español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Niort-Atakpame : appui à des groupements de jeunes producteurs

Irène BENANI HAURI

07 / 1993

Dans le cadre du jumelage entre la ville de Niort et la ville d’Atakpame au Togo, deux actions ont été entreprises en direction des jeunes sans emploi à travers la mise en place et le soutien d’unités locales de production. Ces deux actions concernent l’une la production de sables et graviers, l’autre la production agro-pastorale.

Ces actions ont pour but d’appuyer l’insertion économique et sociale des jeunes et de contribuer au développement local en créant des emplois et des unités de production.

Le GJA Granut est constitué des jeunes ayant une qualification professionnelle dans les travaux publics et le bâtiment et qui fournissent leur main d’oeuvre à l’exploitation de sable et de gravier de rivière et à des chantiers de maçonnerie. La région est en pleine évolution et les chantiers de travaux publics sont nombreux. Jusqu’à maintenant, tout se fait manuellement, faute de moyens matériels. De plus, le groupement ne dispose pas de moyens de transport adaptés et est obligé de louer un camion, ce qui allonge les délais de livraison et augmente les prix. Il envisage d’acquérir un camion d’occasion et du matériel d’extraction des sables et des graviers.

La ferme Batabali s’adresse à des jeunes en difficulté dans le but de favoriser une organisation collective des jeunes en développant une production agricole et pastorale. Au bout d’un an, le bilan des cultures est positif: maïs, igname, canne à sucre et bananes fournis à des villes et villages voisins. La section élevage n’en est qu’à ses débuts et envisage de construire 3 bâtiments destinés à l’élevage de porcs, de lapins et de volailles. Le groupement est soutenu par les services techniques du développement rural.

Les deux groupements envisagent d’emprunter à l’association niortaise les sommes nécessaires pour les investissements prévus. Les remboursements prévus sur 5 ans constitueront un fonds de roulement qui permettra de faire démarrer d’autres unités de production locales.

Cette expérience s’est appuyée sur l’existence préalable à Atakpamé d’autres groupements de producteurs qui favorisent le regroupement des artisans et permettent ainsi une meilleure maîtrise du marché.

La limite se trouve dans la fragilité du secteur du bâtiment et des travaux publics soumis à des fluctuations importantes et dont on ne peut assurer qu’il sera encore porteur dans les années à venir.

De toutes façons, l’insertion des jeunes par la création d’emplois répond particulièrement bien aux besoins d’une ville secondaire où l’arrivée massive de jeunes en difficultés sur un marché du travail déjà tendu rend leur situation dramatique.

Mots-clés

jeune, chômage, insertion sociale, organisation paysanne, travaux publics, agriculture, marché de l’emploi


, Togo, Atakpamé

Commentaire

Contacts pour ce projet: Nicola Wit, Cités-Unies France, 10 cité Vaneau, 75007 Paris. Tél.(1)47 53 03 23.

André Pineau, Association nortaise de Jumelage-coopération avec Atakpamé, 22 rue du Coteau St Hubert, 79000 Niort. Tél.49 24 37 52.

Notes

"Jeunes, Ville, Emploi" Colloque organisé par le Ministère de la Coopération et du Développement. Paris. 26-29 octobre 1992.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

PSH=PROGRAMME SOLIDARITE HABITAT; GRET HABITAT

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales