau associative d’acteurs du développement, pour rompre l’isolement géographique en milieu rural et favoriser un partenariat territorial

Sonia BEN MESSAOUD

02 / 1999

L’association GEANTS est née en 1995, à la suite d’une rencontre sur le thème du développement territorial, organisée l’année précédente par l’Union Nationale des Acteurs et des structures du Développement Local (UNADEL). Située à Lille, elle est le relais de l’UNADEL dans la région Nord Pas-de-Calais. L’association comprend trois salariées, et compte un effectif de 175 adhérents (personnes morales et personnes physiques). Son financement est classique : les cotisations des membres ; les subventions des collectivités publiques ou privées ; et les produits des prestations fournies ou des manifestations organisées.

Ses actions s’inscrivent dans une démarche de mise en réseau associative, pour permettre aux structures intervenant dans le développement local, de se rencontrer, de s’informer, de se former et d’échanger leurs expériences. Son objectif est de rompre l’isolement géographique de ces structures, pour créer une dynamique régionale et constituer une force de proposition vis-à-vis des institutions. L’ambition de GEANTS est de construire une nouvelle approche du développement local, basée sur un esprit collectif et de solidarité sur un territoire donné. Cette approche repose sur les principes suivants :

- L’émergence d’un projet global porté par l’ensemble des acteurs (élus, associations, entreprises, habitants...).

- Un point d’ancrage sur un territoire cohérent : ce territoire doit être assez vaste pour constituer une force, assez proche pour que les habitants prennent en charge leur devenir, et ouvert sur l’extérieur pour favoriser une coopération entre territoires.

- La prise en compte de toutes les facettes du développement ; les actions sont globales et non sectorielles.

- La mobilisation dans la durée de tous les acteurs et la création d’un partenariat.

Pour informer, favoriser l’échange de pratiques, de méthodes et d’idées, l’association GEANTS a créé un répertoire des initiatives locales, qui rassemble une diversité d’actions menées en Nord Pas-de-Calais. Il est organisé sous forme de fiches d’expériences, classées par rubriques thématiques (action sociale, agriculture, environnement, insertion-formation...), par index des mots-clés et par index géographique. Les fiches sont écrites de façon concise, ce qui permet à l’utilisateur d’avoir un aperçu rapide : elles informent sur l’action (son contexte, ses objectifs, et son évaluation), et mentionnent les coordonnées des porteurs, les noms des partenaires et des financeurs. Le répertoire est réactualisé tous les ans et ouvert à toutes suggestions pour l’enrichir et le compléter. C’est un outil pédagogique adressé à tous les acteurs du développement local (associations, techniciens, élus, porteurs de projet...), pour favoriser la mise en commun de leurs savoirs et savoir-faire autour des actions existantes et des innovations réalisées.

Mots-clés

développement local, lutte contre l’exclusion, relations micro macro, création d’activité, participation des habitants, démocratie participative, accompagnement social


, France, Nord-Pas-de-Calais

Commentaire

L’association GEANTS travaille dans une démarche collective et territoriale, mais elle se trouve face à une absence de véritable logique de développement. Le Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, avec les contrats de développement rural, a adopté depuis peu une attitude intéressante, du point de vue de l’approche territoriale et de la participation des habitants. Des commissions thématiques (agriculture, environnement, création d’activités...)ont été ouvertes aux habitants et aux acteurs pour venir s’exprimer. Il n’y a pas de commission qui traite du " social ", cette approche étant présente dans toutes les autres thématiques. L’importance de celle-ci, comme source de création d’activités, est mieux perçue par les élus, qui prennent conscience que l’installation des entreprises sur leur territoire ne suffit plus à enrayer le problème du chômage. Ils commencent à faire plus confiance à la créativité des acteurs locaux, en créant des dispositifs pour les soutenir dans leur projet (mission locale, apprentissage via PAIO...). Mais selon Véronique Mangeot, chargée de la mise en oeuvre de l’ensemble du programme d’activité, " la pérennité des activités et des emplois reste un véritable problème non résolu en milieu rural, de même que la question du logement, de la culture, de la promotion de l’entrepreneuriat, et le financement des opérations s’y rapportant ". Selon elle, il y a " une scission entre les décideurs de mesures, les personnes auxquelles elles sont destinées et les professionnels de l’animation sociale ". Ces derniers sont obligés de s’adresser à des guichets multiples pour financer les actions sociales (CAF, mairies, conseils généraux...), qui de plus, tendent à diminuer depuis les années 1980 ". Il y a également " un manque de formation pluridisciplinaire, qui les empêche en général de se mettre en accord sur des valeurs communes de développement. " Pour Véronique Mangeot, " si le local est une chance pour maintenir et créer du lien social, deux questions se posent :

- Comment appréhender le social dans le projet de développement local ?

- Cette approche territoriale fait-elle évoluer les métiers du social ? "

Notes

Entretien avec MANGEOT, Véronique

Source

Document interne ; Entretien

GEANTS=Générons Ensemble des Acteurs pour de Nouveaux Territoires Solidaires, Fiche juridique de GEANTS (France); Compte-rendu d'entretien avec Véronique Mangeot, réalisé par Martine Theveniaut-Muller

Entre Signes et Cultures - N’existe plus

contact plan du site mentions légales