español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le forum catalan pour repenser la société

Un forum catalan de 3 ans, animé par Eco Concern, utilisant Internet pour stimuler un échange fait de son action une évaluation rigoureuse : il n’est pas facile de susciter des propositions crédibles et innovantes, ni de faire avec Internet mieux qu’avec de simples réunions

Pierre CALAME

09 / 1999

Eco Concern est un des partenaires actifs de l’Alliance pour un monde responsable et solidaire. Face à une société en perte de références, au discrédit sensible des partis pour proposer des réelles alternatives et prenant en compte la floraison d’initiatives citoyennes, il a eu l’idée de créer une forum interactif "Repenser la société", associant des nombreuses associations non gouvernementales de la région de Barcelone. La règle de jeu c’était de faire s’exprimer les propositions innovantes, de les classer, d’en faire une analyse transversale et d’en dégager des perspectives de transformation sociale globale, enracinées dans la société et la culture catalanes. Au bout de 3 ans et demi il en a fait une évaluation exemplaire par la rigueur et l’absence de complaisance.

Le bilan est plus que mitigé :

Le forum était constitué d’un très grand nombre des forums thématiques (15)- l’économie, l’éducation, la religion, l’art, les relations interculturelles, la relation hommes femmes, la résolution des conflits, la santé, les systèmes sociaux, la société civile, le développement durable - complétés en principe de forums transversaux. 800 organisations ont été contactées, 80 (10%)se sont montrées intéressées, mais 22 seulement ont formulé des propositions et sur les 300 propositions enregistrées, la moitié a été présentée par l’équipe d’animation elle-même! L’accouchement des propositions s’est souvent révélé difficile et on est très loin des propositions visionnaires. Les organisateurs notent " peut être eut-il été plus réaliste d’identifier sur chaque thème 2, 3 ou 4 "organisations clé" et de travailler avec elles de façon intensive." Car la plupart des ONG sont plus orientées vers la dénonciation que la proposition. Le site Web lui même a été d’un usage limité pour faire remonter les propositions et le manque de formation et de temps des animateurs des thèmes a réduit le caractère "interactif" du forum. Le plus riche a été finalement la rencontre finale et les dialogues informels qu’elle a permis. Le forum avait établi pour le recueil des proposition un bordereau standard proche de celui utilisé par la banque d’expériences DPH. Mais les gens ont beaucoup de mal à formuler? leurs propositions dans un tel format et l’aide de médiateurs de l’équipe ou des ateliers d’écriture ont été décisifs. Le format et l’obligation de brièveté se sont alors révélés très positifs. Le forum, contrairement aux espérances n’a touché que l’agglomération de Barcelone, le recours à l’échange à distance revêtant dans ces conditions un intérêts plus expérimental que réel. Les organisation espéraient voir émerger de l’exercice des propositions globales, mais c’était contradictoire avec la diversité des thèmes et l’analyse transversale n’a pas été faite. la méthodologie est inadéquate pour une telle émergence. On peut qu’être impressionné au total par la disproportion des efforts et du nombre des gens réellement mobilisés (moins de 100). Un atelier d’écriture de 3 jours avec la méthodologie du format standard, suivi d’une analyse collective aurait été plus fructueuse.

Mots-clés

innovation sociale, citoyenneté, méthodologie, médiation, technologie de l’information et de la communication


, Espagne, Catalogne

dossier

Expériences de démocratie participative

Commentaire

1. Le forum s’inscrit dans une dynamique collective internationale, dont l’Alliance pour un monde responsable et solidaire est une expression collective, visant d’une part, à rechercher de nouvelles voies d’évolution de nos sociétés et d’autre part, à utiliser les nouvelles technologies de l’information et de communication pour renouveler la démocratie. Au vu des résultats on peut penser que la montagne a accouché d’une souris mais il faut le considérer comme une partie d’un vaste processus d’apprentissage avec les essai et les erreurs que cela comporte. Ainsi l’évaluation a-t-elle autant d’importance que le forum lui même.

2. Ses enseignements rejoignent ceux du réseau interaction d’échange d’expérience DPH et de l’Alliance : a/ l’utilisation d’un format standard pour le recueil de propositions a une grande valeur méthodologique; b/ "écrire une proposition", comme résumer son expérience, n’est jamais simple et demande une médiation , d’ou l’importance des ateliers d’écriture; c/ sous son apparente simplicité, un forum électronique exige une animation quasi professionnelle; d/ nombreux sont ceux qui sont prêts à critiquer, mais nombreux ceux qui proposent et l’on peut parler d’une éthique de la proposition, qui implique une prise de risque et une dialectique du rêve et de la réalité; f/ beaucoup de gens et d’organismes sont centrés sur leurs préoccupations thématiques étroites et il est bien difficile de les associer à l’étape ultérieure de l’analyse transversale qui suppose de sortir de soi même; c’est pourtant bien là qu’est l’enjeu; g/ il ne faut pas trop jouer de "l’alibi culturel" : la plupart des propositions sont issues de débats en cours dans l’Europe Occidentale : micro crédit, développement soutenable, taxation des flux financiers, systèmes d’échanges locaux semblent en fait la reproduction de choses qui se font déjà ailleurs; il s’agit d’un processus de diffusion d’innovation plutôt qu’un processus d’innovation proprement dit ; h/ néanmoins, la visibilité du forum a permis de populariser des notions comme "proposition" et "innovation sociale" et les a sorties des cercles traditionnelles; i/ malgré son intérêts le forum électronique semble un processus de mobilisation sociale et de créativité bien inférieur au processus plus classique des Etats généraux de l’Ecologie Politique (EGEP), en Belgique Wallonne qui, avec une petite équipe sont parvenus à organiser plus de 80 forums réunissant au total un grand nombre de personnes (mais les difficultés de synthèse sont les mêmes pour les EGEP).

Source

Texte original

FPH (Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme) - 38 rue Saint-Sabin, 75011 Paris, FRANCE - Tél. 33 (0)1 43 14 75 75 - Fax 33 (0)1 43 14 75 99 - France - www.fph.ch - paris (@) fph.fr

contact plan du site mentions légales