español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’Association pour le Développement par la Formation des Pays de l’Aveyron, du Tarn, du Lot et du Tarn-et-Garonne -ADEFPAT-

Une pédagogie d’accompagnement et de formation adaptée au territoire, en vue de structurer les initiatives locales

Sonia BEN MESSAOUD

01 / 1999

Créé en 1983, l’ADEFPAT est un organisme de formation-développement, qui regroupe des associations de développement local, des socioprofessionnels, des collectivités territoriales (Conseil Régional, Conseils Généraux)et des représentants de l’Etat. L’équipe permanente est constituée d’une Directrice et de quatre conseillers en formation-développement. Son budget, de 6,5 millions de francs par an, est négocié sur la durée de contrat de plan de six ans : 45% du Fonds Social Européen, 25% de l’Etat, 25% de la Région Midi-Pyrénées et 5% du Département. La contribution européenne s’inscrit dans le cadre du nouveau programme 5B, qui définit des zones rurales fragiles au niveau européen.

L’ADEFPAT intervient sur un territoire composé de quatre Départements (l’Aveyron, le Tarn, le Lot et le Tarn-et-Garonne), et sur deux axes principaux :

- Le soutien et le financement des projets de formation à caractère de développement : Elle vient en appui à des initiatives locales, en mettant en place des dispositifs nouveaux d’accompagnement. Un diagnostic des besoins et des objectifs est d’abord effectué pour adapter au mieux le dispositif au contexte local. La formation est conduite par des professionnels extérieurs, qui appliquent leurs propres méthodes pédagogiques. Elle est souvent délocalisée, pour être au plus près des habitants et pour améliorer les dispositifs existants. La formation permet ainsi aux acteurs (associations, entreprises...)d’acquérir des compétences dans leur domaine, de dynamiser une profession, ou de développer de nouveaux métiers. Les projets représentent 50% dans l’agriculture, 20% dans l’artisanat, 15% dans le tourisme, et 15% pour des actions culturelles, d’insertion et de méthodologie de développement. Trois millions de francs par an sont consacrés à ces actions.

- Le soutien des responsables locaux et des structures existantes telles que les associations de pays, particulièrement vigoureuses dans l’Aveyron et le Tarn, pour les aider à s’organiser sur un mode partenarial et intercantonnal : Le meilleur exemple est la création du Réseau ID, un ensemble d’associations agissant dans le domaine de l’insertion et du développement. Réunies pendant deux ans pour confronter leurs pratiques, les associations se sont aperçues qu’elles utilisaient des outils largement similaires, et qu’elles pouvaient rassembler leurs forces pour monter ensemble des projets. L’ADEFPAT les a aidé à théoriser leurs pratiques et les a accompagné pour se constituer en réseau. Elle a voulu mettre en avant les réussites de ces associations et susciter un débat d’idées , en publiant leurs résultats dans la revue " Pour " du Groupe de Recherche pour l’Education et la Prospective (GREP), une revue qui se veut à la fois " un outil d’analyse et une force de proposition ".

Les demandes de soutien proviennent des " relais " (communauté de communes, Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple, associations de développement...). L’ADEFPAT les accompagne en analysant les projets, leur environnement, la mobilisation du milieu, ainsi que le montage financier. Dans sa démarche, elle travaille en partenariat avec un comité de pilotage, composé de tous les partenaires du projet (Chambre des métiers, Chambre de commerce...). Le territoire est ainsi matérialisé et structuré par ce groupe de pilotage, chargé du suivi et du soutien. Sa motivation de départ est liée à l’homme et à son projet, pour l’amener à l’autonomie. Tout porteur de projet doit mobiliser son milieu en reliant son activité à la vie économique de la région. Son objectif est aussi de susciter une solidarité locale autour des porteurs d’initiative.

Mots-clés

développement local, accès à l’information, exclusion par l’économique, création d’activité, création d’emploi, insertion professionnelle, accompagnement social, formation


, France, Midi-Pyrénées, Aveyron, Lot-et-Garonne, Tarn-et-Garonne

Commentaire

Depuis une quinzaine d’années, l’ADEFPAT agit dans une logique territoriale, en lien étroit avec les associations de développement local, les élus et les socioprofessionnels. Elle a développé un réseau de partenariat durable en mettant en place des dispositifs et des nouvelles méthodes d’accompagnement.

Sa méthode est novatrice. Elle a expérimenté une nouvelle voie du développement construite autour de trois logiques : Le territoire, l’Homme et son projet. Cette stratégie nécessite une connaissance approfondie des besoins et des possibilités, un partenariat inscrit dans la durée, une mise en réseau des acteurs potentiels, des compétences polyvalentes, des outils spécifiques, des financements adéquats, ainsi qu’une dynamique locale.

Sa méthode n’a pas eu, cependant, l’essaimage mérité, du fait du manque de volonté de certains élus, des querelles entre certaines familles politiques, ou du manque de volonté régionale de maîtriser cet outil. Pour Thierry Maliet, l’un des conseillers en formation-développement, chargé des dossiers emploi-entreprise, " il est difficile d’exporter sa pédagogie, car ce modèle suppose un mouvement territorial indépendant et une philosophie propre ".

Notes

Entretien avec Thierry Maliet en date du 20/01/99

Entretien avec MALIET, Thierry

Source

Entretien ; Articles et dossiers

ADEFPAT=Association pour le Développement par la Formation des Pays de l'Aveyron, du Tarn, du Lot et du Tarn-et-Garonne., Nouvelles pratiques de l'insertion-développement en milieu rural, Grep Editions in. Pour, 1995/06 (France); Grep Editions 13/15 rue des Petites Ecuries 75010 Paris

Entre Signes et Cultures - N’existe plus

contact plan du site mentions légales