español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Agricongo : un modèle de recherche dans le développement

Irène BENANI HAURI

07 / 1993

L’agriculture congolaise est un secteur presqu’anémié et le Congo, malgré ses potentialités, importe beaucoup de produits alimentaires, ce qui ne stimule guère le développement des productions locales.

Il s’agit donc de concevoir un système agricole capable d’intégrer des innovations en fonction des contraintes naturelles mais aussi économiques et sociales.

Créé à l’initiative conjointe du groupe ELF et du gouvernement congolais, une association congolaise d’intérêt public, l’Institut de recherche-développement Agricongo a pour mission de mettre en place un véritable processus de diversification et d’intégration des activités agricoles en zone péri-urbaine.

Objectifs: la démarche vise à mettre en place des systèmes de petites entreprises agricoles rurales ou urbaines, commerciales et artisanales, individuelles ou associatives, adaptées aux contraintes du milieu et articulées les unes avec les autres en forme de réseau. Cette démarche s’appuie sur le dynamisme d’un groupe cible, les jeunes de 20 à 35 ans, scolarisés de divers niveaux, issus ou non de l’enseignement agricole.

Les objectifs spécifiques sont:

-la création d’emplois pour les jeunes scolarisés dans les 5 à 10 ans à venir.

-l’amélioration des productions alimentaires pour la ville en travaillant sur la chaîne complète de la transformation agro-alimentaire.

-la protection de l’environnement en développant des ceintures en périphérie de la ville à travers des systèmes agraires péri-urbains.

Actions réalisées:

en 5 ans, plus de 700 jeunes ont effectué des stages d’au minimum un mois sur le périmètre d’expérimentation d’Agricongo.

On peut distinguer 4 types d’actions différentes:

-la formation. La pédagogie est fondée sur l’expérience pratique qu’offre le site d’expérimentation.

-les unités de production. Le principe est d’organiser l’espace d’expérimentation en petites unités de production ou de transformation capables de faire vivre une famille. Une trentaine d’unités de production ont ainsi été mises en place.

-la recherche-expérimentation. La station expérimentale collecte les informations scientifiques et techniques, sélectionne des variétés, cherche des nouvelles techniques de culture et de transformation de produits alimentaires. Ces données sont expérimentées en grandeur nature. Quand l’expérimentation a fait ses preuves, le modèle est transféré en zone-pilote hors de la station.

-la communication avec l’environnement social. Agricongo a mené une large politique de communication active avec les institutions, avec les associations, les ONG, les communautés de base et leurs organisations dans le but de favoriser un mouvement de développement d’une agriculture alternative. Des contacts ont aussi été noués dans la sous-région d’Afrique centrale.

Résultats obtenus:

en ce qui concerne la formation, les résultats sont immédiats. Les jeunes futurs agriculteurs ont pu être intégrés à tout un processus de recherche, d’expérimentation et de mise en place d’unités de production.

La méthode a mis en évidence la grande diversité et la complémentarité des activités de production et de transformation des produits agricoles.

En zone pilote, se sont implantées avec l’appui d’Agricongo, 13 exploitations de polyculture-élevage intégrant la transformation agro-alimentaire, 4 groupements de maraîchage et 9 exploitations d’embouche bovines et porcines.

L’intérêt de ce projet tient à quelques aspects déterminants:

-le choix d’un système agricole basé sur la petite entreprise.

-la motivation des jeunes scolarisés.

-la méthode agro-économique de "modélisation" des activités dans un but de reproductibilité.

-la stratégie de recherche-développement qui permet de mettre assez vite en oeuvre l’expérimentation en terrain réel.

-la communication avec l’environnement.

Mais ce projet ne sera réussi que si les techniques proposées sont effectivement adoptées et faites siennes par un milieu social déterminé.

Mots-clés

agriculture, recherche, recherche et développement, recherche et formation, formation


, Congo, Brazzaville

Notes

"Jeunes, Ville, Emploi" Colloque organisé par le Ministère de la Coopération et du Développement. Paris. 26-29 octobre 1992. Contacts pour ce projet: Thierry Perreau, 538 rue des Cordelles, 45560 St Denis en Val. Tél.38 76 84 88.

Yvonic Huet, Institut Agricongo, B.P. 14 574 Brazzaville, Congo.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

PSH=PROGRAMME SOLIDARITE HABITAT; GRET HABITAT

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales