español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Penser globalement pour agir localement est possible pour les pêcheurs et femmes membres du Collectif national des pêcheurs artisanaux du Sénégal -CNPS-

Aliou SALL

10 / 1999

Des gens de mer provenant de différentes parties du monde ont formé une organisation pour s’exprimer sur une question relative à leurs moyens d’existence et au besoin de préserver les ressources mondiales de la pêche.

Un Forum Mondial des travailleurs de la pêche va tenir son assemblée Générale Constitutive en octobre 2000 en Bretagne. La première réunion des Gens de Mer qui va conduire à la mise en place officielle de ce forum a eu lieu a New Delhi du 17 au 21 novembre 1997. Le Cnps est pour le moment la seule organisation représentant la pêche artisanale en ce qui concerne l’Afrique de l’Ouest au sein de ce forum.

Si les communautés de pêcheurs sont caractérisées par leurs spécificités dues au pluralisme culturel, cela n’a pas empêche aux initiateurs de ce mouvement de vouloir synchroniser leurs actions a l’échelle internationale afin de pouvoir régler des problèmes au niveau local. Ceux qui pensent que la mer n’est qu’un espace de conflits devront relativiser leur point de vue. Il y a en effet une réelle solidarité entre communautés maritimes. Cette solidarité enclenchée bien avant l’idée de mettre en place le Forum se traduit aujourd’hui par un "jumelage alternatif"- car d’une autre nature que ceux pilotés par les politiques - entre les pêcheurs sénégalais d’une part et les pêcheurs français d’autre part. Pour l’Amérique du Nord, les pêcheurs de l’Union des Pêcheurs Maritimes (UPM)développent aussi depuis plusieurs années, une coopération très active avec les pêcheurs du Cnps.

Ces réseaux de solidarité ont eu un impact très important sur le fonctionnement du Cnps et la manière de négocier à plusieurs niveaux. Premièrement, les différentes rencontres à l’occasion des rencontres internationales ont poussé le Cnps à prendre en compte dans ses revendications certains nouveaux enjeux. C’est grâce à ces échanges que les pêcheurs sénégalais se rendent davantage compte des problèmes que peut poser le développement du tourisme dans la zone côtière : appropriation des zones côtières par les complexes touristiques au détriment des pêcheurs, la remise en question des droits d’accès à la terre pour les communautés de pêcheurs. Le Cnps a commencé à s’intéresser à cela à partir de ses contacts au sein du réseau. Deuxièmement, l’intérêt accordé par les parlementaires européens a conduit le Cnps à demander à des parlementaires sénégalais de faire en sorte que la pêche soit inscrite sérieusement dans les débats de l’assemblée nationale sénégalaise. Le nouvel intérêt de la presse locale à l’égard de la pêche est aussi à mettre à l’actif du Cnps. D’autres impacts qualitativement importants ont débouché de ces échanges au niveau international. Il s’agit de la possibilité des pêcheurs de démystifier cette idée du "retard du sud par rapport au Nord". Ils se sont rendu compte qu’au moins sur le plan de la mobilisation et de l’organisation, ils étaient en avance par rapport au Nord. La mobilisation des femmes et leur participation dans la prise de la décision en ce qui concerne organisations était plus importante au sud. Enfin, le déficit démocratique des Institutions européennes et le manque de communication a impressionné les pêcheurs lors de leurs différents passages au niveau du Parlement européen au sein duquel ils comptent plusieurs alliés.

Mots-clés

pêche, pêche artisanale, pêcheur artisan, organisation de pêcheurs


, Sénégal

dossier

Pour un partenariat entre habitants et collectivités locales en Afrique

Notes

Aliou Sall est socio-anthropologue, spécialiste de la pêche. Il est aussi le secrétaire exécutif du Credetip.

Source

Texte original

//

CREDETIP (Centre de Recherche pour le Développement des Technologies Intermédiaires de Pêche) - B.P. 3916 Dakar SENEGAL - Tél. : (221)821.94.62 - Fax : (221)821.94.63 - Sénégal - credetip (@) sentoo.sn

contact plan du site mentions légales