español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’Observatoire Mont Blanc - Léman du développement durable

La promotion du développement durable au niveau régional

Nathalie HOLEC

12 / 1998

La région Mont-Blanc Léman est l’espace compris entre le massif du Mont-Blanc et le bassin du Léman ; à cheval sur la Suisse, la France et l’Italie, elle englobe des populations diverses mais étroitement liées par un patrimoine naturel et humain commun. Cette zone recouvre à la fois un écosystème et une entité socio-culturelle et constitue de fait l’un des pôles d’une possible Europe des régions.

L’Observatoire Mont Blanc Léman (OML)est né du constat que, pour pouvoir penser le développement à l’échelle de cette réalité territoriale et répondre ainsi à un souci de bonne gestion du patrimoine dans une perspective de développement durable, il était nécessaire de disposer de données et d’instruments se rapportant à cet espace transfrontalier. L’association OML a donc été créée en décembre 1995 avec pour objectifs de fournir des informations et des données pertinentes aux acteurs régionaux en matière de développement, de constituer un instrument d’aide à la décision pour les décideurs politiques et économiques préoccupés par le développement harmonieux de la région et de susciter de nouvelles formes de démocratie. L’association est dirigée par un Conseil d’administration composé de représentants des milieux politiques, économiques, académiques et des associations de la région transfrontalière. Le secrétariat et le centre de documentation sont situés en France à Archamps.

Le centre de documentation fait intrinsèquement partie du concept de l’Observatoire. Il est chargé de recenser et recueillir toutes les informations pertinentes touchant au développement durable et à la région Mont Blanc-Léman. Il met ainsi à la disposition des personnes intéressées diverses informations relatives à l’économie, à la société, aux institutions, aux législations, à la fiscalité, à l’écologie, au commerce et à la culture de la région mais aussi à la manière dont ces différents domaines peuvent interagir et évoluer dans le temps. Il offre ainsi une base unique d’information et de documentation.

L’OML développe actuellement un site web sur lequel toutes ces informations seront disponibles. L’observatoire entend ainsi démocratiser l’accès à l’information et mettre en place un forum d’échanges d’expériences sur les actions concrètes de développement régional. Ce serveur permettra à terme d’avoir accès à des informations géoréférencées sur les communes de la région et leurs projets ainsi qu’à la presse régionale des trois pays, aux études thématiques réalisées par l’OML (tourisme, transports, gestion de l’eau etc.)et à des fiches de droit comparé, qui concerneront dans un premier temps l’urbanisme et le droit de l’environnement. Afin que tous les acteurs du territoire soient répertoriés sur le site, l’OML s’adresse aux communautés de communes, aux entreprises et aux associations pour qu’elles adhèrent au projet.

L’OML a vocation à créer des synergies entre les administrations, les communes, les entreprises, les milieux associatifs, les instituts de recherche et les individus. C’est pourquoi il organise des rencontres régulières, des séminaires et des conférences favorisant la réflexion et la concertation en dehors des structures traditionnelles de pouvoir. En 1997 et 1998, diverses manifestations ont été organisées, dans plusieurs localités de la région Mont Blanc-Léman, sur les thèmes du développement durable, des critères du développement durable, du devenir de la ville et de la politique du patrimoine. Des actions de sensibilisation sur les enjeux du développement durable et de la coopération transfrontalière sont également menées auprès du grand public et des acteurs locaux.

L’OML conduit également des analyses et des réflexions sur différents thèmes. Actuellement est mené un travail d’aproche et d’évaluation de la problématique de l’eau en partenariat avec le LEBA (Laboratoire d’écologie et de biologie aquatique)et l’ASL (Association de sauvegarde du Léman). Cette étude a pour objet de parvenir à repenser la gestion de l’eau dans le sens d’un développement cohérent et durable. En effet, le développement et la richesse de la région reposent en grande partie sur l’eau (thermalisme, activités sportives nautiques, exploitation de la nappe phréatique etc.)mais la gestion et la consommation d’eau rencontrent aujourd’hui certaines limites liées notamment aux pollutions industrielles et agricoles, à la nécessité d’assainir, à une gestion restée relativement complexe et compartimentée de part et d’autres des frontières.

La réflexion porte tant sur l’aspect scientifique du cycle de l’eau que sur la perception de l’eau par les acteurs du développement régional. Diverses enquêtes et recherches scientifiques ont pu être menées grâce au soutien de la Fondation pour le Progrès de l’Homme et de la Fondation du Devenir. Une enquête réalisée auprès de 200 personnes du bassin a été présentée lors d’une rencontre qui s’est tenue en juin 1998. Les travaux engagés aboutiront à des Etats Généraux de l’Eau en septembre 2000. Les résultats obtenus seront également utilisés dans le cadre d’un travail méthodologique sur l’élaboration de critères et d’indicateurs du développement durable applicables à la région. L’OML conduit d’autres activités de recherche par exemple sur les relations socio-politiques ou encore sur les modalités de concertation et de prise de décision qui sont à la base du fonctionnement des communautés de la région.

Un des autres grands chantiers en cours est celui du développement du tourisme durable. L’OML en partenariat avec la ville de Chambéry Mont-Blanc entend faire de la région Mont-Blanc un creuset de réflexion sur le tourisme, l’un des moteurs du développement régional qui suscite de multiples interrogations (santé, alimentation, sécurité, etc.). L’objectif de l’OML est de créer un réseau de tous les acteurs concernés par cette question et d’organiser des Sommets du tourisme. Un site web a été ouvert. Un Comité sientifique, composé d’experts spécialisés dans le domaine du tourisme, a été constitué. De nombreux partenaires locaux ont déjà apporté leur soutien à cette initiative.

En résumé, les efforts de l’OML pour les années 1999-2000 porteront sur le centre de documentation, le développement du site web, les Etats Généraux de l’Eau et les Sommets du tourisme. A cela s’ajoutent le lancement d’un forum sur le développement durable au premier trimestre 1999, une réflexion sur le transport et le développement durable, la création d’un Centre international de formation pour les cadres territoriaux et la coopération décentralisée.

Mots-clés

développement régional, réseau d’information, eau, tourisme, développement durable


, France, Mont Blanc, Lac Léman

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Evaluation des politiques urbaines

Notes

Contact : CLERC Alain, Président de l’OML et DEVOUASSOUX Christophe, Vice-président de l’OML, Observatoire Mont Blanc-Léman, Centre Universitaire et de Recherche, 74166 Archamps, Tél : 04 50 31 50 88, Fax : 04 50 31 50 85, e-mail : om12@cur-archamps.fr

Entretien avec CLERC, Alain

Source

Entretien

4D (Dossiers et Débats pour le Développement Durable) - Cité européenne des Récollets, 150 – 154 rue du Faubourg St Martin, 75010 Paris, FRANCE - Tél. : 01 44 64 74 94 - Fax : 01 44 64 72 76 - France - www.association4d.org - contact (@) association4d.org

contact plan du site mentions légales