español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Rillieux-la-Pape invente un nouveau métier : observateur de quartiers

Ina RANSON

01 / 1999

Rillieux-la-Pape (3 200 habitants)fait partie des 55 communes de la Communauté Urbaine de Lyon. Essentiellement rurale jusqu’en 1960 - date à laquelle a été construite une ville nouvelle - les 15 quartiers dont est composée la commune actuelle présentent des caractéristiques très différentes : les plus anciens ont un habitat pavillonnaire, ceux de la ville nouvelle essentiellement un habitat collectif.

La Ville s’est engagée depuis fin 1996 dans une démarche de Charte Communale de l’Environnement et de Cadre de vie et souhaite que cette approche débouche sur la définition d’un Agenda 21. A l’occasion de la phase diagnostic préalable, les investigations mirent en évidence un manque de connaissance sur les usages et les pratiques spécifiques qui se sont développés dans les différents quartiers (auprès des habitants, des usagers ou des intervenants professionnels).Cette ignorance peut induire des dysfonctionnements liés à :

- un manque de compréhension partagée du quartier entre les différents intervenants (les services communaux, les services communautaires, les associations, les techniciens, les travailleurs sociaux...),

- un manque de pertinence dans l’affectation des moyens,

- un manque d’appropriation par les habitants des espaces extérieurs,

- des espaces délaissés, des zones de non-usage ou d’usage détourné, un sentiment d’insécurité plus ou moins justifié.

Pour pallier ce déficit de connaissance, la commune prépare la mise en place, depuis septembre 1998, de la fonction d’"observateur de quartier", dont l’action devra être articulée étroitement avec les services existants, en particulier :

- le Secrétariat des Comités de quartier : l’intervention généraliste des observateurs de quartier pourra compléter et approfondir les informations, demandes ou interpellations exprimées dans les quinze Comités de quartier ;

- l’Equipe Contrat de Ville,

- le Service Environnement et Développement Economique

La nouvelle fonction sera aussi positionnée vis à vis de l’ensemble des Services de la commune, ainsi que vis à vis des autres détenteurs d’un savoir pratique sur la vie quotidienne de chaque quartier (habitants, associations diverses, structures liées à l’éducation (écoles, lycées mais aussi Maison pour Tous et maisons des jeunes...).

Les nouveaux intervenants auront un rôle d’aide à la décision. Les observateurs de quartier, au nombre de six, ont été recrutés par la commune selon le dispositif emploi-jeune. Leur formation dont le plan a été élaboré en étroite collaboration avec l’AFPA (L’Association pour la formation professionnelle des adultes)est axée sur la médiation et s’articule ensuite autour des outils d’observation, d’analyse et des techniques d’enquête tout en proposant une approche de l’environnement dans la ville et du développement social.

Une étude préalable cherchant à définir le nouveau travail a dépouillé une série d’entretiens au sein des services de la Ville et auprès d’autres intervenants publics, parapublics ou associatifs. Elle indique que la majorité des interlocuteurs attribuent un rôle positif aux futurs observateurs de quartiers. Dans certains cas cependant, la mise en place de ces observateurs peut apparaître comme une mise en concurrence des usages propres à certaines associations et structures à mission de service public. Pire, les observateurs pourraient être ressentis comme des "indics" potentiels. Pour éviter ce risque, il est primordial que les observateurs sachent entrer en contact avec tout le monde en inspirant confiance et en montrant qu’ils sont au service des habitants et des différentes structures. Ils doivent se tenir à une fonction d’écoute, mais non interventionniste.

Les objectifs poursuivis à travers la fonction des observateurs ont été reformulés. Leur présence devra aider à

- favoriser les conditions du débat avec les populations autour du fonctionnement, des projets d’aménagement, de la gestion ou de l’entretien courant sur le quartier,

- améliorer les conditions de la négociation et coordination entre les partenaires (communauté urbaine, Ville...),

- améliorer les conditions de l’appropriation de certains espaces par les habitants et les usagers,

- optimiser l’efficacité d’intervention vis-à-vis des nuisances,

- prendre en compte l’environnement dans tout projet ayant une incidence sur les espaces industriels, agricoles, naturels, urbains en vue d’amélioriation de la qualité de la vie sociale, de la facilitation des échanges entre les habitants, l’amélioriation de l’image de marque des zones d’activité...

Au regard de la Charte de l’Environnement et du cadre de vie de Rillieux la Pape, la fonction d’observateur de quartiers sera un outil aidant à l’application du programme d’action, son suivi-évaluation et sa réactualisation périodique.

- sur le thème des PAYSAGES : les observateurs seront amenés à participer à l’inventaire des points noirs paysagers dans les entrées de Ville et les quartiers, à l’identification des éléments paysagers à préserver, à l’élaboration d’un lexique architectural, à la réalisation d’un plan vert, d’un plan d’aménagement floral, d’un plan lumière et cela à partir du terrain et de l’observation quotidienne.

-sur le thème des DEPLACEMENTS : ils seront amenés à répondre à des commandes sur ce thème dans le cadre du projet de développement des transports en commun ; ils effectueront par exemple des observations par rapport au bilan des déplacements et de la sécurité.

- sur le thème de la PROPRETE : ils construiront des tableaux de bord, contribueront à l’information sur la déchetterie, participeront au repérage des espaces à nettoyer pour préparer le travail des brigades vertes. Enfin ils participeront au suivi de la collecte sélective.

- sur le thème VIE SOCIALE ET ENVIRONNEMENT : ils contribueront à la réappropriation positive des espaces par la population, à la sensibilisation sur le terrain aux thèmes de l’Environnement et au comportement citoyen à adopter en terme d’usages et pratiques (économie d’énergie et d’eau, utilisation de la déchetterie, de la benne à déchets toxiques..)

La liste n’est pas exhaustive.

Un comité exécutif (composé des services du secrétariat des comités de quartier, de l’équipe contrat de ville et du cadre de vie)se réunit de façon hebdomadaire pour suivre le dispositif. D’autres comités se réunissent régulièrement pour évaluer les projets et le travail accompli.

Mots-clés

développement durable, création d’emploi, échange de savoirs


, France, Rillieux la Pape

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Evaluation des politiques urbaines

Notes

Contact : M. Jacky Darne, député-maire, M. Jean-Christophe Darne, conseiller l’environnement ou Mme Sandrine Maillet, chargé à la Direction Cadre de vie/environnement, Hôtel de Ville, 25 rue du Général Brosset, 69141 Rillieux-la-Pape cedex, Tél : 04 72 01 39 99, Fax : 04 78 88 12 66. Le projet a été retenu par le jury de l’appel à projets "outils et démarches en vue de la réalisation d’Agendas 21 locaux" lancé, en 1998, par le Ministère de l’environnement.

Source

Document interne

Mairie de RILLIEUX LA PAPE, La définition et la mise en place sur Rillieux-la-Pape de la fonction d'Observateurs de Quartier au travers de cinq à six "emplois jeunes", 1998; <KLOPPENBURG, J.>, <MILLET, H.>, Les observateurs de quartiers, compte-rendu d'étude préalable, mai 1998. Ville de Rillieux la Pape

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales