español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les femmes sénégalaises développent le marché régional du poisson

Contribution à l’intégration sous-régionale et à la valorisation des technologies traditionnelles de transformation

Aliou SALL

10 / 1999

Parce que manger du poisson fait partie des traditions culinaires, l’Afrique de l’Ouest est un grand marché dont la demande en poissons -surtout transformés- est très loin d’être satisfaite. Le marché sous régional est insuffisamment satisfait en produits halieutiques. Cette situation est imputable à certains facteurs : problèmes de transport entre certains pays avec d’importantes contraintes en ce qui concerne les communications ; manque d’expériences de la part des femmes qui ne maîtrisent ni les conditions d’accès aux échanges régionaux, ni les circuits proprement dits ; contraintes administratives en ce qui concerne certaines frontières avec des taxes parfois imposées de façon abusive.

A partir de 1995, un voyage de prospection de marchés fut effectué par les femmes du CNPS auprès de leurs collègues -femmes du Togo, du Mali, du Burkina et de la Guinée. Des conteneurs sont envoyés par les femmes du CNPS à travers la cellule féminine de Sendou. Ces containers sont expédiés vers l’Unicoopema (Union des Coopératives des Pêcheurs Maritimes)et au Bénin. Les produits commercialiés concernent le salé-séché, le fumé et le fermenté. En 1998, il y a une baisse de cette activité envers le Togo qui s’expliquait par le fait que le répondant togolais avait connu une baisse d’activité. En 1999, une délégation de femmes togolaises et béninoises relance l’opération suite à une mission qu’elles ont effectuée auprès des femmes dans les villages de pêcheurs. L’intérêt grandissant accordé par les femmes au marché régional du poisson se traduit aussi par leur participation à différentes foires organisées au niveau de la sous-région. Elles y sont allées pour exposer leurs produits transformés artisanalement.

Le Credetip n’étant pas une structure commerciale, nous nous sommes limités à apporter aux femmes un appui institutionnel. Notre modeste contribution consistait à permettre aux femmes de se doter d’une structure commerciale leur permettant d’être en règle vis-à- vis de l’administration : accompagnement dans les démarches administratives pour l’enregistrement à la chambre de commerce de Dakar, mise en contact des femmes auprès des sociétés de fret et de transit qui étaient jusque la méconnues par ces dernières.

Nous pensons que les ONG ne doivent pas prendre des initiatives allant dans le sens de mener des activités commerciales exclusives. Par contre, elles sont tenues de diversifier leurs fonds.

L’initiative des femmes a eu une triple portée :

- politique par sa contribution à l’intégration sous-régionale qui sera l’oeuvre des peuples africains et non seulement celles des institutions inter-étatiques caractérisées par leur lenteur dans la prise en charge des réels freins à l’intégration ;

- culturelle car il y va de la promotion des technologies traditionnelles utilisées pour la transformation mettant sur le marché une gamme de produits variés. Par la même occasion, cela contribue au maintien des habitudes culinaires car si le Nord a ses normes, les Africains ont les leurs. Nous aimons bien le poisson tel qu’il est présenté avec son goût et son aspect

- sociale parce que le marché participe à la sécurité alimentaire des populations.

Mots-clés

pêche, pêche artisanale, pêcheur artisan, marché régional, commercialisation, femme, travail des femmes, organisation socioprofessionnelle, intégration régionale, coutume alimentaire, alimentation


, Sénégal

Notes

Aliou Sall est socio-anthropologue, spécialiste de la pêche. Il est aussi le secrétaire exécutif du Credetip.

Contact : CNPS=Collectif National des Pêcheurs Artisanaux du Sénégal, BP 3211 Dakar, Sénégal. Tel (221)832.11.74/821.94.62. Fax (221)832.11.75/821.94.63

Source

Texte original

//

CREDETIP (Centre de Recherche pour le Développement des Technologies Intermédiaires de Pêche) - B.P. 3916 Dakar SENEGAL - Tél. : (221)821.94.62 - Fax : (221)821.94.63 - Sénégal - credetip (@) sentoo.sn

contact plan du site mentions légales