español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Formateurs ruraux, unissez vous

D’un programme de formation de formateurs en milieu rural à la mise en réseau des centre de formation

Thierry LASSALLE

01 / 1999

1 - Contexte et défis

FORMAGRI est un programme qui vise à améliorer la compétence des gens impliqués dans la formation destinées aux ruraux : paysans et responsables paysans. La formation de ce type d’animateurs-techniciens n’est pas valorisée par le gouvernement malgache. Bien que la majorité de la population vive en milieu rural à Madagascar, il n’existe pas de formation diplômante qui pourrait attirer les jeunes dans ce secteur.

2 - Les partenaires et acteurs du processus

Le souci de FORMAGRI fut d’intervenir de manière nationale en prenant en compte tous les centres de formation locaux, leur expérience et leurs besoins. FORMAGRI est un programme en devenir où l’implication des partenaires dans l’orientation du processus se fait sentir petit à petit. FORMAGRI encourage l’expression de ses partenaires et devient en même temps le lieu de cette expression. Un réseau associé s’est constitué entre les 150 partenaires du programme. Une vingtaine s’implique plus dans le programme à un moment clé.

Dans une seconde phase, ce programme doit-il se transformer en centre de formation indépendant ou s’intégrer dans une organisation paysanne dont il serait l’antenne formation ?

L’équipe permanente - une dizaine de formateurs et un secrétariat - est entièrement malgache.

Des missions ponctuelles d’assistance technique (14 jusq’à présent)sont proposées par l’association FERT dont dépend FORMAGRI. La directrice participe à la formulation des termes de reférences de ces experts mais le dernier mot revient à FERT qui passe un contrat avec eux. La formule d’assistants techniques ponctuels est intéressante, elle permet à l’équipe permanente de s’investir dans le programme sans dépendre d’un expatrié qui prendrait nécessairement la direction du programme s’il était permanent. Il y a des périodes où l’équipe a besoin de se retrouver pour pouvoir gérer et digérer à son rythme les apports des uns et des autres. Cette formule est motivante, elle encourage des échanges d’expériences.

3 - Modes d’intervention

FORMAGRI dès sa conception, s’appuyait sur un partenariat avec d’autres réseaux de formation déjà existants. FORMAGRI a aussi fait une prospection tous azimuts par une publicité ouverte. Il en a résulté un certain manque de cohérence géographique. Le pays est gigantesque à l’échelle de la petite structure centralisée du programme. Le réseau associé n’est pas encore assez formalisé. Il ne se tisse qu’au cours de rencontres particulières sur des thèmes précis de deux jours tous les six mois. L’image que donne FORMAGRI se modifie. Cela devient un cercle qui inclue tous les différents partenaires et non plus seulement un outil de formation dont on peut bénéficier.

D’une démarche commerciale -vente de modules de formation à des clients- dans les débuts, la démarche a pu évoluer vers un partenariat moins soumis à la pression économique grâce aux financements extérieurs. Il est devenu possible de s’inventir dans des processus de formation : missions d’appui pré et post session de formation, évaluation d’impact, évaluation des besoins..la logique est plus soucieuse d’un processus de formation que d’un séminaire ponctuel. Il existe toutefois toujours une participation financière s’élevant à 10% du coût. Pour les ruraux habitués à ce que toute formation soit gratuite, cela reste cher.

Le financement de FORMAGRI est assuré par un soutien exclusif du Fonds Européen de Développement. Les devis programmes annuels concrétisent le document de projet établi sur trois ans. Toutes les dépenses sont rapportées dans des mémoires mensuels qui sont contrôlés par le bailleur de fonds comme conforme au budget. Les participations des partenaires sont placés sur un compte bloqué auquel les bailleur de fonds n’ont pas accès. Ce fonds n’est pas encore attribué.

4 - Evaluation du processus

Les objectifs numériques - nombre de sessions organisées, nombres de formateurs formés- ont été atteints mais l’impact qualitatif est difficile à mesurer. Deux ans représentent une période trop courte pour évaluer l’impact d’une formation de formateurs. Certaines des actions sont plus dificiles à lancer car plus originales - stages, appui à la diffision de documents - les modules sont par contre plus facilement réalisables.

Les bailleurs de fonds préfèrent ce qui est quantifiable et ce qui est réalisée sans voir qu’un processus est peut-être plus prometteur. Au vu des demandes reçues, FORMAGRI a acquis une bonne crédibilité. Les gens se fient à FORMAGRI en sachant qu’ils auront une formation de qualité.

5 - Le rôle du bailleur de fonds

Dans la mesure où les devis programme ont tous été préparés par l’équipe de FORMAGRI qui y inscrit ce qu’elle veut faire, le contrôle n’est pas un handicap. Il oblige au contraire à une rigueur et à un respect des engagements. C’est par contre une opération très consommatrice en temps. Le bailleur de fonds - dans ce cas repprésenté par la cellule FORMFED- a quelquefois tendance à vouloir s’immiscer dans la programmation. C’est à la directrice du programme de fixer les limites.

Le rapport qui existent entre FORMAGRI et le représentant de son bailleur de fonds FORMFED sont très constructifs. FORMFED accélère souvent des procédures administratives auprès des autres cellules de contrôle du ministère de finances, Ordonnateur National du FED. Avant d’obtenir un réapprovisionnement, il peut se passer 2-3 mois, il faut en tenir compte pour ne pas se retrouver en situation de cessation de paiement ! En plus de deux ans, cela n’est jamais arrivé.

Le dispositif FORMAGRI repose sur FERT qui ne tient pas de discours clair sur l’avenir de cette structure. L’influence de FERT est forte auprès des bailleurs de fonds. FORMFED est un dispositif clé dans l’exécution de tels programmes. Il faut savoir être diplomate et accepter leur présence. Ils sont mieux près des opérateurs que face à eux.

Mots-clés

bailleur de fonds, mouvement paysan, coopération UE ACP, formation de formateurs


, Madagascar

Commentaire

Le succès de FORMAGRI se heurte à des difficultés d’institutionalisation. Un programme de formation a un impact dans le long terme et il faudrait trouver une forme juridique qui garantisse cette continuité dans le temps. Il semble que le réseau associé ne soit pas associé à cette problématique.

Le lien exclusif qui lie FORMAGRI à FERT a été déterminant et le changement qui s’annonce le sera pour la crédibilité de FORMAGRI dans le temps.

Notes

Directrice, FORMAGRI, BP 372, Antsirabe, Madagascar.

[Fiche produite dans le cadre du débat public "Acteurs et processus de la coopération", appelé à nourrir la prochaine Convention de Lomé (relations Union Européenne/Pays ACP). Lancé à l’initiative de la Commission Coopération et Développement du Parlement Européen et soutenu par la Commission Européenne, ce débat est animé par la FPH.]

Entretien avec RABOTOVOHANGY, Patricia

Source

Entretien

FPH (Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme) - 38 rue Saint-Sabin, 75011 Paris, FRANCE - Tél. 33 (0)1 43 14 75 75 - Fax 33 (0)1 43 14 75 99 - France - www.fph.ch - paris (@) fph.fr

contact plan du site mentions légales