español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les femmes du Collectif National des Pêcheurs Artisanaux du Sénégal -CNPS-, un exemple d’engagement

Youssoufa GUEYE

10 / 1999

Les femmes qui représentent plus de 50% de la population du pays, contribuent efficacement au développement de l’économie malgré leurs faibles moyens et leur participation dans le secteur informel est très appréciable (85%).

Malgré cela, elles sont souvent marginalisées et reléguées au second plan dans la société et dans les organisations professionnelles comme c’est le cas dans le secteur de la pêche où elles s’investissent le plus. En effet, c’est sur elles que repose la majeure partie des dépenses de subsistances de la famille du fait du désengagement de leurs époux dont les revenus insuffisants ne leur permettent plus de subvenir aux besoins du foyer.

La femme joue un rôle incontournable dans le secteur tant au niveau de la distribution qu’à celui de la consommation.

Conscientes qu’elle sont les mieux placées pour s’organiser et défendre leurs droits, les femmes ont adhéré au CNPS, organisation professionnelle, ouvrant pour le devenir du secteur. Ainsi un pas décisif venait d’être franchi vers la prise en compte des revendications spécifiques des opératrices avec la mise sur pied des cellules féminines du CNPS : un bureau national des cellules féminines est installé pour assurer une meilleure coordination des actions devenues l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et de divers partenaires, ce bureau autonome par rapport aux hommes est singularisé par la composition de ses membres constitués uniquement de femmes.

Grâce à leur dynamisme et à leur engagement, elles sont intégrées dans les instances de décision où elles ont pu acquérir une meilleure analyse de leur propre situation et jouer pleinement leur rôle aux côtés des hommes.

Dès leur intégration, les opératrices armées de leur courage et de leur détermination ont entrepris plusieurs actions visant à résoudre les multiples problèmes auxquels elles sont confrontées dans le cadre de leurs activités.

Entre autres initiatives, on peut citer le programme de commercialisations des produits halieutiques qui vise le développement du marché intérieur et l’infiltration du marché régional afin de permettre un meilleur écoulement de la production.

Des femmes ont trouvé des débouchés vers le Togo, participé à des foires commerciales et à des stages de fumage en Gambie sur l’utilisation du four " CHORKOR " (modèle zambien)afin d’améliorer la qualité hygiénique de leurs produits et d ’accroître leur production.

Le programme des mutuelles d’épargne et de crédit qui a permis l’expérimentation avec succès d’un système de crédit informel plus conforme au type d’activités des femmes. Grâce à ce programme plusieurs opératrices ont reçu l’octroi de lignes de crédit avec comme incidence l’augmentation de leurs revenus et le renouvellement en partie de leurs outils de production (claies de séchage, bacs à laver etc.)

Mots-clés

pêche, pêche artisanale, pêcheur artisan, femme, travail des femmes, droits des femmes, organisation socioprofessionnelle


, Sénégal

Commentaire

Grâce à leur engagement les femmes sont de plus en plus reconnues, consultées et écoutées par les instances gouvernementales comme ce fut le cas lorsqu’elles ont participé aux discussions sur l’utilisation " des fonds d’appui à la pêche artisanale " provenant de la contrepartie financière versée au Sénégal dans le cadre des accords de pêche signés avec l’Union Européenne.

Cependant beaucoup de choses restent à faire malgré certains acquis. En effet, la cellule féminine du CNPS n’est pas associée aux activités du Ministère de la femme puisqu’il couvre essentiellement les problèmes de santé et d’éducation mais ne touche pas aux activités des femmes sénégalaises. De ce fait, les opératrices du CNPS sont ignorées ou marginalisées malgré leur importance dans l’économie nationale.

Aujourd’hui, il est avéré que grâce à l’engagement et la persévérance des femmes du CNPS, les pêcheurs comprennent mieux les relations de genre dans le secteur. Et c’est parce qu’ils étaient conscients du besoin d’intégrer les femmes dans les instances du CNPS que les cellules féminines ont vu le jour en espérant qu’un jour on pourra parvenir à une plus grande équité entre les sexes dans le secteur de la pêche.

Auteur :Youssoufa GUEYE

Auteur institutionnel :Credetip

Adresse :B.P 3211 Dakar Sénégal

Tél : 221 821.94.62 Fax 221. 821.94.63

Date :Décembre 1998

Mots clefs :Femmes, Genre, Organisation professionnelle, ONG

Pêche Initiatives.

Notes

Contact : CNPS=Collectif National des Pêcheurs Artisanaux du Sénégal, BP 3211 Dakar, Sénégal. Tel (221)832.11.74/821.94.62. Fax (221)832.11.75/821.94.63

Source

Texte original

//

CREDETIP (Centre de Recherche pour le Développement des Technologies Intermédiaires de Pêche) - B.P. 3916 Dakar SENEGAL - Tél. : (221)821.94.62 - Fax : (221)821.94.63 - Sénégal - credetip (@) sentoo.sn

contact plan du site mentions légales