español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Pour une dynamique de coopération entre Haïti et la République Dominicaine passant par la relecture de l’histoire de l’île

Frédérique BRAUN

12 / 1998

Depuis quelques années, l’ONG Frères des Hommes appuie, par l’intermédiaire des institutions locales, les initiatives de deux pays voisins pour se rencontrer, se connaître, partager leurs inquiétudes et leurs objectifs et construire sur cette base un partenariat à long terme dans les domaines social, économique, politique et culturel. Sur une même île, Haïti et la République Dominicaine ont tout à gagner de ces échanges multiformes.

L’histoire, on ne sait pourquoi, a dessiné plus qu’une frontière, un mur d’ignorance et d’incompréhension entre ces deux pays voisins. Ainsi les relations fraternelles et les échanges économiques sont inexistants. De façon à garantir leurs intérêts respectifs, les groupes sociaux les plus favorisés parviennent à une certaine entente, mais les deux peuples s’ignorent, se méconnaissent et se méfient l’un de l’autre.

Au cours des dernières années, on remarque néanmoins un intérêt grandissant pour le développement des rapports réciproques. C’est dans cette perspective que des échanges d’information, des visites et des collaborations mutuelles ont commencé à voir le jour... Ce mouvement d’ouverture à l’autre apparaît comme le résultat de l’évolution politique dans les deux pays, à partir des élections haïtiennes de 1990 et du retour du Président Aristide en 1994 d’un côté, et les signes clairs d’épuisement du ballaguerisme en République Dominicaine de l’autre.

Malgré cette ouverture timide, un effort systématique et multiforme est indispensable à la promotion d’échanges fructueux, à la confrontation des expériences, au tissage des liens de solidarité et de coopération entre les deux pays. Un défi historique est à relever en prenant des initiatives concrètes pour rapprocher les peuples, les intellectuels, les artistes ou les jeunes... Ces efforts doivent être pensés à long terme, dans une démarche commune, afin d’évaluer et d’identifier les zones et les domaines les plus efficaces pour le développement d’un partenariat.

Depuis déjà de nombreuses années, Frères des Hommes collabore avec des acteurs locaux des deux pays de façon isolée. Récemment, à la lumière des efforts de rencontre entre les deux peuples et des réflexions menées avec des organisations locales, FDH cherche à mettre en relation les différents acteurs sociaux des deux pays, dans le cadre d’une initiative globale et multiforme, la "dynamique insulaire".

Les institutions locales intéressées par cette nouvelle forme de dynamique se sont constituées en réseau dans chacun des pays de façon à entreprendre un partenariat durable caractérisé par son ouverture et ses liens avec les actions convergentes. Un troisième réseau commence à se former avec des ONG européennes. Les actions sont toujours identifiées et proposées par les institutions locales, même si FDH s’y associe dès la conception en tant que partenaire. A la suite de grandes rencontres entre les réseaux, c’est le secteur de la formation qui prime dans les discours, car l’aboutissement de tout objectif passe nécessairement par la qualification des ressources humaines. Les actions en cours s’inscrivent ainsi dans trois domaines : éducation et culture, social et politique, économie et environnement. En partant de cette base, les projets sont divers en l’espace de plusieurs années :

  • Séminaires d’analyse de la situation actuelle dans les deux pays et ses perspectives;

  • Rédaction d’un livre et organisation de deux colloques avec la participation des historiens locaux;

  • Edition d’un livre sur l’expérience de l’ambassade haïtienne à Saint-Domingue;

  • Publication de la revue "Hispaniola", en espagnol et en français;

  • Réalisation d’une exposition "Terra";

  • Collaboration de deux radios populaires pour diffuser un programme hebdomadaire commun en créole;

  • Réalisation d’un reportage vidéo sur l’île et diffusion dans les médias européens;

  • Création d’une chaire sur les relations entre Haïti et la République Dominicaine dans le Master en Développement de la Faculté d’Ethnologie en Haïti;

  • Echanges et formation en vue d’une coopération Sud-Sud, avec d’autres pays d’Amérique latine.

La conception, la mise en place et la réalisation effective des différents projets relient entre eux une grande diversité d’acteurs des deux côtés de l’île. La participation des historiens est très importante pour réaliser une relecture de l’Histoire, une élaboration des moments de rapprochements dans l’évolution des deux peuples, et une mise en relief de l’apport des secteurs populaires dans le processus de formation de l’identité des deux pays. Comme le conçoit FDH, les perspectives à long terme sont principalement d’insister sur la consolidation et l’affirmation des réseaux dans les deux parties de l’île, ainsi que de mettre en place des programmes pluriannuels d’actions et d’échanges Nord-Sud, Sud-Sud et Sud-Nord.

Mots-clés

relations Sud Sud, structure d’appui, coopération Nord Sud, réseau de citoyens, histoire nationale


, Haïti, République Dominicaine

Commentaire

Il est intéressant de suivre la démarche de deux pays voisins, historiquement hermétiques l’un à l’autre, dont l’avenir est pourtant étroitement lié, qui ouvrent depuis peu leurs frontières sociales et culturelles pour partager leurs expériences et élaborer un partenariat à long terme. C’est là pour Frères des Hommes une manière de jouer le rôle d’un partenaire d’appui, de pratiquer une nouvelle forme de coopération, de développer des relations Sud-Sud et Nord-Sud, et de réfléchir à la nouvelle philosophie du véritable échange entre les peuples, d’abord au sein d’une même île, au sein d’un même continent, et ensuite entre deux continents, l’Europe et l’Amérique latine.

Notes

Contact : Frères des Hommes9, rue de Savoie - 75006 Paris. Tel 01 43 25 18 18. Fax 01 43 29 99 77

Entretien avec Rosa Myriam Ribeiro, responsable du secteur Amérique latine de l’association Frères des Hommes.

Entretien avec RIBEIRO,Rosa Myriam

Source

Entretien

//

CEDAL FRANCE (Centre d’Etude du Développement en Amérique Latine) - France - cedal (@) globenet.org

contact plan du site mentions légales