español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une journée mondiale de la pêche décidée par les acteurs

Aliou SALL

10 / 1999

Les communautés de pêcheurs de différents continents à travers le monde se sont engagées dans le cadre d’un Forum Mondial créé en Inde le 21 Novembre 1997 afin d’oeuvrer pour leur survie et celle des générations futures en s’assurant que les ressources seraient accessibles en priorité aux peuples indulgents et à tous ceux qui pratiquent la pêche à petite échelle et artisanale.

Ces assises ont été l’occasion d’intenses moments de mobilisation (plus de 150 pêcheurs et travailleurs de la pêche provenant de 32 pays)de réflexion et de solidarité agissante qui ont abouti à un plan d’action pour la célébration le 21 novembre (date de la création du forum)de chaque année d’une journée mondiale de la pêche avec des campagnes nationales ou régionales pour mieux marquer cet événement.

Le CNPS (Collectif National des Pêcheurs Artisanaux du Sénégal), membre fondateur du Forum, a pour objectif la défense des droits des pêcheurs et travailleurs de la pêche en tant qu’êtres humains pour affirmer leur culture et leur soif de justice sociale et pour affirmer aussi que la mer est mère nourricière et source de vie.

Pour commencer donc la journée mondiale de la pêche, le CNPS a organisé une réunion nationale à Saint Louis avec au programme :

- Exposition de photos sur la vie et les conditions de travail des acteurs ;

- Animation audiovisuelle ;

- Conférence de presse animée par les responsables du comité local de Saint Louis du CNPS, maître d’oeuvre de l’organisation ;

- Conférences débats sur :

- La crise de la pêche au Sénégal : le cas de la région de Saint Louis

- Les conditions et points de vue des acteurs qui dépendent du secteur

L’originalité de la célébration de cette journée mondiale est que c’est la première fois que des acteurs prennent la décision de célébrer une journée à l’échelle planétaire contraire à ce qu’on a l’habitude de voir où les journées mondiales sont décrétées par les Nations Unies et organisées en collaboration avec les Ministères. Le choix de Saint Louis pour abriter cette première manifestation n’est pas gratuit pour les pêcheurs de Saint Louis grands praticiens pour leur vaillance et leur rôle d’avant garde de formateurs, talent qu’ils ont eu l’occasion de déployer au niveau de toutes les plages du Sénégal et de certains pays limitrophes (Mauritanie, Guinée, Conakry, Gambie, Sierra Leone, Liberia, mais aussi le Bénin ex Dahomey).

C’est une manière aussi de rappeler le contexte de la pêche à Saint Louis, caractérisé par une vive tension entre les pêcheurs de Saint Louis et le gouvernement de la Mauritanie qui interdit systématiquement à ces derniers toute pénétration de sa frontière maritime sous peine d’arraisonnement ou de tirs de sommation.

La rareté de la ressource dans les propres limites de la région de Saint Louis et la non-matérialisation de la frontière maritime entre les deux pays posent d’énormes difficultés aux pêcheurs de Saint Louis qui, disposant d’un important parc piroguier et pour répondre à la survie des familles, ne peuvent rester sans aller à la pêche.

Si sur des générations la fréquentation des eaux mauritaniennes par les pêcheurs de Saint Louis était naturelle, maintenant les données ont changé et le respect de la souveraineté nationale est sacré.

Le problème est tellement complexe et sensible que ces thèmes de la journée nationale pour la commémoration de la journée mondiale se sont imposés d’eux-mêmes, avec notamment l’arraisonnement par les gardes portuaires angolais de navires coréens embarquant des pêcheurs de Saint Louis.

Les conférences ont été animées par un universitaire et un pêcheur pour une plus grande implication des professionnels mais également de tous les acteurs concernés par le devenir de la pêche(pêcheurs, chercheurs, autorités, populations etc....)

C’est une première dans le monde que les pêcheurs prennent l’initiative de se consacrer une journée entière de mobilisation et de défenses de leurs intérêts et aspirations pour leur survie.

La journée a vécu et pleinement. Et si la journée a été organisée par le CNPS, le Credetip, organisme d’appui, a été associé pour assurer la logistique.

Mots-clés

pêche, pêche artisanale, pêcheur artisan


, Sénégal

Commentaire

Ayant créé un cadre de réflexion où les différentes sensibilités de la pêche ont pu se rencontrer, la journée a permis aux unes et aux autres de parler avec responsabilité de la pêche ont pu se rencontre la journée a permis aux unes et aux autres de se parler avec responsabilité pour une prise en compte de l’avenir de la pêche et de ses acteurs.

Auteur :: Aliou SALL

Auteur institutionnel :Credetip

Date ; Décembre 1998

Mots clefs :Pêche - Forum - Réseau - Initiatives - Solidarité

Ressources - Organisations professionnelles - Droits -

Coopération.

Notes

Aliou Sall est socio-anthropologue, spécialiste de la pêche. Il est aussi le secrétaire exécutif du Credetip.

Source

Texte original

//

CREDETIP (Centre de Recherche pour le Développement des Technologies Intermédiaires de Pêche) - B.P. 3916 Dakar SENEGAL - Tél. : (221)821.94.62 - Fax : (221)821.94.63 - Sénégal - credetip (@) sentoo.sn

contact plan du site mentions légales