español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Des emplois pour de jeunes handicapés moteurs au Sénégal

Irène BENANI HAURI

07 / 1993

Les handicapés moteurs représentent au Sénégal 10% de la population. Ils sont marginalisés et souvent réduits à la mendicité.

L’Association nationale des handicapés moteurs du Sénégal avec le soutien de l’ADNSEA (Association départementale du Nord pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence)et de l’Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP)a mis en place un atelier de sérigraphie afin d’assurer la réinsertion sociale de cinq jeunes handicapés par une activité professionnelle rénumératrice.

Trois objectifs spécifiques avaient été fixés au départ:

-doter l’atelier des outils indispensables au développement de son activité économique,

-permettre la rentabilité financière de l’atelier à mi-1992 et l’amener à l’autonomie,

-faire de l’atelier une expérience exemplaire pour d’autres jeunes handicapés moteurs.

Un professeur de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dakar a assuré dès le départ une formation de base auprès des cinq jeunes handicapés. De 1988 à 1990, un volontaire français a animé l’atelier qui commençait à piétiner. Les aspects essentiels de son appui ont porté sur l’encadrement technique ainsi que sur la gestion, la prospection commerciale et l’organisation du travail.

En 1990, une subvention du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais et du Ministère français de la Coopération a permis à l’atelier de s’équiper en matériel plus performant.

En outre, grâce à l’aide AFVP/ADNSEA, d’autres appuis ont été apportés (formation complémentaire, aide technique, etc.)Grâce au nouveau matériel, la gamme des produits s’est étendue, de nouveaux clients ont été trouvés et le chiffre d’affaires a augmenté.

Progressivement, une véritable dynamique collective des membres de l’atelier s’est exprimée. De nouveaux rapports sont nés au sein de l’atelier et la prise de responsabilité et d’initiative s’est affirmée de plus en plus. Néanmoins, l’une des limites reste l’incapacité des jeunes à faire face rapidement aux problèmes rencontrés.

Les intérêts sociaux dépassent l’intérêt immédiat des 5 jeunes handicapés. L’impact s’est ressenti sur les familles, sur les jeunes qui gravitent autour de l’atelier et enfin sur l’environnement public et privé en tant qu’expérience pilote.

Dans un contexte plus global d’aide à la création d’activités socio-économiques, est-il réaliste de ne vouloir faire reposer la rentabilité d’un tel atelier que sur la production? Un volant incompressible et durable de subventions n’est-il pas indispensable? Lorsque l’appui extérieur sera définitivement terminé, l’atelier sera-t-il véritablement autonome? Même si cette expérience-là est une réussite, elle se prête mal à une démultiplication. L’ANHMS ne pourra reproduire cette expérience avec d’autres handicapés qu’avec l’appui d’un programme d’aide et des subventions nationales ou étrangères.

Mots-clés

insertion sociale, formation professionnelle, création d’entreprise


, Sénégal, Dakar

Commentaire

Contacts pour ce projet: Isabelle Sagnet, ADNSEA, 7 boulevard Louis XIV, B.P. 1221, 59013 Lille Cedex. Tél.20 53 89 92; Louis Lhôpital, AFVP, B.P. 207, 91311 Montléry Cedex. Tél.(1)69 01 10 95; Atelier de sérigraphie "Impress Color", Quartier La Medina, Dakar. Tél.(19 221)22 05 09.

Notes

"Jeunes, Ville, Emploi" Colloque organisé par le Ministère de la Coopération et du Développement. Paris. 26-29 octobre 1992.

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

PSH=PROGRAMME SOLIDARITE HABITAT; GRET HABITAT

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales