español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

L’accès au logement des jeunes en parcours d’insertion

Noël CANNAT

12 / 1993

POPULATION CONCERNEE : Les jeunes accueillis aujourd’hui dans les Foyers de Jeunes Travailleurs sont pour la majorité (60 % en 1989)dans des situations d’emplois précaires. Quel choix de logement a-t-on quand est stagiaire de la formation professionnelle avec des ressources tournant autour de 2000 FF par mois ? Quel projet peut-on faire quand on sait qu’avant 25 ans on a de fortes "chances" d’être chômeur, stagiaire, etc ?

OBJECTIF : Pour l’ensemble des Foyers de Jeunes Travailleurs, le logement est un facteur primordial de l’insertion des jeunes.

OPERATION : Pour favoriser cette insertion, l’UFJT propose depuis plusieurs années un certain nombre de réponses : Mutuelle du Logement devenue comité local pour le logement autonome des jeunes, services logement au sein des structures FJT, restructuration des foyers... Localement, à Montpellier, le FJT Castellane s’est mobilisé sur les problèmes du choix de logements et de l’accès au logement des jeunes.

SERVICES OFFERTS :

1)la réhabilitation du Foyer offre un habitat de qualité accompagné de prestations en matière de santé, d’aide à la recherche d’un emploi, de formation, et d’actions culturelles. Ces services touchent 200 jeunes chaque année.

2)le développement d’offres de sous-location : le FJT loue des appartements à des bailleurs privés et sous-loue à des jeunes qui continuent à bénéficier de l’ensemble des services du Foyer (6 appartements loués soit 10 places).

3)la participation du Foyer au travail réalisé par l’association mutuelle du logement de l’Hérault (AML 34)dont le but est de favoriser l’accès des personnes au logement autonome.

L’AML 34 répond à deux problèmes : A/ absence de confiance des bailleurs face à certains jeunes ou à certains type de ressources se traduisant par une demande de garant.

B/ le coût de l’entrée dans les lieux représentant 3 à 4 fois le prix du loyer.

FONCTIONNEMENT : L’AML gère un double dispositif : un système de prêts sans intérêts pour faciliter l’entrée dans les lieux, dont le montant ne dépassera pas le montant de la caution et des frais d’agence et un système de garantie qui rend le jeune acteur de son insertion.

Le fonctionnement est le suivant : le candidat est présenté par une association ou un service adhérent à AML 34. Après étude du dossier, AML propose sa garantie pour un loyer maximum. La personne cherche un appartement dans le parc privé ou public. AML 34 s’engage à garantir le bailleur contre les impayés de loyer pendant 12 mois sur la durée du bail (3 ans). En contrepartie, le bailleur abandonne la gestion du dépôt de garantie à AML 34. Une convention tripartite lie le bailleur, le locataire et AML 34. L’association ou le service qui a adressé le candidat à AML 34 s’engage à assurer l’accompagnement social pendant la durée du bail. Le nouveau locataire participe au fonds de garantie en versant une cotisation égale à 1 mois de loyer garanti, et cette participation est prélevée par fraction sur 18 mois. Ce dispositif fonctionne avec un fonds préalablement consitué par le département de l’Hérault.

Mots-clés

jeune, autonomie, insertion sociale, emploi, santé, formation, financement, mobilité sociale


, France, Montpellier

Commentaire

EVALUATION : Nécessité d’une grande souplesse des dispositifs pour s’adapter au parcours souvent "chaotique" et à la mobilité des jeunes en voie d’insertion. Importance du partenariat pour mener à bien cette politique du logement sous tous ses aspects : réhabilitation du cadre bâti (des foyers existants), développement de la sous-location, multiplication des fonds de garantie et des systèmes de prêts. La mutualisation du risque par la participation de l’ensemble de la population concernée permet d’éviter une prise en charge lourde basée sur l’assistanat. D’autre part, elle dynamise les jeunes qui prennet conscience du nouveau projet de loi sur le logement des plus démunis, participation du FJT au Fonds de Solidarité Logement Départemental.

Notes

DAUTRY Aline fait partie du FJT CASTELLANE et CASTEILL Gérard de l’ASSOCIATION MUTUELLE DU LOGEMENT, AML 34.

Source

Entretien

DAUTRY, Aline; CASTEILL, Gérard, UNION NATIONALE DES FOYERS DES JEUNES TRAVAILLEURS, 1989/10/30 (France)

France. Ministère de l'Equipement - Arche Sud, 92055 La Défense Cedex, FRANCE - Tél. : 33 (0)1 40 81 21 22 - Fax : 33 (0)1 40 81 63 78 - France - www.equipement.gouv.fr

contact plan du site mentions légales