español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’agence locale de maîtrise de l’énergie de Clermont-Ferrand

L’ADUHME : Association pour un Développement Urbain Harmonieux par la Maîtrise de l’énergie

Nathalie HOLEC

01 / 1999

L’ADUHME est née en 1996 d’un projet associant la Ville de Clermont-Ferrand, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)- Délégation Auvergne, la Ville de Bologne et la Commission européenne par le biais du programme SAVE II mené par la Direction Générale XVII. L’agence a été conçue comme un outil municipal visant à développer localement des actions de maîtrise de l’énergie avec l’appui des consommateurs, des collectivités locales, des artisans-commerçants, des entreprises et du grand public et comme une structure relais des actions de l’Ademe. Elle a vocation à être également un outil de développement économique et social d’où la référence à un " développement urbain harmonieux " dans son titre. A terme, lorsqu’elle aura obtenu des résultats probants et gagné en légitimité, il est envisagé d’étendre ses actions à la Communauté de communes de l’Agglomération Clermontoise (COMAC).

L’association compte parmi ses dirigeants et ses membres un ensemble d’acteurs et de décideurs locaux tels que l’Association Départementale de l’Information sur le Logement, les organismes locaux de gestion des HLM, la Fédération nationale des équipements, de l’énergie et de l’environnement, les Transports en commun clermontois, l’Ademe et des élus municipaux. L’ensemble de ces partenaires définit en commun les objectifs et détermine les moyens à mettre en oeuvre. Le cercle des partenaires ne cesse de s’élargir par l’intégration de nouveaux acteurs intéressés par la mission de l’ADUHME auprès des diverses cibles.

L’agence a obtenu un financement européen initial pour l’ensemble du projet. La municipalité de Clermont-Ferrand apporte une contribution financière à hauteur de 40 % du projet. L’Ademe est également partie prenante dans le financement de cette agence. Ces financements sont garantis pendant trois ans. Au-delà de cette période, l’agence devra obtenir de nouvelles voies de financement.

Des services et des actions de proximité novateurs pour réduire les consommations en énergie et en eau des ménages

L’une des opérations de fonds de l’ADUHME, reconduite chaque année, est l’intervention " d’éco-ambassadeurs énergie " auprès des foyers clermontois. Ceux-ci informent, sensibilisent et conseillent en matière de maîtrise énergétique et de déplacements urbains plus économiques et moins polluants. Cela permet de collecter une information utile au technicien de l’ADUHME dont l’intervention est éventuellement demandée et utile aux membres de l’association, notamment les organismes HLM. Les éco-ambassadeurs font alors office de médiateurs.

Cette action a tout à la fois un impact environnemental, social et économique. Il s’agit en effet d’offrir une formation spécifique à des jeunes en phase d’insertion professionnelle, de renforcer l’entraide sociale en intervenant auprès des ménages en réelles difficultés, de limiter les consommations énergétiques et de réaliser des économies budgétaires importantes en incitant à une meilleure maîtrise de l’énergie et à la limitation de l’usage de la voiture particulière. Cette expérience est aujourd’hui jugée concluante ; son taux de pénétration auprès des foyers clermontois est de l’ordre de 58 à 62%.

Une autre action pouvant être citée à titre d’exemple est celle du suivi des consommations d’eau d’une vingtaine de ménages logés en habitat collectif apparaissant comme de gros consommateurs. Le but de cette action lancée en partenariat avec l’OPAC du Puy-de-Dôme et du Massif Central est de parvenir à trouver le motif principal de ces consommations injustifiées et de programmer par la suite des actions permettant de les limiter. Si l’inflexion des comportements est l’axe de travail principal, des équipements peu énergivores peuvent aussi être installés.

Toujours dans le domaine des actions sociales, l’ADUHME va lancer prochainement une campagne de promotion des lampes basse consommation, " 2000 ampoules pour l’an 2000 ", en partenariat avec l’Ademe et EDF. Il s’agit de vendre ces lampes deux à trois fois moins cher que leur prix habituel afin que les ménages peu aisés puissent en acquérir. Un tarif un peu plus élevé sera établi pour les ménages ayant plus de ressources, ce qui permettra de " subventionner " davantage les lampes à destination d’autres ménages peu fortunés.

Ces quelques exemples permettent d’illustrer l’action de l’ADUHME qui prend des initiatives très diverses dans les domaines de l’efficacité énergétique. L’agence locale organise des journées d’information et de sensibilisation du grand public ; elle tente par exemple de mobiliser les habitants sur le thème des moyens de transports économes en énergie et moins polluants et de promouvoir les transports en commun. Elle mène des animations pédagogiques qu’elle a elle-même conçues et organise des conférences régionales et européennes sur des thèmes comme la petite cogénération ou encore le choix énergétique des villes et des entreprises en matière de déplacements urbains. Elle s’associe également à diverses manifestations telles que la semaine des transports, réalise des pré-diagnostics et études sur les pratiques et les possibilités d’actions (exemple : pratiques en matière de facturation de l’eau par les régies municipales et les sociétés privées), participe à la mise en oeuvre d’actions de terrains ou encore élabore des outils de suivi et d’aide à la décision.

L’ADUHME travaille enfin en partenariat avec d’autres agences de l’énergie en Europe. En particulier, de nombreuses rencontres ont eu lieu avec l’agence municipale de l’énergie de Bologne, partenaire du projet, afin d’échanger des expériences et de définir des programmes communs. Les programmes mis en place par la Commission sont également l’occasion d’échanges entre agences européennes sur des thèmes spécifiques comme le solaire thermique ou les stratégies de communication. L’ADUHME est leader de trois de ces projets. Par ailleurs, elle participe actuellement à un groupe de travail d’agences européennes de maîtrise de l’énergie ayant développé des actions à forte valeur ajoutée sociale.

L’ADUHME a acquis une légitimité grandissante en animant un réseau de partenaires, acteurs et décideurs locaux, autour du thème de la recherche de l’efficacité énergétique. La pérennité de la structure semble être assurée grâce à un travail de préparation de 3 ans qui n’aurait pu être mené sans l’aide de la Communauté européenne. Son activité se déploie maintenant sur la Communauté de communes de l’agglomération clermontoise et sur le département du Puy-de-Dôme et pourrait bien s’étendre à la gestion et au recyclage des déchets.

Mots-clés

développement durable, maîtrise de l’énergie, service de proximité, campagne d’information, eau, partenariat


, France, Clermont Ferrand

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Villes et environnement

Notes

Contact : CONTAMINE Sébastien, Directeur de l’ADUHME, 14, rue Buffon, B.P. 191, 63021 Clermont-Ferrand, Tél : 04 73 92 78 22, Fax : 04 73 92 78 21, e-mail : aduhme@wanadoo.fr

Source

Document interne

Une agence locale de maîtrise de l'énergie : l'ADUHME

4D (Dossiers et Débats pour le Développement Durable) - Cité européenne des Récollets, 150 – 154 rue du Faubourg St Martin, 75010 Paris, FRANCE - Tél. : 01 44 64 74 94 - Fax : 01 44 64 72 76 - France - www.association4d.org - contact (@) association4d.org

contact plan du site mentions légales