español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Education artistique et culturelle à Bafoussam au Cameroun

L’expérience de l’Association les doigts agiles

Jules Dumas NGUEBOU

03 / 1999

De manière générale, la femme dans les sociétés africaines contemporaines joue un rôle très important dans le développement des arts et des pratiques culturelles. Un aspect non moins négligeable de cette présence féminine est l’implication à tous les secteurs de la production artistique. Madame Tuedjo, enseignante, peintre décoratrice, poète et écrivain est l’exemple typique de cette polyvalence féminine. Pourtant au delà de ce constat, la question qui résiste est celle de savoir comment gérer et ménager une multitude d’activités aussi exigeantes avec sa vie familiale, surtout lorsqu’on sait qu’elle n’a reçu ni formation ni simple préparation artistique ?

" Vous savez, répond la présidente, quand on est artiste, on l’est dans tout ce que l’on fait. La recherche du beau et l’initiation artistique au sens formel du terme ne sont pas toujours indissociables. La peinture est pour moi le moyen le plus facile pour communiquer ce que ne peut communiquer l’écriture. Et puis, dans ma teinture je fais toujours un retour en arrière. Mes modèles sont africains. Le mélange de motifs traditionnels et modernes m’intéresse quelquefois. Mon public est varié :Jeunes ; adultes ; Blancs ; Noirs. Tout le monde y trouve son compte. "

Au demeurant, la formation des jeunes n’échappe pas à son ambition. Pour ce faire elle a créé en 1995, une association d’éducation et de formation des femmes aux métiers d’art :les Doigts Agiles. Au centre de ses activités :le perlage, le théâtre, la peinture, et la couture occupent une place de choix.

Les Doigts Agiles c’est aussi la tenue fréquente des réunions dans le but de raffermir la solidarité entre les membres. A cette occasion, une collecte de fonds de 2000 francs cfa par membre est effectuée pour une caisse dont le contenu permet le financement des micro projets.

Avant 1995, madame Tuedjo avait déjà publié en 1988, un recueil de poèmes intitulé LA SILHOUETTE ET L’OMBRE. Elle est aujourd’hui auteur de plusieurs manuscrits et de nombreux motifs pour tissu et tableau de décoration.

Avec les Doigts Agiles, elle a participé à de nombreuses rencontres artistiques nationales ou internationales aussi bien en Afrique qu ’en Europe.

En perspective, les doigts agiles qui travaillent en partenariat avec des facilitateurs de la coopération européenne précisément pour l’écoulement des produits, compte créer à Bafoussam un atelier de peinture pour la formation des femmes et des jeunes.

Mots-clés

art, artisanat, femme, formation


, Cameroun

Commentaire

Quelques difficultés jonchent d’embûches le parcours admirable de cette dame. D’abord la polyvalence très appréciable au départ, se transforme par moment en motif d’inorganisation et d’amateurisme. Le milieu populaire choisi comme cible et comme cadre d’opération ne s’intéresse que pour autant qu’il s’agit des résultats. Ce qui cause de graves discordes au sein du groupe. Le partenariat nourri avec les expatriés et les touristes infléchit de plus en plus vers un travail extraverti, au détriment du public local, potentiel inépuisable d’écoulement.

Notes

:Entretien avec Madame Tuedjo, "ART et DECOR AFRICAIN", BP 1043 Bafoussam. Tel (237)44-49-56

Entretien avec TUEDJO, ...

Source

Entretien

ASSOAL (Association des Amoureux du Livre) - B. P. 5268 Yaoundé, CAMEROUN - Tél: (237)220.10.12 / 994.79.53 / 986.3016 - Cameroun - www.assoal.org - assoal (@) netcourrier.com

contact plan du site mentions légales